Critique qui sera sûrement longue, voici le sommaire pour les paresseux.
Bisous.

1) Prologue
2) Création et lien avec 4chan
3) Introduction
4) Critique
5) Avis spoilés sur les personnages
6) Conclusion
7) Téléchargement et liens



1) PROLOGUE


À ces premiers mots je n'ai pas encore fini le "jeu", je n'en suis qu'à 6h.
Je dis jeu entre guillemets car c'est mon premier visual novel et même si je savais à quoi m'attendre de la part d'un VN ça fait bizarre de jouer à un livre interactif à choix multiple.

Pour des raisons personnelles, mon investissement psychologique dans ce jeu est assez grand comparé aux autres œuvres, ce qui peut bien sûr altérer mon jugement général même si je m'efforce de rester objectif.

Maj 1 : J'ai fini une histoire, mise à jour de la critique, noté en fonction d'ici pour l'instant, vu qu'il faut une note pour mettre une critique.

Maj 4 : Fini le jeu, faut compter un peu plus de 6h par personnage pour ma part en moyenne (avec tous les choix alternatif)

2) CRÉATION ET LIEN AVEC 4CHAN


Ce jeu est fait par "4 leaf studio", un studio amateur, formé pour crée à l'occasion Katawa Shoujo, tous deux nés de 4chan, mais nous y reviendront.
Pour ceux qui connaissent pas ce magnifique site qu'est 4chan (aussi appelé poubelle du net), c'est... ... ... Un site où l'on trouve de tout et du n'importe quoi, bien souvent éphémère mais redondant. Sur ce site (qui est composé de plusieurs sections, pour différents sujets, par exemple jeux, animes, /b/, photographie, /b/, wallpapers, requêtes (très utile quoi que souvent assaillie par le porno) et le fameux /b/ : un gros foutoir où l'on trouve beaucoup de conneries et de projets) il y a une énorme communauté, tout type de gens, de tout pays, de tout âge et de tout métiers, autant dire que c'est une communauté jamais égalée -de mes connaissances- et c'est ce qui permet à nombre de projet de naître, dont Katawa Shoujo en est un des exemples.

Une image postée sur un canal de discussion (en 2007), une petite histoire associée et des gens très intéressés, voilà comment est né KS, après avoir fait dérivé 4chan sur bon nombre de discussions concernant ce projet pendant bien longtemps, des personnes s'y sont investies corps et âmes pour lui donné vie, et, 5 ans plus tard (en 2012), le jeu est fini et disponible en téléchargement final GRATUIT en anglais et français pour l'instant (mais le reste est en cours de traduction)

BÉNIIIE SOIT 4CHAN. (Avec les mains en l'air et larme à l'œil)

*toussement*

4chan peut donner vie à des projets (ou les étouffés dans l'œuf) avec un peu de motivation et d'idées, et c'est grâce à eux que nous avons eu le droit à un superbe jeu (et d'autres bon projets).


3) INTRODUCTION


Katawa Shoujo est un visual novel du style bishoujo qui prend place dans la fictive Université Yamaku spécialisée pour les enfants handicapés, située quelque part dans le Japon contemporain. Hisao Nakai, un garçon normal vivant une vie normale, voit sa vie bouleversée quand une malformation congénitale au cœur le force à partir dans une nouvelle école après une longue hospitalisation. Malgré ses difficultés, Hisao est en mesure de trouver des amis et peut-être l'amour, s’il joue bien ses cartes.
Il y a cinq routes principales correspondant aux cinq filles principales, chaque route suit le scénario se rapportant à ce personnage.


4) CRITIQUE


Bon, ce jeu (purement amateur, de l'histoire aux graphismes en passant par toute la réalisation) n'est pas exempt de défauts, ceci dit c'est un jeu amateur ! Il ne faut pas l'oublier, pas de budget, pas d'obligation, que du temps libre (la communauté 4c en a beaucoup ceci dit) et du bénévolat.
Donc oui il y a bien sûr des défauts dans ce jeu, bien que je n'ai pas encore jouer à d'autres VN pour le moment, l'on peut regretter le manque de réel impact des choix (excepté Rin), des phases adulte très crues (mais désactivable) pouvant nuire à la portée de l'histoire, des problèmeq de traduction (une dixaine d'erreurs sur tout le jeu, rien de gênant cela dit) ou encore des bugs... J'ai pas les plans de fin, car le jeu plante, ceci dit j'me suis aperçu que c'était seulement les crédits.

