Critique de Limbo (Tiré du blog PetitTasdePixel)

Avis sur Limbo sur PC

Avatar PetitTasdePixel
Test publié par le
Version PC

Nom : Limbo
Année : 2010 (Xbox 360), 2011 (PS3, PC, Mac), 2013 (PS Vita, Iphone, Android)
Genre : Plate-Forme, aventure, réflexion
Développeur : Playdead
Plateformes : Xbox 360, PS3, PC, Mac, PS Vita, Iphone, Android
Classification PEGI : +18
Bref résumé de l'histoire ...
Une garçon se réveille dans les bois. Il fait noir partout autour de lui. L'univers est étrange. Il cherche sa sœur... Où est-elle ? Il va falloir chercher, ruser, pour la retrouver...

Que dire du studio ...
Playdead est un studio de développement Danois spécialisé dans les jeux indépendants. Il est connu suite au succès incroyable de Limbo, son seul jeu à l'heure actuelle. Ils sont actuellement en développement de leur prochaine création.

Que dire du jeu ...
Limbo est ce qu'on peut considérer comme un OVNI vidéoludique hors du commun. Je sais, c'est une grande expression. Je ne sais comment décrire Limbo tellement le jeu est parfait. On commence par découvrir une forêt étrange, avec des arbres immenses pour notre héros minuscule. On le sent faible, fragile au milieu de cet univers.

Pour ce qui est du level design, c'est parfait. Il n'y a pas grand chose à dire de plus sincèrement. Le scrolling horizontal se fait lentement et impeccablement, donnant parfois lieu à de légers zooms sur le héros, ou alors un panorama du lieu dans lequel on arrive (mention spéciale pour le plan d'ensemble sur les lettres de l'hôtel

Sombre, gothique. Ce sont les deux mots qui me viennent à l'esprit lorsque je pense à Limbo. Et ces mots ne viennent pas uniquement de l'ambiance froide découlant des décors mais d'un tout, d'un ensemble : le mélange de l'arrière-plan flou, la noirceur des lieux, la bande sonore qui ressemble à un mélange de bruits de la nature, de ruissellement de la pluie sur les feuilles des arbres, et d'une éternelle musique légère faisant penser à un instrument à vent ne cessant de répéter les deux mêmes notes. Je ne saurais comment vous décrire avec perfection l'ambiance sonore, je vous invite donc à écouter l'extrait de la bande originale qui est en bas de cet article.

Nous traversons donc des décors, c'est bien beau, mais en quoi consiste le jeu ? Et bien c'est une succession de puzzles plus ou moins difficiles, de situations à gérer pour éviter que notre petit héros ne meurre de manière horrible. Le jeu repose sur un principe que l'on appelle le "Die and retry". Il faut mourir pour comprendre comment passer le piège. Il est nécessaire lors de la première partie de se faire avoir pour réaliser où était l'erreur commise et ne pas la refaire. Il faudra également un certain doigté et une bonne dose de réflexes pour déjouer les pièges tendus sur le chemin du petit garçon. Beaucoup de joueurs voudront abandonner. Mais le jeu en soi n'est pas long, il est possible de le faire en deux heures ou trois maximum, si on ne meurt pas et qu'on connaît tous les pièges. Il suffit de garder la tête froide et comprendre sa mort. Relativiser à chaque game over.

Mais alors, pourquoi le jeu est-il interdit aux moins de 18 ans? S'il n'y a que quelques démembrements et des énigmes difficiles il aurait pu être interdit aux moins de 16 ou 12 ans. Laissez-moi partir dans quelques suppositions.

Selon moi, si Limbo est un jeu interdit aux moins de 18 ans, c'est à cause du background très sombre de l'histoire. En effet tout le jeu est une allégorie de la mort, du passage dans les limbes où les morts doivent attendre pour gagner le paradis (si l'on en croit Dante Alighieri, célèbre poète ayant écrit la Divine Comédie, les limbes sont le lieu où les âmes non baptisées doivent errer pour l'éternité.).

Il y a donc plusieurs éléments qui peuvent faire comprendre que le héros du jeu est mort, où du moins ne sait pas encore qu'il l'est. Lorsque le jeu débute nous avons un écran d'accueil du lieu dans lequel nous voyons pour la première fois la petite sœur du personnage principal. Sur cette image nous remarquons deux nuages de mouches. Les amoncellement de mouches se font au-dessus de deux petit tas difformes qui peuvent faire penser à de la terre... Hors, là où il y a un tel amoncellement de mouches, il y a quelque chose qui est en train de pourrir ou qui attire les petites bestioles. En conclusion, le menu nous montre les cadavres de deux personnes, que l'on peut supposer être le héros de l'histoire et sa petite sœur.

Mais alors, de quoi sont-ils morts ? Je penche pour la thèse de l'accident. Un accident de la route qui expliquerait que durant le jeu Limbo vous vous fassiez attaquer par des pneus en feu, qu'à la fin du jeu vous devez passer au travers une vitre (faisant penser à celle d'une voiture lors de l'accident). Ce n'est qu'après cet acte qu'il retrouve sa petite sœur, après avoir réalisé que lui aussi est mort. En effet après cela on a l'impression d'être au début du jeu, dans la forêt. On avance, on voit la petite soeur en train de l'attendre devant un arbre, au milieu de la lumière, et lorsqu'elle lève la tête on remarque qu'elle n'a pas ses yeux brillants comme ceux du héros. L'absence des yeux fait penser aux ennemis du début du jeu (les seuls) qui attaquent le petit garçon. Il se peut donc qu'elle sache qu'elle est morte, que les ennemis savent qu'ils sont morts, mais que le héros quant à lui ne le sait pas et le réalise uniquement à la fin.

Je sais, mon explication est un peu tirée par les cheveux et j'espère que vous l'aurez en partie compris. J'ai tenté de mettre des mots sur l'interprétation que je fais du jeu mais c'est difficile, et je pense que cette analyse explique pourquoi le jeu est interdit aux moins de 18 ans.

Que dire pour conclure ...
Que dire pour finir cette critique, mis à part que Limbo est une véritable perle du jeu indépendant, qu'il mérite un coup d’œil et qu'il saura vous prendre aux tripes grâce à son atmosphère oppressante, son histoire dont chacun peut faire sa propre interprétation, sa difficulté, l'ambiance sonore...

Tout fait de ce jeu une pure merveille, une beauté vidéoludique qu'il vous faut faire au moins une fois dans votre vie ! Jetez-vous dessus !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 613 fois
1 apprécie

PetitTasdePixel a ajouté ce jeu à 3 listes Limbo

Autres actions de PetitTasdePixel Limbo