Poussière et tremblements

Avis sur I Am Alive sur Xbox 360

Avatar Vash
Test publié par le
Version Xbox 360

I am Alive vous met dans la peau d'un survivant à la recherche de sa femme et de sa fille dans une ville dévastée par des séismes, qui ont également eu pour effet de couvrir les rues d'un épais et mortel nuage de poussière. Si pour une fois on ne se retrouve pas confronté à du zombi ou autre mutant, notre héros devra par contre se frotter aux autres survivants, malveillants ou non.

Même si il est sorti avant, I am Alive partage beaucoup de similitude avec Last of Us : un héros froid qui ne laissera personne se mettre en travers de son chemin mais qui se prend d'affection pour une petite fille, des vilains gangs ayants perdu toute humanité, des environnements dévastés et l'alternance de différentes phases de jeu.

Il y a en effet deux types de séquences : les phases de recherche et de grimpette, et les phases de baston. Pour les premières, notre héros n'a rien à envier à un Nathan Drake ou a un Prince de Perse, à ceci près que le jeu vous dote d'une jauge d’endurance, comme dans un Shadow of the Colossus. Si elle se vide, c'est la chute ; durant les longues ascensions, il vous faudra donc trouver des rebords, consommer des ressources, ou encore planter un piton afin de re-remplir la jauge. Il y a souvent plusieurs chemins possibles, ce qui fait que ces phases sont plutôt agréables à jouer. Les phases de baston par contre, sont plus délicates. Vous n'aurez à votre disposition au départ qu'une machette et un pistolet, et les munitions sont très très rares. Face à un groupe d'ennemis, votre seule solution sera souvent d'en éliminer un à la machette, puis de menacer les autres avec votre flingue, vide ou pas. Une fois sous la menace, certains se rendent, tandis que d'autres pourront être poussés dans le vide. En pratique, ce n'est pas toujours évident lorsque plus de deux ennemis ont des armes à feu, et l'IA sera impitoyable si vous leur tournez le dos ne serait-ce qu'une seconde. En ce sens, le jeu est assez réaliste, mais du coup plus dur, et prend souvent des airs de die and retry.

De plus, vous possédez un nombre de vies limité. Pour regagner des vies, il vous faudra aider des victimes, en leur apportant des ressources ou en les aidant d'une manière ou d'une autre. C'est d'ailleurs le principal intérêt du jeu : essayer de bien gérer ses ressources, en se disant qu'on pourrait avoir besoin de certains objets pour aider autrui, ou au contraire tout garder pour soi, au risque de passer à côté de certaines récompenses utiles.

Bref, I am Alive est loin d'être un mauvais jeu, et l'ambiance notamment est assez sympa, en plus des phases d'exploration. Par contre, les affrontements pourront paraître trop punitifs, d'autant qu'on trouve très rarement des alternatives. L'histoire non plus n'est pas incroyable, la fin est je trouve complètement tronquée, et graphiquement le jeu n'est pas toujours au même niveau.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 87 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Vash I Am Alive