L'histoire est simple, jeu romantique et érotique donc sûrement le même topos que 80% des autres jeu du genre, le scénario est par contre lui bien déroulé, intéressant de voir le développement de tout ça et la façon d'arriver au final.

Les graphismes sont MA - GNI -... Beaux (mise à jour après avoir vu tous les personnages) , travaillés, si propre et réaliste (les feux d'artifice, Misha, ou les pièces en général par exemple) que c'en est incroyable pour des amateurs (je le dis et redis).
Côté personnages Lilly, Misha, Hanako, sont superbe, tandis que d'autres sont moins bien fait (Emi et Shizune ont des plans défectueux, le duo silencieu en yukata...), Miki est bien faite mais n'a pas assez de relief comparée aux autres ce qui lui donne un effet papier, bien que des images soit bien moche ou simplement, pas au même niveau que le reste : la coupe de cheveux d'Hanako qui est mal détourée dans la chambre de Lilly, ou même son chapeau, certaines paires d'oeil d'Hideaki et le menton de Shizune et d'Emi sur certains plans que vous verrez très rapidement, (les soucis graphiques sont surtout dus aux mentons, les graphistes ont eu du mal avec), mais cela reste globalement très plaisant à regarder.
Les vidéos sont splendidement réalisées, j'ai toujours un émerveillement en regardant comment elles sont faites, fluide, l'univers de la séquence et les personnages, différents mais si beaux. (Celui d'Hanako, bien que flou, représente une part de travail énorme !)
La musique n'est pas présente partout, mais là où elle y figure c'est très plaisant car les musiques sont nombreuses travaillés et apaisantes, NicolArmarfi (qui en a fait une très grande partie) est doué, "Shadow of the Truth" ou "Moment of Decision" sont magnifique et très prenantes.
Écouter l'OST hors du jeu remémore facilement des moments ou des personnages, car chaque musique est bien significative d'un moment donné.

Certains dialogues sont marrant, Kenji, Lilly, Rin complètement à l'ouest... Voir le malaise d'Hisao par rapport aux handicaps de Lilly ou Shizune est drôle, représentant sûrement les grands malaises des personnes n'ayant pas l'habitude de côtoyer ou communiquer avec des handicapés.

Ma première impression est que ce jeu va être long mais intéressant, n'ayant pas finie d'histoire je suis déjà impatient de voir les autres, beaucoup de texte plus ou moins utile, des choix qui ne donnent pas l'impression de pouvoir choisir réellement l'issue finale... J'ai eu ma première histoire avec Emi, et, comme d'autres personne, nous ne voyons d'ailleurs pas réellement comment nous sommes tombés sur elle alors que je la visait plutôt en deuxième, m'enfin.

Maj 1: J'ai finie l'histoire avec Emi, c'est surprenant de voir la tournure de l'histoire quand on ne sait pas à quoi s'attendre de la part d'un VN.
Après avoir finie l'histoire, s'être disputé pour enfin finir là où ça devrait être, j'ai recommencé les épisodes d'Emi en accéléré et en changeant de choix, j'ai donc eu la deuxième fin, ça casse pas 3 pattes à un canard mais pour autant c'est pas dérangeant, tous se passe comme il aurait été facile de prévoir et sans être trop abusé.

