L'île aux 100 secrets

Avis sur Legend of Grimrock 2 sur PC

Avatar Schuntly
Test publié par le
Version PC

Sorti trois ans après le premier opus, Legend of Grimrock 2 marche droit dans les pas de son prédécesseur, en s'efforçant d'améliorer chacun des éléments qui le composent.

La première chose que l'on remarque, c'est une légère refonte du système d'archétype et des spécialisations. À la place, le jeu propose huit classes qui octroient chacune un ou deux avantages uniques, ainsi que des gains plus ou moins importants de vie et d'énergie chaque niveau. Cependant, aucune restriction sur les compétences : désormais, même un guerrier est techniquement capable de lancer des sorts. On remarquera d'ailleurs au passage que le jeu a repensé le système d'armes, qui n'est plus divisé en type - épée, hache, arc, etc - mais en catégories : légère, lourde, distance et arme à feu (oui il y a des pistolets à poudre et des arquebuses et ça envoie du lourd !), ce qui est bien plus pertinent dans la pratique.

Ce second opus se déroule entièrement sur une île, et, même si au premier abord j'ai regretté l'ambiance angoissante du donjon unique du premier Grimrock, je reconnais qu'une fois lancé, le jeu a su me convaincre par ses décors variés et réussis, ainsi que son bestiaire enrichi (en mutagènes, sans nul doute). De plus, il existe de profonds et sombres donjons pour ceux qui aiment l'exploration souterraine. Tout le long de l'aventure n'est qu'épreuves et énigmes, et certains ajouts sont très plaisants, par exemple la pelle qui permet de déterrer des trésors, ou encore l'apparition de boss. En matière de level design, ce qui m'a le plus marqué est l'ajout de verticalité. Exit les donjons plats, désormais beaucoup de salles sont construites en hauteur, ce qui permet une nouvelle profondeur pour les énigmes et les combats. De plus, cela inclus aussi la possibilité de se mouvoir (difficilement) sous l'eau. Attention toutefois à la noyade.

Côté combat, le jeu reprend tous les codes du premier, avec quelques nuances. D'une manière globale, les monstres sont plus résistants et possèdent d'avantage de points de vie, en plus d'être un peu plus difficiles à contourner. En contrepartie, les personnages ont des capacités offensives accrues (dégâts plus que doublés par rapport à Grimrock 1 pour un personnage haut niveau). Néanmoins, un déséquilibre peut s'opérer assez rapidement dans le jeu si votre groupe n'est pas bien optimisé ou si vous peinez à trouver des objets que vous pouvez utiliser. Le nouveau système de compétences et le côté "monde ouvert" peut parfois conduire à des pics de difficulté assez surprenants si vous n'empruntez pas le chemin le plus évident.
Ce n'est d'ailleurs pas le seul élément qui peut poser problème. Il y a des indispensables dans un groupe, comme avoir un alchimiste, un magicien spécialisé dans plusieurs écoles (car, contrairement au premier, il faut presque systématiquement deux éléments maîtrisés pour pouvoir lancer un sort), et de préférence, pas plus de 2 combattants corps à corps, car les attaques spéciales ne sont pas automatiques, mais nécessitent d'être chargées (ce qui oblige à appuyer deux bonnes secondes sur le bouton d'attaque, donc peu pratique à faire sur trois personnages).

Grimrock 2 ajoute également un système de blessure, dont le résultat ne m'a pas vraiment convaincu. Si j'ai apprécié son côté réaliste en théorie, avec des combattants incapables de soulever leur arme ou des estropiés qui se trainent, j'ai trouvé sa mise en pratique pénible et parfois incohérente.
Mon principal reproche tient dans le fait que le fait de tomber dans un trou fait partie intégrante du jeu si l'on désire trouver tous les secrets. Il y a d'ailleurs des objets de grande valeur que l'on ne peut trouver qu'en se jetant dans l'abîme. Oui, sauf qu'une chute a bien souvent pour conséquence de blesser les jambes d'un ou plusieurs personnages, vous ralentissant ou pire, vous immobilisant sur place. Seul un soin (potion ou cristal) permet de guérir l'état. Conséquemment, je trouve que ce sont deux mécaniques qui s'opposent, et pas pour le mieux. Il existe une corde dans le jeu qui permet de descendre sans accroc, mais elle ne se trouve qu'assez tard malheureusement.

Toutefois, c'est un détail minime face à l'envergure du jeu. Plus soigné et travaillé que le premier, il est aussi notablement plus riche en contenu. Il m'a fallu deux fois plus de temps pour le terminer que l'original, environ une vingtaine d'heures (21h temps affiché, donc probablement aux alentours de 25 en comptant les game over).
J'ai particulièrement aimé l'histoire, surtout son dénouement. Sans être fouillé ou débordant d'originalité, j'ai apprécié résoudre le mystère de l'île, et c'est d'autant plus plaisant quand je le compare au premier dont la fin m'avait plus que déçu.

Maintenant, j'ai hâte de voir les premiers mods.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 789 fois
3 apprécient

Schuntly a ajouté ce jeu à 1 liste Legend of Grimrock 2

Autres actions de Schuntly Legend of Grimrock 2