👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Enfin enfin le voici ! La suite d'un des meilleurs auquel j'ai joué : le premier Hotline Miami était une expérience sauvage, enivrante, éreintante, hypnotique capable de me mettre dans un état de transe, obnubilé par le carnage ambiant, rythmé par l'une des meilleurs bande-son de jeux de tout les temps.
Oui Messieurs dames rien que ça ! J'ai tout simplement adoré ce jeu. Mais une question grave se pose : comment faire mieux ? Est-ce seulement possible ? C'est le défi que Dennaton Games (deux suédois dans leur garage) ont du affronter.

Et aussi incroyable que cela puisse paraître ils ont réussi et de quelle manière !
Hotline Miami 2 Wrong Number est meilleur à tout point de vue. J'en reste coi. Le travail effectué est juste hallucinant. Ils ont absolument tout amélioré.

Le gameplay est toujours aussi simple, nerveux, punitif et jouissif. On prend un plaisir non dissimulé à trancher, poignarder, éclater, découper, cribler et éviscérer les ennemis. Ce jeu fait ressortir notre côté sauvage voir prédateur pour trouver le meilleur chemin pour exterminer les ennemis avec le plus haut niveau de combo possible.
On peut reprocher éventuellement que l'IA est trop stupide mais c'est fait exprès ! C'est un des éléments majeurs du gameplay qui permet d'anticiper tout ce qui va nous tomber dessus et il y en a un paquet...

Les armes sont variées et chacune apporte son lot de subtilité pour être utilisée le plus efficacement possible. Entre les classiques couteau, sabre, batte de baseball, machette, fusil à pompe, pistolet avec silencieux, fusil de chasse et les nouveautés lance-flammes, fusil de sniper, mitrailleuse lourde faites votre choix pour éliminer chacun des ennemis de la manière que vous semblera la plus adéquate et jouissive ! A moins que vous ne préfériez utiliser tout simplement vous poings qui ferait pâlir de jalousie Charles Bronson (pas l'acteur...).

Les masques sont de retour en nombre plus limité mais avec des pouvoirs plus intéressants. Chaque masque représente un personnage différent. Mon préféré est le guépard qui ne peut utiliser que ses poings. Quel plaisir de faire un lariat sur un de ces enfoirés de chien, de le rabattre au sol et de lui éclater le crâne ! Navré, j'ai gardé quelques séquelles de ce jeu...

La difficulté est toujours de la partie et elle a même été augmentée avec des zones vraiment difficiles à appréhender. Oui il ne suffit pas de bourriner dans Hotline Miami, il faut réfléchir ! Stupéfiant pour un beat them all !

L'histoire est excellente. J'adore les histoires croisées, en plus avec des flashbacks de partout ce qui crée au fur et à mesure un tableau composé d'une multitude de pièces. Pour peu qu'on arrive à suivre les différentes pérégrinations des protagonistes et à tout remettre dans l'ordre on découvre les liens entre tous les personnages.

Et quid de la musique ? L'élément le plus crucial de Hotline Miami. On prend les mêmes, on ajoute quelques petits nouveaux et ça donne la meilleure OST que j'ai jamais entendue (à part peut-être celle de Shadow of the Collossus mais il serait idiot de comparer les deux). Les pistes sont excellentes en particulier celles de Magic Sword, Mitch Murder, Carpenter Brut, Scattle, notre petit frenchie Perturbator et Benny Smiles. Je les adore. C'est pas compliqué, depuis que le jeu est sorti, je n'ai pas passé un jour sans l'écouter. C'est dire !

Et en plus de réussir cette suite, les développeurs nous offrent bientôt un éditeur de niveau ce qui veut dire du fun à l'infinie car j'imagine sans peine l'ingéniosité et la sournoiserie dont fera preuve la communauté pour mettre à mal ses petits camarades. Cela devrait rallonger considérablement la durée de vie du jeu qui reste tout à fait honorable pour son prix environ 8 heures.

Pour jouer à Hotline Miami 2, mettez un casque, monter le son à fond (juste avant que vos tympans ne rendent l'âme) et partez dans une épopée transcendante, sanglante et jonchée de cadavres avec le sourire jusqu'aux oreilles.

Nights
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 7 ans

1 j'aime

Hotline Miami 2: Wrong Number
Philantroll
9

Dîtes PEUT-ÊTRE à la drogue

Il se met à pleuvoir quand la dope commence à faire effet. J'enfile le masque. J'enfonce la porte et l'enflure qui se tenait derrière s'affale par terre. Les murs vibrent. A peine le temps...

Lire la critique

il y a 7 ans

38 j'aime

5

Hotline Miami 2: Wrong Number
Ordos
6

Bigger but not better

Hotline Miami était la sensation de la scène indépendante il y a déjà de ça plus de deux ans. On incarnait un type portant des masques d'animaux et dézinguant tous les Russes qu'il croisait. Le jeu...

Lire la critique

il y a 7 ans

30 j'aime

2

Hotline Miami 2: Wrong Number
Sabaca
5

Trop de meta tue la meta

Hotline Miami premier du nom était une véritable surprise ; à la base un jeu sans prétention, il s'agissait en fait d'un jeu très équilibré. Le gameplay était bien étudié, le jeu poussait à enchaîner...

Lire la critique

il y a 7 ans

27 j'aime

7

Bloodborne
Nights
8
Bloodborne

Bloodborne, quelle saignée...

Aaaaah Bloodborne... Décidément il n'y a rien à faire, dès que From Software sort un jeu, l'excitation jaillit et l'attente n'en est que plus forte. Heureusement, cette fois, elle fut brève (moins...

Lire la critique

il y a 7 ans

4 j'aime

Dark Souls II
Nights
8

Le messie a failli... mais s'en sort !

Dark Souls II, le jeu que j'attendais le plus cette année et de loin. Le seul qui arrive vraiment à me motiver pour que j'y passe des heures et des heures à galérer. La version simplifiée pour ceux...

Lire la critique

il y a 8 ans

2 j'aime

1

Jin-Roh - La Brigade des loups
Nights
8

Un chaperon rouge très noire

Film vraiment très bon, très mélancolique, très prenant et vraiment lourd de sens. Un aspect graphique excellent avec une bande son qui apporte énormément à l'ambiance du film (en particulier à 1...

Lire la critique

il y a 8 ans

2 j'aime