👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Mario Kart.

Je n'ose citer la plateforme, car ce jeu les as toutes traversées chez Nintendo, ou presque.
Il commence en 1992 (l'année de naissance de tout les majeurs 2010) en voyant le jour sur SNES.
Cinq années plus tard, c'est sur la Nintendo 64 que Nintendo va créer de nouveaux circuits, avec l'apparition de Donkey Kong et Wario en l'échange du Koopa et du DK junior.
Quatre années plus tard, Super Mario : Circuits sort sur Game boy advance avec un gameplay qui laisse un peu désirer quand même. Dans cette version apparait Waluigi.
Deux ans après, Nintendo effectue une toute nouveauté avec Mario Kart Double Dash sur GameCube, proposant ici jusqu'à 20 personnages jouables, et un jeu tout nouveau dans lequel on fait une course avec deux personnages sur le même Kart.

C'est en 2005, soit encore deux années plus tard, que l'on voit naître Mario Kart.
Très franchement, en ces 13 années d'évolution, sans parler de la version Wii qui verra le jour en 2008, ainsi que les deux bornes d'arcade, qui n'a jamais joué à un Mario kart?

A moins d'être vraiment réticent à ce jeu, on trouve forcément son bonheur dans le Mario Kart. Que l'on soit plutôt de la génération Old School avec la version SNES, ou plutôt moderne, avec un moteur graphique 3D boosté, et coloré, avec la version Wii, moi je retiendrais plutôt la version DS.

Je trouve que la prise en main est d'une facilité déconcertante, bien que certaines techniques demandent des efforts et de l'entraînement avant de pouvoir les maîtriser, comme les dérapages turbos en ligne droite.

Côté circuit, je trouve un certain charme dans les 16 nouveaux circuits proposés, dont le classique Route Arc-en-ciel peut-être un peu simple désormais.

Ce que je retiendrai en grande priorité reste le mode Wi-Fi, qui rallonge considérablement sa durée de vie, proposant aux grand fans de Mario-Kart de s'affronter depuis leur domicile en direct live, autre que dans des tournois.

Là aussi je lui accorde la note maximale, n'ayant rien à lui reprocher.
Nightmare
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Les meilleures expériences à plusieurs

il y a 11 ans

Mario Kart DS
Pigevach
9

Critique de Mario Kart DS par Pigevach

Probablement le meilleur Mario Kart à ce jour, en terme d'équilibre entre gameplay, longévité, coups pourris, et fun en multijoueurs... et de toute façon le meilleur jeu de course non simulatoire ou...

Lire la critique

il y a 12 ans

7 j'aime

Mario Kart DS
CaliKen
10

L'alchimie parfaite

Il y a quelque chose qui me refroidit rapidement, et pas que dans le jeu vidéo d'ailleurs (cinéma, littérature, gastronomie), c'est lorsque l'oeuvre se situe à mi-chemin entre deux univers, entre...

Lire la critique

il y a 11 ans

4 j'aime

Mario Kart DS
Red13
8

Enfin contre le monde entier ... pour une belote !

Il faut bien se l'avouer : depuis 1992, Mario Kart, on connaît ! Le concept n'a connu que peu de modification depuis le premier opus sorti en son temps sur Super Nintendo. Les personnages de la saga,...

Lire la critique

il y a 8 ans

3 j'aime

Dead Island
Nightmare
7
Dead Island

Y a du bon comme du mauvais.

Quelle heureuse surprise ce matin en découvrant dans ma boîte aux lettres (j'avouerai ne pas m'y être attendu si tôt) ce jeu tant attendu pour enfin faire pencher mon avis en le testant! Alors oui...

Lire la critique

il y a 10 ans

11 j'aime

18

Xenoblade Chronicles: Definitive Edition
Nightmare
8

Une seconde chance

Une seconde chance est le résumé parfait pour ce Xenoblade. Mettons un peu de contexte : À l'époque de sa sortie sur Wii (en 2011 donc si je ne m'abuse), j'avais été attiré par ce jeu au même titre...

Lire la critique

il y a 2 ans

9 j'aime

Les 4400
Nightmare
7
Les 4400

Saison en trop.

Les 4400. Très honnêtement, on peut découvrir une idée toute nouvelle, toute fraîche, il faut bien se l'avouer. Le concept était très sympathique, et là une fois encore, on aime ou on n'aime...

Lire la critique

il y a 11 ans

7 j'aime