Si, si la famille !

Avis sur Fire Emblem Fates sur Nintendo 3DS

Avatar Anyore
Test publié par le
Version Nintendo 3DS

Enfin terminé Héritage, Conquête et Révélations. Il m’aura fallu plus d’un an pour en venir à bout (bon, je suis bien loin de jouer tous les jours, et de ne jouer qu’à ce jeu, mais ça reste une longue durée). La guerre, deux familles qui se déchirent, que choisir ?

« On my honor as a knight »

Je dois d’abord vous faire un aveu : si j’ai effectivement joué à Héritage et Conquête en difficile/classique, j’ai finalement été tellement énervée par les coups critiques absurdes à des moments inopportuns (par exemple, lors du boss final d’Héritage, j’envoie Hana, une de mes meilleures unités lui péter la gueule alors qu’il (le boss) lui reste très peu de PV. Elle a quelque chose comme 99% de précision et 50% de coups critique. Elle rate. Il a 1% de précision et il la one shot. Sachant que ce dernier f*cking chapitre est à jouer de suite du précédent sans sauvegarde possible, je l’ai laissée crever, la pauvre. Et j’ai pourtant horreur d’abandonner mes perso) que, au bout de 16ème chapitre de Révélations, j’avoue tout, et ça a sans doute été la seule manière pour moi de finir le jeu sans lancer ma console contre le mur, j’ai enlevé la mort définitive. HOOOUUUU LA HONTE. Mais, je précise toutefois que je recommençais le chapitre si JE faisais une ânerie. Par contre si c’était "le jeu" qui faisait n’importe quoi, bah tant pis.

« I won’t allow it »

A ce sujet justement, je trouve que c’est un des points faibles du/des jeu(x), ces ennemis parfois mal foutus, qui ne font, finalement, qu’augmenter la difficulté de manière factice. Factice parce que non-prévisible (mais une fois qu’elle est comprise, tout devient facile). Je préfère de loin me casser la tête et chercher une stratégie correcte pour sauver un villageois sans défense entouré d’ennemis, visiter toutes les maisons d’un village, recruter des personnages avant qu’ils se fassent tuer, utiliser les bonnes unités dans certains situations, réussir à visiter tel magasin pour avoir tel item disponible uniquement à ce moment-là du jeu (je pense surtout aux différents sceaux, remplacés par les magisters qui simplifient tout ça drastiquement)… que d’avoir « juste » des ennemis avec des stats mal fichues qui me forcent à faire tout le temps pareil : les plus forts devant, les plus faibles derrière pour porter le coup final… en espérant que les plus forts ne fassent pas tout le boulot. C’est un peu redondant. Et je vous dis même pas quand j’essayais d’utiliser toutes mes unités, en modifiant toute l’équipe un chapitre sur 2. C’est sans doute encore pire dans Révélations, j’ai d’ailleurs lu que c’était effectivement mal foutu à ce niveau-là, avec des personnages alliés qui arrivent avec un niveau de 6 ou 7 alors que face à moi j’ai des ennemis niveau 17 – 18. Inutilisables donc.

Cette « stratégie » tout le temps identique se retrouve même dans les maps un peu plus originales (je pense principalement à celles de Révélations que je viens d’achever, avec des "morceaux" qui bougent, ou des téléportations, les mouvements sont un peu différents, mais la stratégie reste identique).

Concernant les « trois » jeux, je suis finalement à moitié déçue. Bien que les personnages (enfin, pas tous) et les maps (enfin, pas toutes) diffèrent entre Héritage et Conquête, les mises en contexte et autres restent très semblables. De même pour les caractères des personnages, tout cela n’est pas bien développé, et aurait pu l’être avec les ajouts tels que « mon château ». Truc que j’ai utilisé une seule fois (sauf les armureries of course) tellement c’est bizarre aha, surtout les quartiers privés, quelle idée (enfin, je n’accroche pas du tout). J’aurais sans doute préféré que Révélations soit un complément "après" un autre scénario plutôt qu’une histoire comme les autres, qui débute donc au choix : « vous êtes tous ma famille, je ne veux pas me battre contre vous <3 <3 ».

Tout comme pour Awakening, je ne suis toujours pas convaincue par le truc des enfants, même si ça ajoute des maps et des perso intéressants. D’autant que je ne comprends pas comment débloquer tout le monde dans une même partie, ni comment réussir à en sauver si on les débloque loin dans l'histoire, puisqu'ils sont faibles et souvent entourés d'ennemis, même avec des unités volantes et des bâtons secours, ce n'est pas toujours possible, il me semble.

