Avis sur

Klonoa 2 : Dream Champ Tournament sur Game Boy Advance par NonoDudu31

Avatar NonoDudu31
Test publié par le
Version Game Boy Advance

Après un Klonoa Empire of Dreams fort sympathique sur GBA, Namco rempile quelques temps plus tard, pour une suite aux aventures portatives du Dream Traveller, sortie au Japon et aux USA. Alors, Dream Champ Tournament est-il une bonne suite ?

Situé après les événements d’Empire of Dreams, Klonoa est invité à participer au Dream Champ Tournament, un tournoi organisé par Garlen dans lequel plusieurs adversaires vont s’affronter afin de désigner le plus grand Héros des Pays des Rêves.
Il n’en faudra pas plus pour Klonoa d’accepter l’invitation pour prouver sa valeur, aux côtés de vieux amis/ennemis croisés dans les opus PlayStation, comme Joker de Door to Phantomile, ou encore Lolo de Lunatea’s Veil.

Comme Empire of Dreams, l’histoire se laisse suivre au cours de notre progression dans les différents mondes du Dream Champ Tournament, à travers des petites cinématiques bien présentées sur GBA. Rien d’exceptionnel, mais cela fait le taff pour amorcer le gameplay, partie évidemment importante d’un jeu de plates formes 2D.

En globalité, nous allons retrouver les mêmes mécaniques propres à la série, et notamment celle d’EOD. Comprenons par là que nous allons toujours incarner Klonoa qui devra progresser d’un point A à un point B pour terminer le niveau.

Evidemment, nous retrouvons l’ingénieux élément de game design propre à la série de Namco : l’anneau de Klonoa qui lui permettra d’attraper les ennemis afin de s’en servir comme projectile, de double saut ou encore d’activation de mécanismes à distance.

Tout comme EOD, il ne sera pas question ici de finir un niveau de façon linéaire, mais de récupérer 3 étoiles réparties dans les sections d’un niveau, afin de pouvoir débloquer la porte de sortie du niveau.
Par conséquent, il faudra réfléchir au cours de bons nombres de puzzles, à la façon d’utiliser les ennemis pour atteindre les étoiles ou encore les Sun Stones et autres gemmes qui servent de collectibles pour le 100% (mais les stones et gemmes sont optionnelles, ne servant qu’à débloquer les portraits de personnages et extra visions).

Nous pouvons compter sur quelques nouveaux éléments de game design ou ennemis issus de Lunatea’s Veil (comme l’ennemi electrique qui nous propulse très haut, ou le monstre de cristal changeant de couleur au contact d’un ennemi, pour briser le cristal de la couleur correspondante).

Bref, un gameplay très bien huilé depuis les premiers Klonoa et qui ne prétend pas bouleverser la formule sur GBA depuis Empire of Dreams. Mais ça fonctionne toujours aussi bien, et je vous laisse la surprise pour les autres ajouts en terme de levels.

Côté graphismes, Dream Champ Tournament réutilise le même moteur que Empire of Dreams au niveau des sprites et animations, avec évidemment de tout nouveaux décors.
Par conséquent, le jeu est très beau, coloré, fluide et les animations sont détaillées que ce soit pour Klonoa, les boss ou encore les ennemis classiques de la série. Mention spéciale pour moi au deuxième monde avec le Northern Express et le quatrième.

Pour la bande sonore, les musiques sont assez sympas, bien que non transcendantes. Les bruitages sont corrects, mais il va falloir ne pas être hermétique aux voix répétitives car on va retrouver le fameux cri relou de Klonoa quand on fait un double saut sur un ennemi :p

Niveau contenu, Dream Champ Tournament a une durée de vie assez conforme aux autres aventures du Dream Traveller. Avec 5 mondes disposant de 9 niveaux chacun, comptez 6 à 7h pour finir le jeu, et quelques heures supplémentaires si vous souhaitez faire le 100% et compléter les galeries de personnages et terminer les extra visions. Bref, durée de vie correcte pour un platformer 2D de la GBA.

Bilan des courses : Klonoa 2 Dream Champ Tournament est une belle expérience de plates formes 2D. Bien que ne prenant pas trop de risques et se reposant assez sur Empire of Dreams, Namco signe malgré tout une nouvelle aventure du Dream Traveller qui est très fun à jouer.
Si vous aimez la plates formes 2D ou encore Klonoa, c’est à découvrir pour une des belles pépites cachées de la GBA en terme de platformers 2D.

Malheureusement, cet épisode n’est jamais sorti chez nous en Europe. Donc par conséquent, il vous faudra l’importer si vous souhaitez y jouer sur le vrai hardware. Ou alors jouez-y par émulation car forcément, le bougre n’est pas donné en import.

Dans tous les cas, c’est un très bon platformer 2D et j’ai passé un agréable moment en compagnie de Klonoa. Dommage que ce héros soit tombé dans l’oubli totalement et que ce fut sa dernière aventure en terme de plates formes 2D (si on excepte Klonoa sur Wii qui n’est qu’un remake de Door to Phantomile sur PSX).

Nono

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 104 fois
Aucun vote pour le moment

NonoDudu31 a ajouté ce jeu vidéo à 1 liste Klonoa 2 : Dream Champ Tournament

Autres actions de NonoDudu31 Klonoa 2 : Dream Champ Tournament