Une bonne recette qui manque un peu de sel

Avis sur Life is Strange : Before the Storm sur PC

Avatar Mephiles
Test publié par le
Version PC

[Avis ayant des spoilers]

Dès l'annonce de la sortie de Life is strange: Before the Storm, j'étais vraiment très impatient de jouer à celui-ci. Ayant adoré le premier opus développé par Dontnod (cocorico), j'étais content de découvrir l'histoire de Chloé avant que Max ne revienne et le personnage de Rachel.
J'avais cependant quelques réserves sur le fait que le Dontnod ne développe pas le jeu et que ça soit Deck Nine qui le fasse. La précommande de l'édition Deluxe fut donc faite assez rapidement et l'envie d'y jouer était bien présente.

Lors de la découverte du jeu, j'étais vraiment très satisfait. Le jeu possédait le même esprit que le premier opus, que ça soit pour les graphismes, les voix, le design artistique... On y retrouve des éléments semblables au précédent opus (les succès à collectionner ne sont plus des photographies mais des tags à réaliser, les références sur les plaques d'immatriculation des voitures, le journal, le téléphone etc...) mais aussi des personnages bien connus comme Nathan, Victoria, Frank, Dana, Juliet ou des nouveaux qui sont très attachants comme par exemple Steph, Mikey, Drew, Skip. Il y a toujours la même attention portée sur le choix des musiques. Là où de la musique indie/folk/post-rock de Mogwai,* Foals* et Syd Matters correspondait parfaitement à Max, dans Before the Storm, ce sont des musiques plutôt "post-punk"/hard rock/rock. L'artiste Daughter a été choisie pour composer la plupart des chansons du jeu. Je ne connaissais pas du tout cette artiste mais le jeu me l'a fait découvrir. J'aime beaucoup son style et certaines de ses compositions sont vraiment superbes. Je pense à Flaws et à Improve qui, accompagnant des scènes du jeu (la fin de l'épisode 1 pour Flaws, la découverte de la chambre d'Eliot dans l'épisode 2 pour Improve) m'ont procuré des émotions que je n'avais presque jamais connues avant. Je ne voulais vraiment pas que ces moments s'arrêtent...
Ainsi, Daughter a parfaitement su composer pour le jeu. La musique colle du début jusqu'à la fin à Before the Storm.

Comme pour Life is strange premier du nom nous suivons également des histoires parallèles à l'intrigue principale, je pense à l'histoire des North qui est assez touchante ou la relation familiale des Price. C'est un bon point de ne pas avoir repris les mêmes personnages du premier et d'en avoir créés de nouveau, les développeurs ont tenté de faire quelque chose de nouveau sur ce point et je trouve ça plutôt bien.

Ce que j'attendais le plus était la découverte du personnage de Rachel ainsi que sa relation avec Chloé. Sur ce côté je ne suis pas vraiment pas déçu non plus. Dès l'épisode 1 avec l'excursion dans le parc, la relation qui se noue entre elles devient vite une osmose. Rachel est une fille brillante, pétillante, attachante, gentille. Elles se sont parfaitement bien trouvées toutes les deux et s'entendent vraiment bien. Le jeu propose des scènes assez intimes où l'on découvre un peu l'histoire de Rachel et sa relation avec Chloé. D'autres moments sont plutôt sympathiques et bien pensés comme celui avec la bouteille de vin et le jeu d'actrice imparable de Rachel.

Au niveau de la narration et de la mise en scène, le jeu propose pas mal de retournements de situation intéressants ainsi que des scènes vraiment émouvantes et originales,

comme par exemple la pièce de théâtre, lorsque l'on voit William qui semble discuter avec Chloé avec un certain cynisme, le début de l'épisode 3 où Chloé et Rachel découvrent la relation entre Sera et James Amber avec un travail sur la mise en scène original puis la scène dans la chambre de Rachel...

Vous allez me dire que je ne fais que complimenter le jeu alors que je lui ai mis 7. J'y viens, j'y viens.

Cependant, j'ai eu certaines réserves quand j'ai fini le jeu. J'ai eu la même sensation qu'à la fin du premier, une sensation de spleen assez étrange, difficile à décrire. Mais j'ai eu une autre sensation, celle d'être resté un peu sur ma faim. J'ignore si c'est le cas mais j'ai eu le sentiment à certaines séquences que le jeu avait été forcé à produire. Je pense à celles de la fin de l'épisode 2 où l'on met la table chez les Amber et à la réparation de la voiture de Chloé dans l'épisode 3. La voiture représente la liberté et une certaine prise d'indépendance pour Chloé mais pourquoi avoir choisi cela? J'ai un peu de mal à comprendre... Ces séquences nuisent un peu au rythme du jeu. Autre point sur lequel j'ai eu un peu de mal, c'est la fin du jeu. On voit des cinématiques des différents personnages mais surtout de Chloé et de Rachel ensemble.

Mais pourquoi avoir fini sur le choix de dire ou non la vérité à Rachel?

Pourquoi ne pas avoir ajouté les jours où elles se font tatouer, où Chloé fait sa teinture... Cela aurait permis d'observer l'évolution entre la relation et d'apprendre en parallèle ce qui se passe pour les autres personnages. Car autre soucis, c'est qu'après avoir fini le jeu j'avais beaucoup de questions en tête...

Rachel et Chloé se sont-elles embrassées juste comme ça ou sont-elles amoureuses? Que devient Damon? Que devient Sera? Pourquoi Eliot part?

Peut-être que le jeu laisse place à l'imagination et aux théories des joueurs. Peut-être aussi que je suis un peu trop pointilleux et curieux?

Bref, j'ai énormément apprécié découvrir ce jeu et ce qu'il en ressortait. Il possède beaucoup de qualités et m'a fait vraiment plaisir. Je ne regrette absolument pas d'avoir attendu et de l'avoir précommandé. mais comparé au premier opus, je le trouve un peu bâclé sur certains moments et la fin de Before the storm laisse quand même place à beaucoup d'interrogations.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 246 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Mephiles Life is Strange : Before the Storm