Je regrette aussi un peu l’absence de voix japonaises, mais j’aurais pas pu mettre des sous-titres idiots dans cette critique comme je le fais maintenant si je n’avais rien compris aha.

« It can’t beeee »

Enfin, enlever l'usure (?) des armes est pour moi quelque chose de vraiment dommage, même si, d’autre part, ça m’a forcé à être plus attentive à mon matériel. Oui, car si quand l’épée en fer se brisait je me disais que je pouvais en prendre une en acier / argent, ici, elle ne se brise pas et je ne me rends pas directement compte que je pourrais faire plus de dégâts (ok c'est moi qui ne suis pas assez attentive).

« For Hoshido, For Nohr »

L’ambiance est elle hyper travaillée et plaisante, surtout pour Hoshido, cette ambiance japonisante changent des autres FE et apportent vraiment de la fraicheur et de l’originalité. Les vêtements, armes, design, classes etc. des perso sont très chouettes. Cela permet de redécouvrir le jeu, en utilisant de nouveaux éléments, tout en restant fidèles aux bases de Fire Emblem (fin’ quand je dise « bases » je pense aux jeux GBA (auxquels j’ai joué sur émulateur parce que je n’ai jamais eu de console enfant, pauvre de moi)). Par contre, mais c’est assez subjectif, j’ai préféré les personnages de Nohr (surtout la famille) que d’Hoshido. Enfin, du coup, tout le monde y trouve son compte. J’ai d’ailleurs marié tous les nobles entre eux dans Révélations (« faîtes l’amour, pas la guerre » you know). Corrin est un(e) crétinou dans tous les cas, donc rien à dire à ce niveau-là. Et, je suis absolument fan des Kistune.

Même si je n’ai pas spécialement ni apprécié ni utilisé ces fonctionnalités, « mon château » est un outil innovant et sans doute intéressant et permet notamment d’attirer un plus large public (pas qu’un jeu de guerre, on peut trouver amusant de débloquer tous les dialogues entre les personnages). Ces fonctionnalités n’étant absolument pas obligatoires, tout est laissé au choix du joueur et c’est pour le mieux.

La durée de vie est immense, et la rejouabilité tout autant (enfin, sûrement plus), les possibilités sont immenses, en termes de personnages utilisés, de duos créés, de classes souhaitées … Les musiques m’ont pas spécialement marquée mais n’étaient pas détestables.

Le scénario enfiiin, je l’ai déjà un peu abordé dans les points négatifs, mais je peux aussi dire ici qu’il se suit facilement et a des rebondissements attendus, mais des rebondissements quand même, qui sont suffisants pour donner envie de poursuivre l’histoire, de continuer chapitre après chapitre sans qu’aucune unité ne soit laissée de côté, tentant toujours et encore de perfectionner sa technique (sauf dans les cas évoqués plus haut également).

« Hihihihi Yeeeey »

Ainsi, les trois scénarios qui constituent Fire Emblem Fates sont sans nul doute des très bons jeux. Je ne suis pas tout à fait sûre que ce soit super honnête d’avoir séparé le jeu en trois, même s’il y a en effet des différences assez importantes, et que je suis contente d’avoir mon collector (bien que le poster et l’artbook, je m’en fiche hu) et qu’en acheter un octroie des promotions pour les autres, le jeu est finalement presque trop long pour connaître le mot de la fin. Quoiqu’il en soit, c’est joli, prenant, tactique (pas autant que je l’aurais souhaité mais bon), original tout en restant suffisamment classique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 402 fois
3 apprécient

Anyore a ajouté ce jeu à 3 listes Fire Emblem Fates

  • Sondage Jeux vidéo
    Cover Les meilleurs jeux de la 3DS

    Les meilleurs jeux de la 3DS

    Avec : Bravely Default, Fire Emblem : Awakening, Radiant Historia : Perfect Chronology, Shin Megami Tensei IV,

  • Jeux vidéo
    Cover 3DS

    3DS

    Je l'ai ! Donc - Liste des jeux acquis - Liste des jeux voulus (par ordre de priorité, ou plus au moins) - Liste des jeux...

  • Sondage Jeux vidéo
    Cover Les jeux vidéo les plus attendus de 2015/2016

    Les jeux vidéo les plus attendus de 2015/2016

    Avec : The Legend of Zelda : Breath of the Wild, Xenoblade Chronicles X, Bravely Second : End Layer, Monster Hunter Stories,

Autres actions de Anyore Fire Emblem Fates