👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Parlons de Spider-Man !

Après avoir été plongé dans l'univers de Spider-Man (les films) l'envie de faire ce jeu a été complètement décuplé et malgré tout ça... une pointe de déception est présente... j'essayerai d'expliquer le mieux possible, pitié ne pas me l.a.p.i.d.e.r

L'introduction est vachement cool et fait directement entrer dans le vif de l'action, on commence directement le jeu contre Kingpin, un mafieux au proportion douteuse ahaha !

Le scénario est.... lent a la détente, au-dela du fait qu'on navigue beaucoup entre les missions secondaires et tout l'annexe disponible, force est de constater que l'aventure prend son temps a démarrer, bien trop pour proposer cette sensation de monter en puissance qu'on espère retrouver dans un film ou jeu de super-héros. En soit l'idée d'avoir un scénario qui prend son temps n'est pas un problème si l'enjeux semble intéressant, mais dans Spider-Man, j'ai eu du mal a être vraiment plonger dans ce que le scénario essayait de me raconter. Ceci est encore plus flagrant dans le dernier tier du jeu qui (dans l'acte 3) vous lance tout les Super-Vilains en même temps sans aucune profondeur ou les combats s'enchaînent a vitesse grand V. C'est vraiment une déception pour moi car le ryhtme est très mauvais, l'histoire prend son temps avant d'exploser mais une fois qu'elle explose, c'est plus ou moins la fin du jeu, les super-vilains (hormis 2) ne sont pas developper, arrive dans l'histoire en mode coucou et baston/fin, un peu dommage pour la montée en puissance.

Ce n'est pas faute d'avoir une bonne mise en scène lors de l'aventure, ce n'est pas sur ce point que l'aventure manque de piment, pour moi c'est vraiment plus la construction du scénario et de son ryhtme, comme si le dernier acte n'était pas a la base supposé être le dernier, un manque de temps ?

Le jeu propose aussi un codex très bien remplie de quoi faire plaisir aux amateurs de Spider-Man !

On retrouve en personnage principale, Peter Parker, alias Spider-Man qui est un excellent personnage, l'écriture est digne de ce qu'on connait de lui, un (jeune adulte dans cet épisode) un peu blagueur avec un sens de l'humour limite ridicule mais qui fait le charme du personnage. On se prend au jeu lorsqu'on joue Spider-Man tout comme avec les séquences plus posé avec Peter. Mary Janes Watson est bien sûr de la partie avec une bonne évolution, sachant qu'en début d'aventure le froid règne entre elle et Peter. Norman Osborn est bien sûr de la partie et même si je ne suis pas fan de son design, il reste plutôt bien écrit et on apprend a le détesté X). Il y a énormément de personnage issues de l'univers de Spider-Man donc la plupart des fans trouveront leur compte ! C'est aussi (et ça touche encore une fois les fans) PLEIN de costume pour Spidey et le choix est juste énorme, franchement sympa pour le coup !

Dans les antagonistes, c'est un festival sans saveur pour la majorité des super-vilains mais brille sur un en particulier, le docteur Octavius. Je ne parlerai pas de tout le monde, tout le monde est expédier et sans profondeur dans l'aventure hormis Docteur Octavius et M.Negative qui eux ont eu un traitement très bon. Par exemple, la majorité de l'aventure DR.Octavius est sympa, c'est un scientifique et Peter Parker travaille en tant qu'assistant, la relation entre les deux personnages est réussie, Peter voit en Octavius un brillant scientifque qui a le coeur sur la mains voulant donner de l'espoir aux gens dans une technologie révolutionnaire. Le jeu prend le temps de faire évoluer ce personnage jusqu'a ce qu'il devienne l'Octopus qu'on connaît tous. Par contre, c'est vraiment le seul qui possède cette profondeur, malheureusement.

Le jeu brille sur l'animation et la modélisation des personnages, enfin, du moins en costume. Les visages ne sont pas forcément extrêmement réussie bien que ce ne soit pas non plus dégueulasse, j'ai largement vu mieux ailleurs. Par contre, c'est un perfect pour l'animation qui est ultra bien décomposé, c'est un vrai plaisir de voir Spider-Man virvolter dans New York avec un soin particulier sur les mouvements (malgré un 30fps qui vient gacher un minimum l'expérience pour un jeu aussi rapide).

Le doublage français est très bon et ce en tout temps !

Par contre, déception pour ce qui touche au bestiaire et au boss, je m'explique. Le bestiaire en soit lorsqu'on commence l'aventure est plutôt bon, les ennemis sont tous un minimum variés dans leurs approchent et ne manquent pas de variante pour avoir des combats intenses en tout temps, ennemi orienté corps-a-corps, avec des armes (cac comme fusil) ou des colossos très costaud, sur ce point ça fonctionne. Le problème vient (comme l'histoire) de la variété qui échoue lamentablement avec l'avancement de son récit. Le scénario fait intervenir plusieurs gangs et hormis quelques variantes, on affronte toujours plus ou moins la même chose avec un skin différent, c'est un peu dommage. Même traitement pour les boss, si le jeu commence bien avec un combat assez intense contre Kingpin, le reste du jeu alterne entre le sympa visuellement (mise en scène) oh... erf, c'était ça le combat ? toujours la même mécanique, rien de bien surprenant ce qui rend les combats de boss très fade et sans folie malgré (encore une fois) une mise en scène très réussie.