Maj 2 : Il aurait été bon d'avoir plus d'histoire possible (Miki, Misha...) car il y a foule de possibilités dans KS. Ceci dit explorer les 13 fins et toutes les alternatives des dialogues demandera beaucoup de temps (merci au créateur de Rin pour avoir rajouter une bonne durée de vie), cependant des amateurs ont continué ce projet amateur et ont développés des pseudo-routes : Suzu, Akira, et bien sûr, la route alpha d'Hanako !! (Explications plus loin).
Après avoir fait plusieurs histoire on se rends compte (tout comme Hugh Swatch) que le personnage est faible d'esprit et son langage change selon les personnages, passant d'un adolescent respectable à un gamin (ressenti que j'ai eu en voyant la différence entre la route d'Emi et Hanako, celle Lilly étant pour l'instant la plus adulte dans sa façon de parler (bien que ce soir valable pour Lilly, je parle bien sûr d'Hisao)) de plus il est transféré quelques semaines avant les examens et, pour couronner le tout c'est leurs dernières années (le contexte est pas très bien choisi, je n'ai pas vraiment ressenti d'attachement pour ce personnage, jouer un personnage qui n'a que quelques mois pour faire toute une histoire d'amour et savoir qu'à la fin des vacances le jeu se termine me donne pas envie de m'intéressé beaucoup plus) bien que dans la voie de Lilly ils font mention d'une année supplémentaire à un moment.
Ce qui est intéressant dans ce jeu, c'est que pour tout savoir sur tout le monde, il faut faire toutes les histoires, car plusieurs détails sont cachés dans chacune d'elles, et donc le fait d'explorer toutes les relations nous permet de ressentir la profondeur dans d'autres.

Globalement ce jeu donne plein de messages plus ou moins évident : aimez vous, faites attentions où vous mettez les pieds dans le cabanon de sport, ne jugez pas une personne sur son handicap, protégez vous, ... mais c'est logique compte tenu de l'univers du jeu.


Il n'est pas forcément aisé de savoir quelle fille à le plus touché les joueurs en se baladant sur instagram ou en demandant aux Anon (diminutif d'Anonymous, communauté de 4chan).
Bien qu'il y en ai pour tous les goûts, Hanako est souvent présente, même si beaucoup sont déçu de son déroulement, Lilly et Shizune sont aussi très prisées, beaucoup moins pour Emi et Rin par contre d'après ce que j'ai vu.


Et voici, comment une personne investie est censée réagir à la fin de Katawa Shoujo :

http://www.youtube.com/watch?v=bKfr7yXFH70


5) AVIS SPOILÉS SUR LES PERSONNAGES


[SPOIL EMI IBARAZAKI]

L'histoire d'amour que nous entretiendrons avec ce petit morceau de femme sur ressorts n'est peut être pas très original non plus mais il est agréable et prévisible, les personnages ne sont pas trop écrasés (ni même Hisao..), le lien de certains personnages ne sont pas primordiaux mais ça donne un aspect plus réaliste aux histoires, et les deux fins possibles sont cohérentes.
Les scènes digne de Dorcel Tv ne sont pas amenées n'importe comment, ce qui est plus réfléchi qu'avec Hanako ou Lilly.

Avis assez neutre sur cette fille, je ne connaissait pas le jeu, ni certains autres personnages, je ne suis donc ni déçu ni enjoué de cette partie.
Maj 4 : Il se trouve en fait que je me souvient du déroulement mais plus exactement des dialogues, sauf qu'il est vrai qu'Emi est tout de même la fille qui m'a le moins déçu sur certains plans bien que Lilly ne m'ai pas contrarié. J'ai trouver ses fins bien faites, cohérentes et on sait à quoi s'attendre.

La bonne fin se termine bien, une fin heureuse dans tous les sens du terme : Emi s'ouvre enfin, Hisao n'a blessé personne, et personne ne s'en trouve exclu. Rin est toujours là, et finalement on s'entend bien avec tout le monde.

[SPOIL HANAKO IKEZAWA]

L'histoire en elle même est globalement mal faite, que ce soit dans quelconque chemin choisi (bonne, neutre ou mauvaise fin) sa personnalité est écrasée, bien qu'elle soit timide et renfermée pour moult raisons, elle n'est que marionnette dans toutes les relations que nous pouvons avoir avec elle, surtout dans la "bonne" fin... Les dialogues de Hisao sont vraiment décevant, il ne m'est pas paru aussi con et égocentrique dans l'histoire d'Emi (seule à avoir été finie avec celle d'Hanako pour l'instant).
Hanako aurait pu avoir un déroulement intéressant mais tout est gâché par une "bonne" fin qui en vient très mal au dénouement, une fin neutre qui se termine en gros WTF, et une "mauvaise" fin qui se termine à peu près correctement compte tenu du déroulement global.
La scène dénudée est introduite d'une façon intéressante mais part vite dans l'absurdité.

