Conclusion d'un chapitre avec des fenêtres - des vitres a chaque centimètre...

Avis sur Hotline Miami 2: Wrong Number sur PC

Avatar LinkRoi
Test publié par le
Version PC

Parlons de Hotline Miami 2 !

La première chose qu'on remarque lorsqu'on lance Hotline Miami 2 (enfin, après quelques niveaux...) est que le level design est clairement différent du premier opus. Hotline Miami 1 est un jeu qui focus énormément (en grande partie) sur la prise de risque, les niveaux sont plus restreint, plus propice a la baston au corps-à-corps, c'est un jeu dans sa globalité bien plus bourrin que ce deuxième opus. Hotline Miami 2 lui est... un jeu fourbe avant d'être un jeu fun, c'est un jeu de stratégie avant d'être un jeu bourrin. Les armes ici sont (du moins, avec mon skill) obligatoires pour terminer certains niveaux qui sont juste atrocement compliqué a terminer à mains nues, compte tenu d'un level design qui avantage les armes (vitre - ennemis omniscients) donc l'aventure est relativement différente dans son approche, j'aime moins on va dire. Parce que bon... dans le premier faire du scoring ça reste vraiment amusant, parce que le level design est vraiment taillé pour courir comme un ouf et réussir (avec du talent) à faire une run parfaite, fluide, sans armes (ou très peu). Hotline 2... est fun a jouer quand même, mais l'aspect scoring me rebute beaucoup plus dans cet épisode ou faire une mission m'amuse moins (rythme plus lent), ça n'empêche pas d'être un bon jeu, mais pas a la hauteur de son grand frère.

Le scénario est quand même bien compliqué a comprendre, du moins tout passe vraiment trop rapidement pour ma pomme. En vrai, sans internet, je pense vraiment que 50% du scénario aurait passé au-dessus ma tête en mode youhouuuu parce que bon, c'est vraiment chelou Hotline Miami. Force est de constater que (après lecture) bah putain, ça tient la route autant dans le premier que dans le deuxième, l'histoire est vraiment intéressante une fois dans le bon ordre et bordel... les devs sont tarés. Ce que j'aime avant tout dans Hotline est son univers/mise en scène que je trouve... bordéliquement délicieuse. La discussion entre personnages avec un fond de musique complètement fumé, je trouve que ça ajoute un coté très... glauque par moments, l'impression d'être toujours défoncé alors que je fume pas d'shit.

La narration est très semblable au premier avec des séquences de "non jeu" entre chacun des chapitres qui ajoute beaucoup au contexte, toujours sympa.

La différence ici dans Hotline Miami 2 est qu'on dirige énormément de personnage en tout genre, on va dire que l'histoire est ficelée comme un Pulp Fiction dans son déroulement, tout à l'envers, mais qui forme un tout. Du coup, ça apporte soit une qualité (devoir obligatoirement par moment changer sa façon de jouer) soit un défaut (ça fait chier de ne pas être aussi libre que dans le premier en terme de choix). En soit ça ne me dérange pas tant que ça, surtout que (dans l'absolu) il y a des idées sympas avec certains personnages. On va jouer un flic un peu malade, un groupe de fan complètement timbré, des personnages du premier jeu... autant dire que la variété est au rendez-vous et on arrive à comprendre certaines choses même si (overall) j'ai franchement pas tout bité a ce que les personnages racontaient.

En terme de modélisation est d'animation, bah ça reste ultra basique, mais plutôt convaincant dans le style pixel art de mes couilles. Je veux dire, difficile de vraiment juger ce genre de jeu sur cet aspect, on va dire que tout est globalement très lisible dans le feu de l'action et que l'animation des finish, des combats est juste parfaitement retranscrite, on se sent puissant, violent, MÉCHANT !

Le jeu ne propose aucun doublage, mais propose des sous-titres français !

