Le Chevaliers de Baphomet : Déplacement de caisses édition

Avis sur Les Chevaliers de Baphomet : Le Manuscrit de... sur PC

Avatar Madkiller
Test publié par le
Version PC

Il y'avait Les Chevaliers de Baphomet, ces deux jeux d'aventure prenant en point&click qui étaient excellents, beaux et intéressants, avec des décors et des énigmes variées. Alors quand j'ai vu que Le Manuscrit de Voynich serait en 3D, j'étais à la fois très content et un peu inquiet. Très content, parce que quand même, la 3D, c'est cool. Un peu inquiet parce que la 3D dans un point&click ça peut vite être la merde. Puis y'a le petit "THQ" qui m'inquiétait aussi. Et j'ai bien fait de ne pas être trop optimiste.

On va commencer par l'histoire : elle ramène de vieux visages sur le devant de la scène, elle rassemble de nouveau George et Nico (de manière subtile tout de même, si si), et... Et elle est chiante. Trop alambiquée par moment, trop fantastique d'autres moments. Il y'a cette sensation bizarre quand on est dans le jeu... Ca sent Les Chevaliers de Baphomet, ça y ressemble mais ça n'a pas du tout le même goût.

Pour dire vrai, ça a un arrière goût amer. Parce que si l'histoire est pas folichonne et ne fait pas franchement rêver (peut-être la faute aux décors qui ont cette particularité d'être à la fois vides et laids, contrairement aux anciens Chevaliers de Baphomet) on ne peut pas dire que le gameplay soit mieux. Clairement, on passe d'un point&click (à la souris donc) à un jeu prévu pour les consoles, entièrement au clavier, qui rebuterait la moitié des anciens joueurs avant même d'avoir fini la première partie du jeu. Je dirais simplement que, pour le Manuscrit de Voynich, on est dans un cas de "jmenfoutisme" aigüe et qu'en plus, on n'assume pas du tout le changement de point&click vers jeu d'action-aventure.

Et c'est bien dommage, parce qu'un opus 3D donnait envie. Mais là, non. C'est injouable, c'est chiant, j'ai passé plus de temps à déplacer des putains de caisses qu'à résoudre des énigmes. J'ai passé plus de temps à me perdre dans des décors trop grand avec des plans caméras de merde qu'à suivre l'histoire et à m'en imprégner. J'ai passé BEAUCOUP TROP de temps sur ce jeu, et pourtant j'ai speedé. 8h de jeu. 8h pour tout faire. Et croyez-moi, y'en a au moins 3 pour les caisses et 1 pour l'exploration des lieux à force de me perdre.

Pour terminer, je dirais que Le Manuscrit de Voynich n'est pas un bon Chevaliers de Baphomet. Non, en fait, ce n'est même pas un bon point&click. En fait ce n'est même pas un bon jeu d'action-aventure. Ni même un bon jeu de plateformes. C'est un échec. Ni plus, ni moins. Heureusement qu'on a la gouaille de George pour sauver tout ça, mais ce n'était pas suffisant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 365 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Madkiller a ajouté ce jeu à 2 listes Les Chevaliers de Baphomet : Le Manuscrit de Voynich

Autres actions de Madkiller Les Chevaliers de Baphomet : Le Manuscrit de Voynich