Je ressors donc globalement très déçu du déroulement de l'histoire du personnage auquel j'en espérais beaucoup, à vrai dire, j'ai voulu jouer (toujours du mal à dire jouer quand on parle d'un visual novel...) à KS car j'ai vu des images d'Hanako et Emi sur le site aux 4 feuilles, mais maintenant que j'ai fini l'histoire des deux, je me sens beaucoup moins motivé pour faire la suite...

Comme dis dans ma critique, beaucoup de gens ont appréciés Hanako, cependant ils sont tous aussi d'accord sur le fait que les fins sont mal développées et c'est ce qui a amenés un groupe de personne à mettre en téléchargement le script alpha d'Hanako (une retouche dans celui de Shizune et Lilly aussi soit dit en passant), je l'essayerais après avoir complètement fini le jeu.

La bonne fin se termine moyennement bien, après avoir dit qu'elle n'était pas consentante et l'avoir blessé sur nombre de critères, elle s'ouvre enfin à une personne. Finalement on s'entend bien avec tout le monde.

[SPOIL LILLY SATOU]

Les dialogues sont marrant et intéressant par rapport à Hanako car écrit d'une manière adulte, et l'histoire se passe sans encombre, pas de bémol, simplement une vie normale.
Les scènes désactivables ne sont pas toutes bien livrées, (je pense notamment à Hokkaido) malgré celle du bandeau qui était bien trouvée.
Akira est très intéressante et drôle aussi, ça fait plaisir de la voir si souvent. Hanako à l'air bien plus épanouie que dans n'importe quel déroulement de sa propre vie, ce qui fait aussi plaisir de voir qu'on peut rattraper sa narration loupée en couchant avec sa meilleure amie (Mes dames, quand on vous dit que la relation que certains hommes entretienne avec votre meilleure amie est pour votre bien, prenez en exemple l'histoire d'Hanako ! (Mais soit, c'est un autre débat auquel je ne prendrais part, voyez y donc un second degré)).
Plusieurs questions sont sans réponses dans la fin positive de cet arc, et je trouve donc la logique de certaines actions discutable, mais je pense que c'est surtout ma vision relationnelle qui doit être mise en question par rapport à ces incompréhensions.
Dans tous les cas, il est m'est difficilement concevable que Suriko a écrit cette histoire sans y avoir mit des émotions ou expériences personnelles, ce qui donne plus de profondeur à cette femmes qu'à celle d'Emi ou Hanako.

Pas grand chose de plus à dire sur Lilly si ce n'est qu'elle est intéressante. En ce qui concerne les choix possible dans sa voie, ils n'ont généralement que peu d'importance, ne changeant qu'une phrase ou deux.

La bonne fin se termine pas si bien que ça, bien qu'Hanako s'ouvre beaucoup plus que dans les autres histoires, Lilly a du annuler son départ pour l'Angleterre et retrouver sa famille, au lieu de ça elle reste au Japon loin de sa famille, séparée de sa soeur pour une histoire d'amour collégienne. Finalement on s'entend mal avec Shizune, on ne voit plus Akira ni Hanako.


[SPOIL SHIZUNE HAKAMICHI]

La route de Shizune est seulement ponctuée d'un choix... Autant dire que c'est le déroulement la plus morne qu'il existe.
On dirait que le créateur de cette histoire l'a fait par dépit, peu de choix, une histoire assez triste dans l'ensemble, une histoire d'amour quasi inexistante, c'est décevant. Toutefois il y a bien sûr des bons points, qui sont ... euh... On voit plus souvent Misha ! Trêve de plaisanterie, forcément il y a des bons points, les dialogues et le déroulement n'est pas mauvais.
Nous n'avons pas réellement d'histoire amoureuse avec Shizune, c'est plus par soucis de se mettre en couple que par amour je dirais. Je n'ai pas lu une once d'amour réel entre les deux, soit disant, tourtereaux.

