Life is a game

Avis sur Life is Strange sur PC

Avatar Chris_Marques
Test publié par le
Version PC

Succès critique et commercial mais, surtout, immense succès populaire, Life is Strange par Dontnod Entertainment sorti en 2015 a définitivement aidé à la popularisation du genre « jeu narratif ». Etant friand de ce genre de propositions (jeux narratifs, walking simulators & Co ), je me devais donc d’essayer la bête. La première fois, c’était il y a 3 ans de cela, j’avais tenu 30 malheureuses petites minutes sur la démo.

Il y a quelques jours de cela, le jeu était en promotion, l’occasion rêvée donc de lui-redonner sa chance, moi qui a tant envie de comprendre l’enthousiasme collectif autour de cette œuvre. Nouvel échec; même si j’ai tenu significativement plus longtemps ce coup-ci (jusqu’au final de l’épisode 4). Malheureusement, rien à faire, malgré ma persévérance, la mayonnaise ne prend juste pas.
Evidemment je perçois certaines des qualités du titres : la mise en scène et les personnages sont correctes, la possibilité de voyager dans le temps est intéressante et l’histoire est assez prenante/ émouvante. Mais, à mon gout encore une fois, chacun des avantages cités plus haut s’accompagnent de défauts qui contrebalancent complétement le possible plaisir que j’aurais pu trouvé dans ces qualités.

Le scénario est très (trop?) classique et prévisible, d’une bienséance et d’une mièvrerie à n’en plus pouvoir. On a faire ici à une énième histoire d’adolescente mise à l’écart, de passage à l’âge adulte, ect ect ect ... Bref du vu et revu. Être un jeu vidéo ne justifie pas la négligence ou la non-audace scénaristique, surtout dans le cas d’un jeu narratif.

Le gameplay n’est certes pas le point le plus important dans un jeu narratif MAIS cela n’excuse pas tout encore une fois, loin de là. Les interactions sont minimes mais elles ne doivent pas en être pour autant bâclés. Toutes les phases de gameplay sont des prétextes, des « fausses phases de gameplay » ( Va chercher des ingrédients/ bouteilles/ clefs / [introduce a random object] …).

Mais, mon problème principal, et c’est la que ça devient très problématique, c’est la mécanique de voyage dans le temps, la feature principal de Life is Strange. Comment dans un jeu à choix, peut-on permettre au joueur de voyager dans le temps ???? Quelle inconséquence ! Il ne s’agit plus de choix vu, qu’au final, il suffit d’essayer toutes les possibilités et de choisir celle qui nous convient le mieux. Où est passé la notion de risque et de conséquences propres aux jeux narratifs, qui leurs donnent tous leurs sels ?? Certes, même dans Life is Strange, il est toujours notion de « trade-off », chaque option ayant sont lot d’avantages et d’inconvénients. Mais tout de même, inclure une telle mécanique implique une refonte de beaucoup des boucles fondamentales du jeu narratif. Pour moi, Life is Strange ne parvient pas à renouveler suffisamment sa proposition, à utiliser son principe de base a plein escient. On se retrouve avec une forme bâtarde, non assumé, qui n’ose pas beaucoup. Ce qui est bien dommage.

Je suis ici assez sévère, surement parce que je ne suis pas le public visé par Dontnod. Néanmoins, j’espère avoir relevé certains des problèmes intrinsèques à la proposition. Dans le genre jeux narratifs/walking simulators, préféré des titres tels que Kentucky Route Zero , The Wolf Among Us ou encore Firewatch si vous voulez des œuvres qui soient plus matures ou originales. Encore une fois, tout dépend de votre sensibilité et attentes vis-à-vis de ce genre de jeux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 69 fois
0 apprécie · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Chris_Marques Life is Strange