Le bestiaire lui est exactement dans la même lignée que le premier opus, sauf qu'il y a une différence notable, vous allez croiser largement plus de mec armés jusqu'au dents dans ce con de jeu de d'merde ! Outre ce problème un peu fatiguant sur la longueur, le bestiaire fait lui taff qu'on lui demande, on va combattre des hommes de main, des gros tas de merde, des chiens fou il découpe et chacun des ennemis est créer dans une seule optique, niquer le joueur. Dans ce genre de jeu il est ultra important que chaque ennemi puisse être reconnu directement pour prendre une décision et si le premier avait totalement réussi son coup sur point, HM 2 lui rate le coche à cause d'un level design mal pensé ou mourir sans même avoir vu l'adversaire est légion. Ça apporte une frustration supplémentaire et un sentiment d'injustice qui n'existe pas dans le premier ou lorsqu'on meurt, c'était de notre faute de ne pas avoir réussi à agir suffisamment rapidement face à l'adversité, ici... ... ... *mouais(

Donc qu'est-ce que Hotline Miami 2 ? Bah, c'est avant tout un jeu de merde comparé au premier, mais un bon jeu quand même. Globalement, on tient un pur bijou typé arcade ou le simple message du jeu en terme de gameplay est défonce tout le monde, ne te pose pas trop trop de question et surtout... défonce vraiment tout le monde ! Hotline, c'est la folie frénétique, c'est un jeu d'arcade au sens pure du terme, dans une borne, ce jeu boufferai littéralement toutes vos économies tant vous allez mourir over9000. Sauf que moi, je trouve Hotline Miami 2 chiant en comparaison du premier, parce qu'on perd vraiment toute la saveur arcade folle du 1 pour avoir un jeu... un peu plus lent, un peu plus stratégique qui demande de jouer avec une arme de tir... c'pas fun (je vais y revenir dans la section gameplay)

Le jeu propose une aventure bien plus longue ici, l'aventure principale demande au moins 8-9h pour être terminé, voir largement plus pour les manchots (le premier c'était genre 3-4h). Sauf que bon, une campagne plus longue et surtout une campagne plus chiante ! l'aspect scoring si palpitant du 1 est d'une infamie sans nom dans le 2... au moins le jeu propose aussi un mode difficile qui change le level design pour le rendre encore plus mauvais ! aller mec, pourquoi on ne ferait pas un mode hard qui change le sens des niveaux, AMAZING. Je taquine, l'aventure n'est pas non plus mauvaise, mais clairement (vous l'aurez compris) j'accroche moins au contenu proposé dans Hotline Miami 2. Ici pas de collectible comme dans le 1 (masque - lettre) quedalle.

Le workshop permet aussi de découvrir le niveau des joueurs créer avec un éditeur, quelqu'un avec du talent peut limite proposer des missions aussi intense que dans le solo, voir mieux, ça ne me semble pas bien difficile de faire mieux que le level design proposer dans ce HM 2.

L'environnement du jeu est dans un style très urbain, pas d'extérieur ou presque, on fait des carnages dans des immeubles seulement. Par contre, la direction artistique des immeubles est juste parfaite, au niveau de l'ambiance il y a de tout, ça explose la rétine au niveau des couleurs (qui sont tout autant explosive que la musique). Le jeu mise vraiment beaucoup sur cet aspect synthwave tout le long du jeu, les couleurs sont très flashy, l'ost pareil, en même temps, le jeu se passe dans les années fin 80, début 90, donc tout s'explique ! Graphiquement, ce n'est clairement pas "magnifique" mais pour peu qu'on accroche a l'ambiance visuelle (+ le pixel art, of course) bah nul doute que ça explose les yeux dans le bon sens du terme. Par contre, bah oui (je vais le redire, m'en fou !) le level design est au mieux mauvais, au pire totalement absurde avec le concept du jeu. En vrac, des niveaux BEAUCOUP trop grand, un aspect speedrun qui me (ME) semble impossible, des ennemis avec des armes de tir qui oblige de la jouer tranquille (lent), des vitres - vitres de partout et ça JE DIS NON.