La bonne fin se termine pas si bonnement non plus puisque Misha est toujours aussi triste, elle quitte le groupe, Shizune est toujours aussi distante dans le "couple", elle ne s'est pas ouverte non plus aux autres et est toujours aussi calculatrice, cependant Hideaki, lui s'ouvre à sa soeur puisqu'il fait voeu d'apprendre le langage des signes, et Kenji, lui, pense un peu moins à son complo féministe puisqu'il avoue être tombé amoureux et conseil même à Hisao de franchir le pas ! Finalement on s'entend bien avec Akira et Hideaki, mal avec l'oncle de Lilly (pour un beau père ça la fou mal) et elle même, une distance s'est posée avec Misha, et la relation avec Shizune à pas beaucoup bougée.


[SPOIL RIN TEZUKA]

Voilà, on y est, c'est bientôt la fin et c'est avec Rin que ça se passe.
Les choix sont nombreux, et importe vraiment, ça ne change pas seulement une phrase ou deux comme c'est le cas chez Shizune ou Lilly, les choix sont, de plus, très complet et certains, (dans l'idée) ne donnent pas vraiment de choix, juste une tournure de phrase différente.
C'est un personnage intéressant, perturbante, perturbée et atteinte d'alexithymie (pour faire simple c'est un trouble psychique d'une personne ne sachant mettre des mots sur ses émotions, bien qu'il n'existe pas de terme spécifique pour le fait de ne pas ressentir (ou très très peu) d'émotion, ce dont elle à l'air atteinte, certains rangent cette pathologie dans les psychopathes*), et même si j'ai du mal à la voir en temps qu'entité féminine elle est attachante.
Son histoire est réfléchie, développée, longue (passer par tous les choix et variations de choix), un peu chiante par moment il faut l'avouer, mais elle est passionnante.

L'histoire d'amour est plutôt compliquée et passe par tous les chemins difficiles avant d'arriver à quelque chose, et c'est bien mérité, cependant la fin est brusque (tout autant que certaines autres fin, ou fin de journée, j'ai eu du mal avec certains passages) même si elle laisse la possibilitée à tout un chacun de choisir la réponse à la fameuse question.

La bonne fin bien qu'elle ai l'air positive elle aussi, Rin à l'air plutôt séparée d'Emi maintenant, elle s'est concentrée sur son existence et à donc réfléchi à moult choses qui la tracassait mais n'en fait part à personne encore une fois (elle a seulement avouée vouloir être comprise). Elle ne part pas faire ses études à Tokyo (si tenté que ça eu été son projet si elle n'avait pas rencontré Hisao) puisqu'elle a loupée l'occasion à cause de lui, bien que ce soit grâce à lui qu'elle ai fait le vernissage. Kenji est ... euh... on a pas eu de nouvelles depuis la dernière fois, il a du se faire enlevé par le complot féministe.


[AVIS FINAL DES FINS]

En somme, il n'y a qu'Emi qui hérite d'une vrai fin purement heureuse, sauf si j'ai loupé quelque chose, dans ce cas j'attendrais de vous de m'en faire part.



* Pour les psychopathes, un article en parlera mieux que moi : http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/ces-gens-qui-n-eprouvent-ni-71848


6) CONCLUSION


(Attention, combo pléonasmiquement égocentrique)
Pour ma part, moi même personnellement, je pense que c'est un bon visual novel (c'est mon premier donc c'est plutôt facile comme critique...), même si il a plusieurs défauts, c'est plaisant de parcourir les histoires.

M'étant renseigné (est-il admis que lire 3 lignes sur wikipédia est considéré comme renseigné ?) sur les visual novel, il se trouve que la plupart sont fait par des amateurs, (du coup la majeur partie de ce que je considère comme grandiose pour des amateurs se voit seulement réduite à normale, je crois.) ou par semi-professionnel à petit budget, ce qui n'enlève tout de même pas le charme d'un projet venant du trèfle.

