Avis sur

Freshly-Picked : Tingle's Rosy Rupeeland sur Nintendo DS par Botwin

Avatar Botwin
Test publié par le
Version Nintendo DS

"L'argent ne fait pas le bonheur" ... Voilà une expression qu'il va falloir vite oublier pour se lancer dans la grande
aventure de "Tingle's Rosy Rupeeland".
Pour vous préparer à découvrir ce jeu, pensez plutôt à "L'argent n'a pas d'odeur", qui vous sera d'une plus grande utilité. En effet, le lutin de Majora's Mask et autre Wind Waker nous invite à découvrir un monde où l'argent
règne en maître, où les amis s'achètent, et où vous ne pourriez RIEN faire sans un bon sac de rubis ...
Déroutant ? Oui. Barbant ? Non. Sans doute le meilleur des jeux que Nintendo nous a offert depuis un bon bout de
temps. Et pour cause.

Tout commence un jour comme les autres. Tingle, célibataire de 35 ans, n'a plus rien à espérer de sa misérable
vie, et s'adonne aux joies de la rêverie dans son petit cabanon verdâtre. C'est alors qu'apparaît Pépé Rubis, à
brûle pourpoint, pour annoncer sa nouvelle destinée au naïf lutin. En quelques bonnes paroles, il l'embarque
dans la grande aventure de Tingle RPG, qui emmènera le héros aux quatre coins d'un monde bien étrange,
peuplé de créatures avares et cupides, dans le but de s'enrichir un maximum et d'arriver un jour au suprême
Rubisland, havre de paix et d'amour. Un scénario plus ou moins original, donc, qui donne vite le ton du jeu :
bienvenue dans un monde où les rubis sont la seule et unique solution à tous vos problèmes.

I - Articulation du jeu
Originalité. C'est pour ainsi dire le maître mot de ce titre tout particulier. Du début à la fin, vous serez confronté
à un nombre incroyable de surprises, allant d'un mini-jeu d'escalade à un remix machiavélique de l'écran titre.
Tout, ou presque, est destiné à vous surprendre dans ce chef d'oeuvre vidéo ludique.
Il n'y a qu'à voir les bases du jeu :
- Tingle doit CARTOGRAPHIER chaque monde, en repérant tous les objets spéciaux et interactifs qui s'y
trouvent. Muni du stylet et d'un parchemin, vous devrez entourer sur l'écran du bas tous les endroits qui
semblent "contenir" quelque chose qui n'apparaît pas sur la carte que vous possédez pour le moment.
- Les combats se présentent comme une sorte de gros nuage de poussière, que vous devez toucher avec le stylet.
Un système assez difficile à maîtriser, qui offre quelques mêlées plutôt intéressantes.
- Tout le jeu repose sur la vente, l'achat et la récompense. Il est difficile de passer d'un niveau à l'autre sans faire
appel à sa bourse de rubis.
De nombreux éléments pourraient encore s'ajouter à cette liste, mais je vous laisse découvrir le reste par vous
même. Toujours est-il que le jeu propose un gameplay riche et varié, à en faire pâlir les récentes sorties sur DS.
La prise en main, intuitive au possible, vous permet d'évoluer dans un monde gigantesque avec fluidité et
simplicité.

II : Graphismes, sons, ambiance générale, particularités

C'est sûr, Tingle RPG ne fait pas partie des plus beaux jeux sur DS. Mais qu'importe, puisqu'il n'en fait pas
sa priorité. Il se veut volontairement étrange dans sa réalisation, à la fois effrayante et enfantine, originale et curieuse. Tout semble contribuer à la mise en forme d'un jeu décalé, qui mise à la fois sur sa ressemblance par rapport aux autre Zelda et sur son caractère inédit. On ne retiendra pas vraiment ses musiques, on ne s'éclatera pas la rétine en contemplant ses paysages, mais on ne pourra que s'étonner de
l'aspect tout particulier de l'opus, qui nous offre un monde différent de celui dans lequel évolue habituellement
notre ami Link.
Cette ambiance particulière se retrouve dans bon nombre d'éléments constituant le jeu : certaines musiques ne
durent que quelques secondes, certains lieux semblent sortis tout droit d'une autre planète, et la grandeur de
certains monde est déboussolante. C'est sûr, big N a signé un jeu à la limite d'un délire personnel,
qui n'atteindra probablement jamais la dimension mystique d'un jeu comme "The Legend of Zelda : Ocarina of
time" dans le coeur des fans de la saga.
Quoi qu'il en soit, c'est cette volonté de sortir des sentiers battus qui le rend exceptionnel. Enfin, on abandonne le politiquement correct pour quelque chose de plus osé, de plus étonnant, de plus novateur. Les créateurs ont osé créer l'anti-héros par excellence, le Wario extrême, qui vous fera
oublier le temps d'un jeu la - relative - innocence de vos Zelda préférés. Pour sauver l'honneur, Nintendo aura tout
de même l'idée d'expliquer l'attitude de Tingle par un envoûtement malencontreux, qui apporte sans doute un
peu de morale dans ce jeu qui en est clairement dénudé.