Hotline Miami 2 reprend exactement le même squelette que son grand-frère, mais lui ajoute des défauts majeurs (à mes yeux) qui rendent l'expérience laborieuse. Partons du début, la prise en main reste identique, une touche (RB) pour attaquer, une autre (LB) pour lancer arme, (A) pour faire un finish et le stick gauche pour bouger (et le droit pour tourner), simple comme bonjour, mais efficace comme tout. Le problème du deuxième opus est qu'il axe tout son gameplay sur les combats avec une arme et oblige le joueur a utiliser la seule touche chiante du jeu (LT) qui permet de voir plus loin sur la map. Dans le premier cette mécanique existe et sert surtout pour avoir un aperçu des lieux, mais on ne joue que très rarement avec (comme le jeu est axé sur le cac) alors que dans HM 2, il faut impérativement jouer avec ça, on ne voit plus notre personnage, ça ralentie de ouf l'action frénétique du titre et... ça oblige de jouer avec une arme de tir comme les ennemis peuvent (trop souvent) nous voir de loin à cause des putains de vitre de con. Donc, avec un gameplay TRÈS similaire, on tient un excellent jeu de ouf (HM 1) et un jeu tout au plus banal qui manque de rythme (HM 2) ----- quand même con pour un dernier jeu.

Hotline Miami 2 est d'une difficulté assez hallucinante et ce même dans l'optique de scorer, pourquoi ? explicanatanation : dans le premier Hotline, la difficulté était parfaitement calibrée pour offrir une aventure somme toute difficile sans jamais tomber dans la surenchère de fourberie pour niquer le joueur. Ce deuxième opus lui tombe dans le vice de proposer quelque chose d'artificielle et ce sans le moindre remord. Préparez-vous à mourir de façon illogique, de façon stupide par des ennemis omniscients qui peuvent vous voir de loin (sans que vous ayez de visuel) et... ça rend juste le jeu laborieux quoi...

Que dire de la bonne sonore si ce n'est qu'elle fait le même effet qu'une drogue dure, je veux dire la B.O de ce Hotline 2 surpasse (vraiment) la musique du premier qui était tout aussi excellente. Le truc te donne envie de bouger la tête lors des massacres jusqu'à la faire tomber merde, mais genre littéralement, je suis persuadé qu'il y a eu (à vu de nez) 1-2 morts a cause de ça. Plus sérieusement, comme dans le 1, des grosses pointures comme Perturbator - Carpenter Brut sont dans la B.O et bien d'autres, du bon gros synth/vénère qui colle tellement bien à l'ambiance. Que ce soit dans les moments d'actions bien intense (https://www.youtube.com/watch?v=-awWHKaAgzg cette montée en puissance !) ou dans les moments plus... étrange (https://www.youtube.com/watch?v=ICjD3f-8SXE) ou même lors des moments plus calmes (https://www.youtube.com/watch?v=jDuLh0YylsE&list=PLURBlBqSzVmH8ZxBwnIiQgTDi7hbcA89k∈dex=3) c'est toujours dans le thème, de toute façon pour moi (du moins en jeu) je lui octoire un bon gros 10/10.

Conclusion : conclure par une conclusion qui conclus mon avis.

Hotline Miami 2, mon amour a ton égard est aussi palpable qu'un morceau de cheddard, à première vue ça semble n'avoir aucun sens, mais les seuls moments où j'ai eu du plaisir était lors de mes moments d'absence, loin de moi l'idée de cracher mon venin, pour une dernière fois j'te palpe les seins, bye et a demain Richard.

7 - une oeuvre de qualité dans l'ensemble, mais qui possède toujours des défauts, mais franchement, un 7 est une note qui veut dire, ça vaut le détour franchement !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 120 fois
9 apprécient

LinkRoi a ajouté ce jeu à 3 listes Hotline Miami 2: Wrong Number

Autres actions de LinkRoi Hotline Miami 2: Wrong Number