Le scénario propose des séquences parfois remplie d'action et parfois remplie de LENTEUR abominable. Non plus sérieusement, les missions du scénario ne sont jamais vraiment brillantes, ça alterne entre des phases d'enquêtes classique mais efficace, des phases d'infiltrations avec MJ Complètement a coté de la plaque (l'ia toujours aussi débile...) et quand le jeu s'envole, il reste moins de 2h au scénario, donc mouerf.

Qui dit monde ouvert, dit souvent remplissage (mauvaise construction) et Spider-Man entre dans la spirale de, je t'offre la quantité au détriment de la qualité. Alors, en soit le contenu annexe est intéressant et possède pas mal de variété, entre collectibles (sac à dos), les missions d'écologies avec les laboratoires d'Harry Osborn, les fameuses tours de merde a activer, les missions de sauvetage, de course, de combat, les arènes, les crimes, waaaa, ça s'arrête jamais. L'idée de chacune des missions est cool, le gameplay se porte bien a la récolte, Spider-Man étant un héros on reste donc dans une logique lorsqu'on aide les citoyens lors d'évènements aléatoires, mais qu'est-ce qui cloche donc ? La redondance revient sur le plateau encore une fois, les developpeurs ne semblent pas savoir quand s'arrêter pour ne pas lasser le joueur, tirer le plus possible sur la corde pour avoir plus de contenu n'est pas une bonne idée. Parce que bon, dans l'acte 1 j'ai bien aimé aider les citoyens (environ 30 crimes en comptant tout les secteurs) sauf que dans l'acte 2, c'est 30 crimes EXACTEMENT pareil qui repop (avec des ennemis/skin différent) bon bah, c'est cool, je vais le refaire... puis dans l'acte 3, c'est pas loin de 60 crimes qui refont surface en mode aller, encore la même mon gars, on s'arrête jamais. Franchement, j'ai facepalm... je trouve ça dommage que cette façon de faire soit aussi populaire quoi... de bonnes idées comme toujours mais ne sachant pas quand s'arrêter. Vous savez, ça fonctionne pour à peu près n'importe quoi, même une chose ultra réussie a besoin d'un timing parfait, d'une exécution parfaite et ce dans n'importe quoi. Faite une cinématique ultra touchante avec des plans grossiers qui dure trop longtemps sur la tête du héros, ça deviendra comique et mauvais, je perds la tête, c'est con..... Je suis énervé, on sent tellement le potentiel que voir cette mécanique de monde ouvert industriel m'énerve, d'autant plus que même si ce n'est pas mauvais, ça reste franchement pas terrible sur la longueur.

Après quand je parle de bon truc, des idées sympas, c'est genre les sacs a dos, pour un fan de Spider-Man, c'est vraiment cool et l'interêt est bien présent lors de la récolte puisque chaque élément apporte un peu de background a l'histoire du personnage, Peter fera une remarque (et ce systématiquement) a chaque sac a dos rammasser, de quoi donner l'envie de les découvrirs. Je pourrais parler des défis de Taskmaster aussi qui sorte un minimum du lot avec des médailles (objectifs) a accomplir, tout n'es pas a jeté mais après 25h (environs), j'avoue que l'acte 3 (en ce qui concerne l'annexe) m'a soulé.

Sans parler des quêtes annexes "plus scénarisé" qui sur la vingtaine, m'ont tenu en haleine sur 3-4 missions, le reste étant souvent des "missions" bas de gamme sans grand intérêt, pour le coup, on est très loin des Batman Arkham (city/knight).

C'est pour ça que, la construction d'un jeu est importante, lorsqu'un développeur créer une open world, il est logique de vouloir le remplir par peur de faire "ressortir le vide" sauf qu'on arrive souvent à un résultat assez imbuvable en réalité qui (outre passer la découverte) nous donne l'impression de refaire en boucle un enchaînement prédéfini d'action qui (à défaut d'être mauvais) est redondant et manque de renouvellement :/. Je pense que la meilleur formule reste et restera le semi monde ouvert avec en-tête la qualité du monde (level design) et son schéma de quête (qualité qui prime sur le nombre). C'est pour ça que je préférerai toujours un jeu comme Deus Ex Human Revolution qui arrive (pour moi) a concrétiser l'exploration libre sans perdre le joueur dans du contenu inintéressant, un jeu qui arrive à avoir une histoire intéressante, de l'exploration intéressante et des quêtes de qualités sans en offrir trop pour rien, le parfait équilibre donc !

