Ghostbuster du pauvre

Avis sur Luigi's Mansion 2 sur Nintendo 3DS

Avatar Nindo64
Test publié par le
Version Nintendo 3DS

N'ayant pas encore fait le tout premier épisode à l'heure où j'écris ces lignes, et venant tout juste de finir le troisième opus que j'ai beaucoup apprécié, je tenais à parler de l’épisode 3DS que j'ai fait juste avant et que j'ai assez peu apprécié.

Pour les points positifs, le jeu est très beau pour la console. Avec des animations réussies aussi bien pour les protagonistes (Luigi tout particulièrement) que pour les fantômes. Les différents manoirs ont du style, regorgent de détails, de choses à aspirer, et demeurent suffisamment vastes et variés dans leurs environnements. Au point même que j'ai réussi à m'y perdre à plusieurs reprises mais ça c'est mon problème.

L'ambiance se pose là avec un côté horrifique mais pas trop. Et un humour quasi omniprésent qui m'aura fait décrocher quelques sourires avec des punchlines bien placées du professeur Karl Tastroff. Et ce froussard de Luigi dont on sent la détresse permanente. Et la durée de vie est plus que correcte puisque je l'ai fini en à peu près 17h.

Mais pour le reste, j'ai trouvé cet opus ultra pénible à jouer. Avec les appels incessants de Karl qui cassent le rythme. Ultra répétitif puisqu'au final on fait toujours la même chose en retournant dans les mêmes manoirs, et avec un équipement qui ne se renouvelle pas au fil de l'aventure.

Les affrontements contre les fantômes se ressemblent quasiment tous à part pour les Boo et certains boss. T'aveugles, t'aspires et basta. Parfois le réveloscope a son utilité en combat mais je trouve son utilisation plus intéressante pour révéler des éléments de décors invisibles à l’œil nu.

Pour le gameplay, j'ai trouvé cet opus assez lourd à manier. Déjà que l'ergonomie toute relative de la portable n'aide pas et son stick circulaire encore moins, rien que le fait que Luigi ne puisse pas simplement tourner à 360° pendant qu'il manie l'aspirateur ou sa lampe torche est très handicapant en plein combat et durant des vagues ennemies. Puisqu'il ne peut regarder que devant soi et demeure totalement vulnérable à l'arrière.

Et pour finir, l'aspect qui a failli me faire décrocher du jeu à plusieurs reprises et justifiant en partie la note que je lui aie attribué. Certains combats de boss et leur phases préparatoires les rendant pénibles et interminables en cas de ratage. Comme la phase précédant le boss du 2ème manoir où il fallait passer par 20 rangées de 3 escaliers chacun, et avec qu'un seul chemin de valable sur les 3. Je vous laisse faire le calcul mais je peux vous dire que de se retaper les marches après chaque dégringolade est tout sauf fun.

Ou encore des phases qui requièrent une précision au millimètre. Comme le boss de fin du 4ème Manoir où on doit viser les zones de glace dans un temps imparti. Et où si on n'est pas assez rapide, les zones se reforment et rebelote.

Moi qui pensait passer un bon moment et m'amuser un tant soit peu sur cet opus, c'est raté pour ma part.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 109 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Nindo64 Luigi's Mansion 2