III : Et le côté "ludique" ?

Tingle RPG vous offrira de longues heures d'exploration, de mini-jeux, de donjons et ne tombera presque jamais
dans le répétitif. Si la progression peut paraître lente, elle n'en reste pas moins variée et intéressante. Récolter
de l'argent pour ensuite le balancer dans une grosse fontaine peut-être frustrant, mais sachez que chaque niveau
recèle plusieurs secrets qui vous permettront de finir le jeu dans son entièreté. Bourrée de "mini quêtes", cette
aventure d'apparence linéaire se révèle complète si on y regarde de plus près. Il faut aussi savoir que battre le
boss de fin (dont je ne vous révélerai pas l'identité, le spoil c'est mal) ne constitue pas une fin en soi : une tâche
bien plus ardue vous attend pour réellement le compléter à 100%. Réunir tous les objets rubis constitue, en
effet, une des missions majeures de cette expédition vers l'utopique Rubisland.
Certains n'apprécieront peut-être pas les combats, trop simplistes, qui souffrent finalement d'un système
difficile à cerner. Certains seront sans doute rebuté par la perte supra-rapide des rubis lors de l'exploration d'un
donjon comme l'antre des insectes. Certains auront peut-être du mal à avaler l'obligation de redémarrer
fréquemment sa console pour trouver la bonne somme à proposer ou à gagner. Quoi qu'il en soit, ces défauts ne
découlent que de la volonté principale de ceux qui ont mis ce jeu au monde, à savoir en faire quelque chose de
différent. Et ça marche.

IV : Attention cependant ...
Si Tingle m'a énormément plu, il se pourrait bien qu'il déçoive les fans de la saga Zelda, qui penseraient pouvoir y
retrouver une sorte de volet supplémentaire à la saga. Sachez que même si le jeu est bourré de références à ses
géniteurs vidéoludique, il n'en reste pas moins une aventure inédite à part entière, qui doit considérer de
manière isolée pour en apprécier toute la saveur. Tingle RPG s'approche de Zelda tout en s'en éloignant,
s'imprègne de quelques détails Hyliens et fait fi des autres.

V - En gros ?
Original, décalé, drôle, Tingle a été la grosse surprise de l'année 2007 sur Nintendo DS. Véritable chef d'oeuvre
vidéoludique, le jeu ne pourra qu'intéresser la plupart des joueurs. Doté d'une durée de vie exceptionnelle et
d'un riche gameplay, il dépasse toute mes espérances. Attention cependant, le système du jeu pourrait en
rebuter quelques uns, qui préfèrent le classique ...
Scénario : 10/10
Sons/Musique : 9/10
Graphismes : 9/10
Gameplay : 10/10
Durée de vie : 10/10
Maniabilité : 10/10
Note générale : 10/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 674 fois
6 apprécient · 1 n'apprécie pas

Botwin a ajouté ce jeu à 3 listes Freshly-Picked : Tingle's Rosy Rupeeland

  • Jeux vidéo
    Illustration J'y ai passé plusieurs heures.

    J'y ai passé plusieurs heures.

    Avec : Kuru Kuru Kururin, Trials HD, Crash Bandicoot : La Vengeance de Cortex, Super Mario Sunshine,

  • Jeux vidéo
    Illustration Du bon Nintendo

    Du bon Nintendo

    Avec : Super Mario Sunshine, SpaceStation : Silicon Valley, The Legend of Zelda : Ocarina of Time, The Legend of Zelda : Majora's Mask,

  • Jeux vidéo
    Illustration

    Top 10 Jeux vidéo

    Avec : The Legend of Zelda : Majora's Mask, Super Mario Sunshine, The Legend of Zelda : Ocarina of Time, Trials HD,

Autres actions de Botwin Freshly-Picked : Tingle's Rosy Rupeeland