👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ah, ça, il en aura fait des émules, Limbo. Depuis 2010, il ne se passe pas une année sans qu’un clone plus ou moins réussi fasse son apparition sur les plateformes de téléchargement. Ici, il s’agit de la première production d’envergure de Tarsier, studio suédois qui s’était auparavant illustré par sa production de contenu sur Little Big Planet 1 et 2, tant et si bien que Sony lui confia le développement du 3. Little Nightmares est une production beaucoup plus personnelle, probablement la première avec une ambition artistique aussi marquée : un petit personnage fragile tiraillé par la faim, un décor de paquebot sombre et humide éclairé à la lueur vacillante d’une bougie, des créatures peu ragoûtantes que l’on croirait issues de l’imagination de Robert Morgan ou Tim Burton, tout y est, et de fort belle manière : sa direction artistique originale et recherchée, au service d'un message assez explicite vers la fin du jeu, est sans aucun doute le point fort du titre.
Dans son exécution aussi, Little Nightmares frôle le sans faute avec une réalisation exemplaire et un game design qui, bien que classique, se laisse jouer sans déplaisir. Si il fallait lui trouver un défaut, ce serait plutôt dans les contrôles que l’on irait farfouiller : Little Nightmares est en effet incapable de choisir entre 2D (pour sa caméra en vue de coté) et 3D (pour les déplacements de son personnage, qui ne sont pas limités à un plan). Résultat, il est fréquent de louper une plate-forme ou de tomber dans un trou simplement parce qu’on a mal estimé la position en profondeur de son avatar. C’est agaçant, limite énervant, mais pas suffisamment pour empêcher la progression. Et globalement, les 4 heures que représentent l’aventure, émaillées d’images chocs assez inoubliables, passent bien vite et on redemande rapidement. Ca tombe bien, Little Nightmares 2 sort dans quelques mois. Souhaitons simplement que la recette ne soit pas re-appliquée à la lettre sans innover, car il n’est pas certain que ce joli ensemble fonctionne une deuxième fois de manière aussi remarquable.

JipéF
7
Écrit par

il y a plus d’un an

Little Nightmares
Cyberslan
6

Court Cauchemar!

Reposant sur le même type de gameplay que Limbo et le récent Inside (plates-formes à énigmes) j'ai terminé Little Nightmares sur un avis mitigé mais somme toute positif. Tout d'abord la direction...

Lire la critique

il y a 5 ans

22 j'aime

2

Little Nightmares
Skritz
7

Inside en moins bien ?

Avant d'entrer dans le vif du sujet, difficile de passer à coté : Little Nightmare présente énormément de points communs avec Inside et on peut dire sans trop hésiter qu'il s'en est largement...

Lire la critique

il y a 5 ans

12 j'aime

Little Nightmares
Ckai
7

A trop manger de fast food...

Voilà déjà un bail que LIttle Nightmares m’intéressait. Féru de toutes les chelouseries possibles, je suis pas resté impassible face aux premiers trailers qui m’ont légèrement rappelé Limbo (ou...

Lire la critique

il y a 3 ans

11 j'aime

6

La Belle et la Bête
JipéF
7

Critique de La Belle et la Bête par JipéF

Une "curiosité", voila qui décrit plutôt bien cette version tchèque de la belle et la bête. Bien loin des versions de Disney et Jean Cocteau, le film adopte un point de vue plus nettement gothique et...

Lire la critique

il y a 10 ans

13 j'aime

1

Baraka
JipéF
9
Baraka

Critique de Baraka par JipéF

Un singe se détend dans les sources chaudes des montagnes du japon. Il regarde la caméra de manière troublante. Devant lui, le spectacle du monde dans ce qu'il a de plus diversifié. Hors normes,...

Lire la critique

il y a 10 ans

13 j'aime

Monument Valley 2
JipéF
6

Critique de Monument Valley 2 par JipéF

J'ai déjà pu ici dire tout le bien que je pensais de Monument Valley, superbe jeu indépendant crafté avec amour pour le mobile. Un des rares qui valent vraiment la peine d'y laisser quelques sous, ne...

Lire la critique

il y a 4 ans

10 j'aime