Une mise en bouche bien sympathique...

Avis sur Marvel’s Spider-Man sur PlayStation 4

Avatar wildsevens
Test publié par le
Version PlayStation 4

...mais une mise en bouche seulement.

Le jeu est vraiment agréable à jouer, se balader dans New York est un plaisir sans fin, et parvient presque à éclipser la redondance des quêtes annexes et des répliques de Spidey. Le système de combat est efficace, beau et fluide.
C'est d'ailleurs la fluidité qui fait la force de ce titre : que ce soit en se balançant au bout d'une toile, en bondissant d'un toit à l'autre pour éliminer discrètement ses adversaire ou pour balancer des coups de pieds dévastateurs, tout file à une allure étourdissante et sans accroc la plupart du temps. On se sent vraiment dans la peau du Tisseur, et l'équipe derrière le jeu semble avoir pris la pleine mesure de ce qu'incarne le héros autant que ce que demandaient les joueurs.

Après un excellent travail sur les Batman, c'est donc un plaisir de les voir s'emparer de l'Araignée. On sent bien que l'adn des super-héros est comprise, intégrée, travaillée. Du coup, j'ai assez hâte de voir ce qu'ils pourraient faire avec d'autres licences ! (Iron-Man par exemple ... ?)

Pourtant le jeu n'est pas exempt de défauts. J'évoquais sa redondance, un peu pénible à la longue, les ennemis ne variant que trop rarement et les missions finissant par toutes se ressembler. Les répliques de Parker, j'ai fini par les apprendre par coeur (uhuh) à force de les entendre. Le doublage français m'a pas mal horripilé également, ce qui rend ses moqueries d'autant plus lamentables... dommage, car le sens de la répartie de Spidey est censée faire son charme.
La fin du jeu également, avec des tonnes et des tonnes d'ennemis à chaque coin de rue, m'a paru être un peu "too much".

L'autre défaut, c'est le manque de super-vilains. Alors okay, on se les réserve tous pour la fin, dans un joli défilé de super costumes et de pouvoirs en tout genre, et c'est plutôt réussi. Mais le reste du jeu paraît parfois un peu pâle, malgré la présence de Fisk au début et celle d'un autre super-vilain très oubliable lors d'une quête secondaire.
Les missions pour Harry et Black Cat m'ont fait espérer de croiser un Bouffon Vert ou Black Cat elle-même lors d'affrontements épiques, mais ils semblent n'être que des pistes pour les prochains DLC... ils sont peut-être de bonne qualité, mais quand j'achète un jeu j'attends de lui qu'il soit complet. En l'état, ces quêtes secondaires ne sont que des amorces qui me laissent sur ma faim.

Il me reste quelques heures de jeu pour le boucler (j'ai fini toutes les quêtes secondaires pour me concentrer sur la fin de l'histoire), mais j'ai déjà ce curieux sentiment, celui d'avoir terminé une introduction et d'attendre avec impatience la suite. Un peu comme si on voulait me prouver qu'il était possible de faire un chouette jeu Spider-Man, mais que tout l'univers de super-vilains et d'affrontements épiques était encore à venir... Sentiment que je n'avais pas eu avec le premier Batman, qui m'avait directement plongé dans l'ambiance oppressante d'Arkham avec une foule monstre d'antagonistes mythiques.

Allez, un petit 7 car je n'ai pas boudé mon plaisir, avec de grosses attentes pour une suite...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 188 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de wildsevens Marvel’s Spider-Man