Ca m'énerve !!!

Avis sur Le Seigneur des Anneaux : La Guerre du Nord sur PlayStation 3

Avatar David Toubiana
Test publié par le
Version PlayStation 3

Certains titres ont vraiment une malédiction, une sorte de nuage noir qui se balade juste au dessus de leur tête, qu'ils n'ont d'ailleurs pas très gracieuse la plupart du temps. "Alone in the Dark", "Frontlines", "Homefront" sont un peu dans ce cas : une espèce de jeu bâtard entre le gros titre et la production made in Bucarest. On a alors un truc bancal entre le jeu indépendant incroyablement limité et le gros produit fini avec une pelle à tarte et des mauvaises idées.

"La guerre du nord", dont le titre fait rire systématiquement ("Le train en départ de Roubaix aura dix minutes de retard") est un exemple de ce qu'on trouve dans les mauvaises grosses productions : graphismes médiocres dont les couleurs oscillent entre le gris, le vert et le marron (avec des nuances de blanc quand il neige car après tout c'est le nord...), rigidité cadavérique pour tous les déplacements, inexistence des combos (pour un jeu d'action c'est bizarre), nombre de pouvoirs extrêmement limités, aucune interaction avec les décors (sauf les pauvres caisses à péter ici et là), niveaux limités à des couloirs avec un ou deux embranchements, combats fouillis tant la caméra fait n'importe quoi, commandes répondant avec un certain temps de latence, effets très mal expliqués (un sort prend effet sur moi, sur les gens autour de moi, sur ceux qui sont autour de moi au moment où je lance le sort ?), animations qui prennent une plombe en plein milieu du combat, lorsqu'un personnage est mis à terre il peut être relevé par un coéquipier mais dès lors qu'il se relève sa barre de vie est au max, alors pourquoi utiliser des soins ? Voilà les multiples catastrophes de gameplay qui parsèment cette atroce expérience.

A mon sens, les producteurs ont du payer une licence, trouver un créneau dans l'année pour pouvoir le sortir sans être en concurrence avec un autre gros jeu, et le temps a manqué pour vraiment fignoler toute la structure du titre. Sans compter que les bugs bloquant sont légion. Le genre de bug qui bloque la progression de façon permanente et oblige à recommencer depuis le début. Un PNJ qui ne lance pas la mission, un PNJ qui disparaît, une porte qui reste coincée et qui empêche la suite du script, etc.

A ce niveau, on est dans le grand foutage de gueule. A certains moments on se dit que ça décolle et puis tout retombe. On recommence pour la cinquantième fois le même combat avec un autre orque qui ressemble aux quarante neuf précédents, qu'on tape pendant une minute en lui faisant des dégâts qui ne correspondent à rien de concret pour le joueur (genre je lui fais 494 points à chaque fois que je tape... mais combien il a de points ? et pourquoi indiquer le nombre de points qu'on fait si on a pas d'échelle ?), dans des décors génériques qu'on pourrait croire tirés de n'importe quel jeu d'action aventure medfan des année 2000 et quand le bug final arrive, quand on bloque pour une énième fois, on est très content de ranger ce jeu pour ne plus jamais à avoir à le sortir de sa boite...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 268 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de David Toubiana Le Seigneur des Anneaux : La Guerre du Nord