Ode au vide

Avis sur Life is Strange sur PC

Avatar HudsonSpike
Test publié par le
Version PC

Il fait nuit, la tempête bat son plein. Le visage fouetté par les gouttes de pluie ne m’empêche pas d’entrevoir un puissant faisceau de lumière au-dessus de moi entre les branches des pins d'Oregon.
C’est un phare ! Je grimpe et ce faisant, j’aperçois la cause de tout ce tumulte, une immense tornade mystérieuse se dresse juste devant moi ! Je m’appelle Alan Wake, je suis écrivain et je cherche ma fem… Ah non, en fait je suis DontNod et j’ai pas beaucoup d’imagination.

Life is strange, le dernier «morceau » de jeu de Dontnod est une magnifique démonstration de ce qui est pour moi un essai raté.

Tout d’abord pomper le concept de Telltale pourquoi pas, mais alors il faudrait au moins tenter d’apporter sa touche, une petite plus-value. On est en présence ici d’un flagrant délit de « j’me casse pas le cul ». Système de dialogue, message en haut à gauche «ceci aura une conséquence gnagna », gameplay inexistant, aucune liberté dans la manière de compléter nos objectifs etc. Tout est identique à la concurence.
Le seul point positif que je note est que Life is strange nous donne un petit peu plus de liberté dans les mini-niveaux qui compose le jeu, ça change du couloir de 45cm de large de Telltale.

Malheureusement pour moi, l’histoire et le scénario n’ont pas rattrapé les choses. Pour l’histoire, c’est simple. Une jeune fille déprimée et qui pionce en cours, se rend compte qu’elle peut remonter le temps quand elle tend la main. Non, non c’est pas con ! Elle avait certainement jamais tendu la main dans sa vie auparavant pour s’en rendre compte, voilà tout.

Le scénario est lui aussi pitoyable. Tout ce qui se raconte, se lit ou se regarde est incroyablement vide d’intérêt. Un épisode des Feux de l’amour possède bien plus d’intrigue que cet épisode. Le problème est d’autant plus accentué que pour créer une fausse richesse, Dontnod a eu la bonne idée de rendre observable et commenté des tonnes d’objets divers et variés. A tel point qu’on tombe dans des situations ou notre personnage nous parle du papier toilette, d’un distributeur de tampon ou d’une tête de chevreuil accroché à un mur… Ouah ! Vraiment passionnant et ce vide concerne 90 % du jeu.

Je terminerai par un dernier problème qui est le format épisodique. J’ai rien contre mais je ne conçois pas ce type format sans rigueur de la part des développeurs. Alors je ne vous cache pas que quand ils nous sortent qu’ils n’ont aucune idée de la sortie de l’épisode 2, mon humeur oscille entre l’ énervement et une certainement mansuétude pour ce qui semble être une marque d’amateurisme.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1417 fois
27 apprécient · 32 n'apprécient pas

Autres actions de HudsonSpike Life is Strange