👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ayant découvert la série avec Absolution, un mauvais Hitman selon la critique mais que j'avais beaucoup aimé, j'ai lancé quelques années plus tard avec plaisir la suite en format épisodique.

Comme pour certaines licences, Hitman décide de reboot l'histoire de l'agent 47 pour recommencer une nouvelle histoire. Pas besoin donc de faire les autres opus de la saga pour suivre l'histoire et le passé tumultueux de notre agent au grand cœur (de pierre).

Le jeu, découpé en 5, façon boucher, nous montre à chaque épisode une nouvelle carte immense fourmillant de possibilité. Les décors sont variés, les manière de tuer aussi, il y en a pour tout les gouts. La où la sauce prend vraiment, c'est que ces décors, en plus d'être magnifiques, sont le théâtre d'une multitudes de possibilités qui nous mettent vraiment dans la peau d'un assassin, habitué à tuer (ou pas) tout ce qui bouge.

N'ayant pas acheté le jeu épisode par épisode mais saveur GOTY, je ne sais si les niveaux valent le coup d'être achetés day one ou seul mais les game designers ont fait un travail pour rendre cet univers cohérent et ça se voit. Chaque opportunité est rendu cohérente par son ajout dans l'ensemble de la carte que l'on parcoure.

Cependant, on retiendra quelques points obscurs dans ces paysages alléchants. Premièrement, la grandeur de la map, l'ensemble des défis, découvertes, exploits, opportunités plus les niveaux de maîtrise donnent à l'ensemble une quantité de contenu frôlant l'indigestion. Si vous êtes un temps soit peu perfectionniste et si vous aimez finir un niveau, vous ne réussirez pas sauf en y pensant des heures. L'impossibilité de finir un niveau et la connaissance de la quantité de contenus dans l'épisode suivant m'a souvent découragé. Un casual y trouvera par contre son compte à condition de ne pas se perdre dans chaque carte.

Deuxièmement, l'histoire est inexistante. Contrairement à Absolution qui m'avait fait tenir jusqu'au dernier niveau et sur lequel j'avais su m'accrocher, l'histoire de ce Hitman ne fait qu'introduire des questions pour le prochain opus et je trouve ça un peu abusé. La cinématique de fin n'est juste qu'un cliffhanger très mal déguisé pour HITMAN 2 (qui sort au moment où j'écris) et l'on imagine sans mal les éditeurs ravit que l'agent 47 de l'affiche leur rapporte cette malette si pleine de billets.

En conclusion, HITMAN est généreux dans le gameplay qu'il offre ,jusqu'a l'indigestion, mais avare dans la toile de fond qui lie ces épisodes, ce qui donne une léger plagiat de Martine, à quand HITMAN va au supermarché ou part dans l'espace ?

loicsrz
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Les meilleurs jeux d'infiltration

il y a 3 ans

Hitman
LinkRoi
8
Hitman

CHAUVE QUI... NON NOOOOON

Parlons de Hitman 2016 ! (vieille critique, vieux schéma, flemme activé !) Résumé Hitman 2016 est excellent, la rejouabilité est au rendez-vous, le level design est intelligent, les environnements...

Lire la critique

il y a 3 ans

7 j'aime

7

Hitman
Christophe_Dubu
9
Hitman

L'aboutissement d'une saga et l'excellence d'un jeu aux possibilités infinies

Il y a pour ainsi dire un an jour pour jour, je jouais pour la première fois à la série de jeux "Hitman". Le premier opus avait failli me faire immédiatement abandonner la saga mais, persévérant,...

Lire la critique

il y a 5 ans

7 j'aime

Hitman
Gahisto
3
Hitman

Pseudo-liberté

En fait, ce jeu n'est pas vraiment un jeu d'infiltration, c'est un jeu d'assassinat. Bien sûr que dans les jeux d'infiltration, on a des cibles à buter mais l'intérêt, c'est le chemin à parcourir...

Lire la critique

il y a 5 ans

7 j'aime

1

Immortals: Fenyx Rising
loicsrz
7

Carnet de dev

Avant propos : Opinions are my own, pas celle d'Ubisoft ni en aucunement un de ses représentants. Voila, maintenant que cela est dit, parlons de Immortals Fenyx Rising et de ma note ainsi que de...

Lire la critique

il y a plus d’un an

12 j'aime

1

Spider-Man: Homecoming
loicsrz
8

Il a une araignée au plafond ?

C'est exactement le genre de phrase que je m'attends à recevoir pour avoir oser donner une si bonne note à un film Marvel. Sauf que voila, le film à beau avoir des défauts flagrants, il n'en reste...

Lire la critique

il y a 5 ans

4 j'aime

Warframe
loicsrz
7
Warframe

Warframe ou les ninjas-requins de l'espace qui tuent des moches

Ok, au début, quand on regarde la tronche des personnages et celui assez laid du méchant d'introduction, on se demande sur quoi on est tombés. D'autant que l'histoire part un petit peu en cacahuète...

Lire la critique

il y a 6 ans

3 j'aime