New York est ici parfaitement bien modéliser (malgré des reflets un peu dégueulasse et sans cohérence dans les immeubles) et le terrain de jeu est immense, c'est le monde parfait pour Spider-Man, virevolter entre les immeubles n'aura jamais été aussi amusant que dans Spider-Man, c'est réellement dans ce jeu qu'on voit que New York est intéressant avec un héros approprier, car avec Spider-Man, on utilise vraiment le monde qui nous entoure pour se déplacer. Ça reste un open world d'extérieur donc pas d'exploration intérieur si ce n'est les missions du scénario, mais la ville a le mérite d'être assez vivante, sur les terasses il y a des personnages, la ville est animé avec beaucoup de voiture et de PNJ et pour courroner tout ça, on peut (très sommairement) intéragir avec eux. Malheureusement, le jeu ne comporte pas de cycle jour/nuit, ça dépendra de la situation et de la mission.

En terme de gameplay, disons que ce Spider-Man est un Batman plus aérien, l'arbre de compétence (évolution) est semblable, l'aspect de la contre/attaque déplacement aussi, disons le, c'est un vrai plaisir de contrôler ce Spider-Man en jeu, en exploration comme en combat. Lors des phases de batailles, vous pourrez utiliser votre environnement à bon escient, une étagère et un ennemi près ? bam, faite lui tomber dessus, pareil pour les bouches d'égouts, lancer le sur les adversaires ! à noter que le jeu comporte pas mal d'élément destructible qui rend plutôt bien lors des combats, une réussite sur ce point, ça apporte beaucoup a l'action. Comme tout bon jeu aujourd'hui (loul), l'arbre de compétence est présent et offre un aspect d'évolution a Spider-Man avec énormément de pouvoir offensif comme défensif. C'est aussi pas mal d'objets annexes que le joueur peut utiliser pour s'aider dans les combats, toile, bombe collante, toile électrique, super pouvoir, etc... de quoi offrir quelque chose de complet et assez difficile a maîtriser pour être franc. Par contre, en défaut qui vient un peu ternir l'action, pour changer d'objets, il faut toujours passer par un menu et ça coupe pendant 1-2 sec l'action a l'écran, pas dramatique mais dommage, j'aurais aimé pouvoir ajoute des pouvoirs sur la croix par exemple.

Le jeu offre un minimum de choix lorsqu'on commence une mission (infiltration ou chien fou, il découpe) mais ça reste très sommaire et enlever les séquences d'infiltration sympathique avec Spidey, ça devient chiant avec MJ séquence obligatoirement longue pour rien...

Musicalement, on est dans du Spider-Man, donc d'excellent thème qui colle toujours aux situations !

Conclusion : loin d'être parfait, ce Spider-Man mérite tout de même le détour pour pas mal de point, ça reste un jeu plaisant, vous avez vue la note ;)

LinkRoi
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Les jeux que j'aimerais voir apparaître sur PC. et E3 2017 : Les jeux les plus marquants

il y a 2 ans

11 j'aime

8 commentaires

Marvel’s Spider-Man
Exyt
8

Avis + Mini-analyse // Mes premiers pas (réussis) dans le AAA

Je n'ai jamais été attiré par les jeux d'action AAA en monde ouvert. Si vous me connaissez, vous savez que j'ai en plus un avis bien tranché sur la question. Notamment grâce à toutes les vidéos,...

Lire la critique

il y a 3 ans

22 j'aime

38

Marvel’s Spider-Man
Yves_Signal
8

Araignée du matin, chagrin

En 2002, si peu de temps après le traumatisme du 09/11, Sam Raimi dévoilait au monde ce que serait le standard cinématographique des films de super héros pour les décennies à venir. Véritable...

Lire la critique

il y a 3 ans

14 j'aime

7

Marvel’s Spider-Man
ezio9375
9

Le jeu vidéo meilleur que le cinéma ?

Dire que ce nouveau jeu autour de l’univers Marvel était attendu est un euphémisme. Jusqu’à maintenant, aucun ne nous avait fait vibrer ces vingt dernières années et on avait l’impression d’être...

Lire la critique

il y a 3 ans

14 j'aime

3

Cuphead
LinkRoi
8
Cuphead

Un dessin animé dont vous êtes le héros !

Développeur : StudioMDHR Entertainment Inc. Éditeur : StudioMDHR Entertainment Inc. Résumé Cuphead est un jeu qui aura beaucoup fait parler de lui pour sa difficulté très ardu, car le jeu propose...

Lire la critique

il y a 4 ans

28 j'aime

16

Devil May Cry 5
LinkRoi
8

D N V 5

Parlons de Devil May Cry 5 ! Enfin, la suite tant attendue du 4ieme épisode sortie en.... 2008, ça commençait un tout petit peu à être long ! Je m'étais refait la saga entièrement avant de me lancer...

Lire la critique

il y a 3 ans

26 j'aime

20

Final Fantasy XV
LinkRoi
6

Des idées pas toujours très luminous :(

Parlons de Final Fantasy : XV ! Il est possible de résumer Final Fantasy 15 en quelques phrases. Final Fantasy 15 est malheureusement un jeu qui essaye de proposer au joueur un nombre incalculable...

Lire la critique

il y a 4 ans

22 j'aime

46