Je recommande ce jeu à tous ceux voulant essayer les comptes narratif à choix multiple, aimant l'animation japonaise (même si c'est pas japonais à la base), à ceux qui liront ce romans que j'ai écris, aux personnes ayant un trouble physique ou psychique et/ou ayant (ou pas) perdu confiance en eux, et à tous les autres (oui j'aurais pu faire simple dès le début, mais c'est trop facile ça).


Ma conclusion se fera donc principalement en bons et mauvais points pour faire efficace et pas cher.


Les + :
- Univers, personnages intéressants.
- Bonne musique.
- Bonne durée de vie.
- Beau graphisme.
- Multi plateformes, multi langues.
- Gratuit

Les - :
- Personnage principal.
- Certaines histoires mal développées.
- Certains graphismes qui font tâches.

Sur ce, ce fut un plaisir de jouer à Katawa Shoujo et j'attends avec impatience le KS3 (puisque le 2 à été annulé), et je pense y mettre autant de coeur et d'investissement personnel que dans celui ci !


7) TÉLÉCHARGEMENT ET LIENS


http://www.katawa-shoujo.com/

Téléchargement légal et gratuit en version complète française ou anglais.
Ou l'acte 1 disponible en italien, russe, chinois simplifié, chinois traditionnel, japonais et bien sûr, en Hongrois !

Ce lien vous mènera à d'autres liens pour télécharger des PDF (disponible sur le site officiel aussi), des fond d'écrans, guide et autres extras.
http://pastebin.com/wp8y08x2

Petit cadeau pour les fans de Kenji :
http://www.newgrounds.com/portal/view/608881

Pre-alpha repair (quelques différences dans le jeu, la route de Shizune complètement différente, Acte 5 et amélioration pour Hanako
http://steamcommunity.com/groups/KSAlpha#announcements/

Suzu pseudo-route :
http://ks.renai.us/viewtopic.php?f=52&t=6192

Akira pseudo-route :
http://ks.renai.us/viewtopic.php?f=52&t=7113

Le 4 septembre 2013

7 j'aime

11 commentaires

Katawa Shoujo
Tezuka
6

Katawa Shoujo, le rêve aux bras coupés.

Je n'ai pas fini Katawa Shoujo. Je ne finirai pas Katawa Shoujo. Le jeu m'a suffisamment montré ses espoirs, ses qualités, ses défauts pour que je puisse considérer que cela suffit désormais pour en...

il y a 9 ans

28 j'aime

18

Katawa Shoujo
Adenine
10

Extraordinaire

totalement ouf j'ai fini un ending avec une fille, je ne recommencerai pas le jeu avec une autre copine, je suis tombé amoureux de cette fille, oui ce n'est qu'un sprite mais ce sprite voyez vous, il...

il y a 7 ans

14 j'aime

4

Katawa Shoujo
Yuan
8

Stand Tall

C'est complètement par hasard que j'ai appris l'existence de Katawa Shoujo. Une amie sur Facebook a posté un lien vers un article qui résumait le hype autour de cette visual novel, de sa conception...

il y a 9 ans

8 j'aime

2

ME!ME!ME!
ktex
8
ME!ME!ME!

Critique de ME!ME!ME! par ktex

Parce que quand tu regardes comme ça, sans avis construit c'est WTF. Parce que quand tu regardes après avoir lu un avis construit c'est WTF. Je vous transmet l'avis que j'ai lu...

il y a 8 ans

15 j'aime

5

Elfen Lied
ktex
9
Elfen Lied

Critique de Elfen Lied par ktex

Rare sont les animes ou film m'ayant touché autant que celui là, je pense même que c'est le seul; même Hayao Miyazaki ne m'as pas toucher à ce point. Un très bon film parlant très fortement de la...

il y a 12 ans

14 j'aime

12

Sword Art Online
ktex
8

Critique de Sword Art Online par ktex

Pour ceux qui compte lire la critique (si il y en a), sachez qu'il y a des spoils à l'intérieur. Quel (vrai) joueur n'aime pas SAO ? Quel (vrai) joueur n'a pas rêver d'avoir le Nerve Gear ? Cet...

il y a 9 ans

10 j'aime