Trevor de guerre.

Avis sur Grand Theft Auto V sur PlayStation 4

Avatar Otakiron
Test publié par le
Version PlayStation 4

Finalement, y a-t-il plus gros blockbuster que GTA dans le monde du jeu vidéo ? Un succès retentissant à chaque fois, aux sorties pourtant bien espacées, et donc travaillées. Politiquement incorrect, immense, mégalo, et surtout insatiable, cette série ne laisse jamais indifférent: passions et colères déchaînées à chaque annonce, un monopole médiatique qui écrase le reste de l'actualité, et sans parler des polémiques, car dans GTA le joueur oeuvre pour le crime organisé, la mafia, la drogue, etc. Une lettre d'amour à "Familles de France" en somme.

Et pourtant, ce succès ne découle pas d'un coup de génie puisque GTA n'a rien inventé (il ne s'en ai jamais vanté d'ailleurs) mais a su faire en un seul une fusion de tous les styles de jeux possibles, dans un monde ouvert et de plus en plus riche au gré du temps: courses, (et courses-poursuites), aventure, exploration, tir, infiltration, simulation, mini-jeux, arcade, tuning, et il ne s'arrête jamais. Et chaque nouvel épisode ajoute une nouveauté, qui devient un acquis par la suite, et aujourd'hui c'est même un FPS.

Si GTA 4 m'avait déçu en se contredisant avec cette notion, cette 5ème itération place la barre à une telle hauteur qu'on se demande ce que donnera le prochain. Au final, ce qui vous fera préférer un GTA à un autre tiendra au niveau de la narration, des personnages, ou du contexte. Vice City par exemple, bien moins abouti en tous points, trouvera peut-être d'avantage grâce aux yeux de certains par son côté 80's exotique, beaucoup plus coloré que les derniers titres du studio.

Rockstar, d'ailleurs, a cette grandeur de ne s'être jamais moqué de ses joueurs: jamais un GTA (ou même un Red Dead) n'est sorti incomplet, buggé, ou pas fini, et les rares DLC sont carrément des jeux à part entière, et non pas des vulgaires packs de costumes, véhicules, armes ou que sais-je encore confortant l'image du joueur "vache à lait". L’expérience ne dépend pas du porte monnaie du joueur. Et rien que pour ça, merci. (N'est-ce pas EA ? Capcom ? Activision ? Ubi ?...)

Mais tout ça, vous le savez.

Pour avoir fait le jeu sur PS3, et ayant pris un réel plaisir à le parcourir, notamment par l'incroyable performance des acteurs (surtout Trevor) et la liberté gigantesque proposée, j'étais très curieux de voir ce qu'une version "+" du même titre pouvait donner. Sachant qu'il s'est écoulé une année entre les deux, il y avait de quoi travailler un peu plus qu'un simple lissage anti-aliasing et deux trois FX. Et effectivement, un mode FPS a vu le jour. Les moddeurs PC peuvent être flattés, l'écho a du retentir jusqu'aux pères du jeu.

Eh bien, qu'en penser ?

Malheureusement beaucoup d'efforts déployés pour pas grand chose, ce que je pensais être un renouveau, un "deuxième jeu", n'est finalement qu'une option qu'on activera temporairement, comme ça, pour voir la ville à échelle humaine, mais n'envisagez pas de le finir uniquement dans cette vue. Je m'explique.
On connait l'approximation éternelle des gunfights de la série et le passage FPS n'améliore pas les choses comme espéré: c'est rigide, les mouvements sont brutaux, manquent cruellement de souplesse et cette raideur de la visée démontre bien que nous ne sommes pas sur un titre développé initialement ainsi. Peut-être pour un GTA 6, mais en l'état ce n'est pas convaincant. D'ailleurs on optera immédiatement pour la visée assistée, mais vous finirez très vite par repasser à la troisième personne. C'est vraiment rageant parce que les FPS consoles deviennent de plus en plus maniables et précis et apportent un vrai confort, sans évidemment remplacer la fameuse souris.
Du coup, idem pour les vues cockpits, tout a été texturé proprement (pour ceux qui se souviennent de l'imposture Gran Turismo 5 sur le même sujet), les intérieurs sont bien fichus, et tout est adapté à chaque véhicule. Les cadrans sont sympas, (puis on voit les km/h !), mais les reflets rétroviseurs sont un peu crades. Pour le reste, la faune et la flore se sont étoffées, pas mal de nouveaux animaux apparaissent, et il y a de nouvelles musiques. Et le mode en ligne reste évidemment présent.

GTA 5 est une expérience ludique remarquable, une écriture très (trop ?) typée et très bien interprétée à laquelle on peut ne pas accrocher mais dont les mises en scène forcent le respect. Certes, l'univers est riche mais manque toujours de cohérence, de sévérité, et ne sanctionne pas assez: rouler comme un chauffard devant un commissariat, passer devant un agent une arme à la main, se faire immédiatement oublier après une course poursuite de plusieurs minutes (et inversement: être toujours poursuivi alors qu'on a changé 10 fois de véhicules, et discrètement en plus), tomber d'un pont en voiture et voir le trafic s'en moquer, être armé jusqu'aux dents et garder toutes ses armes en sortant de l’hôpital, aucune notion d'argent, voler est banal et sans gros risque sinon un petit combat de rue ridicule (IA sans défense avec un point de vie VS joueur sur-protégé, sur-blindé et sur-armé) etc... Mais bon, là aussi de nombreux efforts ont été produits depuis quelques années. L'avenir gommera très certainement ces petites choses.

Si vous attendiez ce "GTA 5+" pour vous lancer, foncez.
Si vous l'aviez juste entamé sur PS3, vous pouvez reprendre sur PS4 sans problème aussi.
Si vous l'aviez déjà fini, un deuxième passage en caisse ne vaut peut-être pas le coup, et surtout pas pour le fantasme du mode FPS.
Et si vous êtes allergique à la série, passez votre chemin.

Quant à ma note, elle représente une sorte de moyenne entre la qualité du jeu original et la déception de cette mouture PS4.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 289 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Otakiron a ajouté ce jeu à 2 listes Grand Theft Auto V

Autres actions de Otakiron Grand Theft Auto V