Sans voix, mais pas sans émotion

Avis sur GRIS sur Nintendo Switch

Avatar Seijine
Test publié par le
Version Nintendo Switch

Gris fait partie des jeux que j'ai adoré avant même d'y avoir joué. Et j'ai pourtant attendu avant d'y jouer, pas loin de 6 mois même, mais la séduction fait partie de la conquête, et ce jeu après m'avoir tant séduit, m'a conquis.

Cela peut sembler paradoxal, mais dès les premières images de la bande annonce que j'ai pu voir de ce jeu, qui durait peut être une minute, guère plus, je n'en revenais pas de la beauté de ce que je voyais. Ça ne ressemblait pas à un jeu comme les autres, mais à des illustrations réalisées de main de maître à l'aquarelle. Cela m'a rappelé des dessins animés que j'ai pu voir que j'ai pu voir dans mon enfance en terme d'ambiance et d'émotion (Gandahar, Gwen ou le livre des sables, ...).

La musique de cette bande annonce était belle et mélancolique, mais d'une grande pureté, qui ajoutée à ces images, m'a fait ressembler ce jeu à un coup de foudre.

Et là, plusieurs mois après, j'y joue enfin. La fébrilité de cette attente, la curiosité l'émerveillement potentiel. Tout est là. Quand le jeu se lance, je n'ai pas prévu qu'un bel écran blanc m'explose la rétine dans la pénombre préparée pour une plus grande immersion dans le jeu, mais qu'importe,ça commence !

Et c'est tout de suite magnifique. C'est grandiose. Ce fond de drame accentué par le piétinement du piano qui attend que l’héroïne finisse sa phrase musicale qu'elle ne peut plus finir. Puis vient cette amplification des émotions par cette musique qui monte en puissance, pour entrer dans une apothéose épique pendant cette chute interminable.

Et tout s'est arrêté. A tel point que j'ai mis quelques secondes à réaliser que le personnage ne se relèverait pas tant que je ne l'aiderais pas à le faire !
Et quand je l'ai réalisé, tout à commencé.

C'est le début d'une grande marche en avant, ou en arrière, ou vers le haut, ou le bas, ou l'inverse.
De mystérieuses créatures timides animent un peu un paysage au début sans vie, qui va devenir foison et profusion au fur et à mesure de l'aventure. Et c'est la très grande force de ce jeu même si certains éléments sont récurrents, il est d'une richesse incroyable. Chaque lieu est unique, avec ses propres couleurs et ses propres ambiances, à tel point que la caméra prend du recul pour nous faire admirer tout ces tableaux.

Et la musique, toujours dans la même ambiance, mais jamais pareille qu'auparavant, qui s'emballe toujours au bon moment, pour laisser place à quelques tintinnabulements ou même au silence parfois. Une vraie réussite qui participe à une immersion incroyable.

Le gameplay est simple, mais toujours intuitif. Il faut juste faire les bonnes choses au bon moment et au bon endroit, le plus compliqué là dedans reste parfois d'y penser. Mais cela est tout de même très accessible à tous.

Maintenant qu'en est-il des sujets qui peuvent fâcher. Personnellement pas dans mon cas, pour une fois, tellement j'ai apprécié cette épopée lyrique et poétique.

Ce je ne dure certes pas très longtemps, j'ai du passer entre 4 et 5 heures dessus, sans me prendre énormément la tête sur certains passage ou j'ai pu bloquer un moment. Ça peut sembler peu, mais le jeu ne vaut pas plus que 2 places de cinéma, et pour le coup c'est interactif et de qualité. On ne peut pas en dire tout le temps le cas en allant voir un film !

Pour l'histoire, j'ai pu lire lire un commentaire de quelqu'un qui l'a mal noté, trouvant le jeu trop simple ou trop linéaire. je ne partage clairement pas son avis. Il y'a des jeux qui offrent de l'action, il y a des jeux qui offrent du frisson, il y a des jeux qui offrent des énigmes, il y a des jeux qui offrent de l'histoire, autant se tourner vers ces jeux là si c'est ce qu'on recherche.
Gris a autre chose à offrir : un incroyable condensé d'émotions visuelles et auditives, un voyage onirique qui permet une complète évasion dans un autre univers, loin des tracas de nos vies quotidiennes. Et ça, c'est non seulement plus que rare dans l'univers industrialisé des jeux vidéos mais ça n'a pas de prix !

Plutôt que de beaux discours, plongez dans cette merveille d'orfèvrerie vidéo ludique tête la première, et laissez votre esprit rêver et votre cœur battre au rythme du jeu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 39 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Seijine GRIS