👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Classique parmi les classiques de Super Héros en général, Peter Parker alias notre bon vieux Spidey a eu une carrière videoludique bien étoffée depuis les années 80. Pour cette critique, je tiens à préciser que j'aime bien l'univers du Tisseur, sans être un fan hardcore.

Toutefois, mes connaissances sur ce Super Héros de Marvel sont modestes, ne tenant compte que des très bons films de Sam Raimi. Et pour les jeux vidéo Spidey, je n'ai fait que Amazing Spider Man Vs Kingpin sur Mega CD qui était très sympa, de même que Dimensions sur Xbox 360.

Je précise qu'il n y aura aucun spoil dans cette critique. Vous êtes prêt ? Voyons voir si l'aventure PS4 de l'Araignée mérite son tapage commercial et critiques quasi unanimes depuis son annonce d'il y'a quelques années !

Développé par Insomniac Games (soit les papas de plusieurs hits PlayStation que j'ai adorés tels Spyro, Ratchet & Clank, Disruptor, Resistance et j'en passe), la vision du développeur concernant cette nouvelle aventure se déroule quelques années après que notre héros ait obtenu ses pouvoirs de l'araignée radioactive.

Assistant du Dr Octavius, Parker navigue entre sa vie professionnelle, et son alter ego Spider Man pour tenter de démanteler un nouveau groupe de vilains : Les Démons. Le scenar est vraiment sympa et les personnages bien écrit en majorité.

D'ailleurs, c'est à la fois un point positif comme négatif : le jeu va nous immerger dans une aventure relativement inédite. Cela permet d'éviter les origins story vues et revues dans les comics ou films : découverte des pouvoirs de Peter, la mort de l'oncle Ben, etc

Le revers de la médaille est que si vous souhaitez vraiment vous immerger davantage dans le jeu, je pense que des connaissances minimales sur Spider Man sont nécessaires. Regardez au moins la trilogie de Sam Raimi, ça suffira largement.

Car contrairement aux Batman Arkham, où Rocksteady prenait le temps de développer des biographies très détaillées de chaque personnage de l'univers du Dark Knight, des environnements visités (tout en indiquant même les comics où ils apparaissaient),
Insomniac Games a directement considéré que vous connaissez un peu l'univers de l'Araignée, ses super vilains ou encore le trop plein de références que vous verrez dans les sacs à dos (nous y reviendrons).

Pour le gameplay, nous allons nous retrouver devant un pot pourri classique mais efficace de plusieurs jeux d'action - aventure dans Spider Man : open world, combats et infiltration s'inspirant du modèle de la trilogie Batman Arkham de Rocksteady,.

Le tout avec évidemment la maniabilité qu'implique Spidey : balancements autour de la ville de toile en toile d'araignée, ou encore courir et grimper sur les murs.
Cet aspect est clairement le point le plus réussi du jeu et l'on prendra énormément de plaisir à se propulser d'immeubles en immeubles, un rêve devenu encore plus une réalité pour les fans de Spidey depuis ses premières aventures 3D.

Les sensations au fil de nos sauts sont grisantes, de même que la vitesse prise avant de se repropulser à nouveau avec une toile ! Le tout avec des commandes faciles à prendre en main pour jouer les acrobates.

Pour le reste du jeu, la structure est celle d'un open world classique avec ce qui va bien de tours Ubisoft à synchroniser pour dévoiler la map et les quartiers de New York, missions secondaires et autres défis, ou encore collectibles en tout genre à ramasser comme les sacs à dos ou prendre en photo des monuments célébres de NY.

Tout ça servira à gagner de l'expérience pour Spidey, des points de compétences pour améliorer ses attaques et capacités via des arbres de compétences.
Ou encore de débloquer des jetons de divers types (que vous obtiendrez en faisant par exemple des zones de combats, en attrapant des pigeons et autres activités fedex typiques des open worlds) pour upgrade les gadgets et les tenues de Parker.

Bref, un gameplay très solide qui n'invente pas la poudre mais qui se montre efficace la plupart du temps.

Car malheureusement, ce qui me saoule dans les open world actuels se répercute dans Spider Man PS4 : la map qui va crouler sous toutes les missions secondaires, défis et collectibles ultra répétitifs au bout d'un moment.
Et on peut ajouter à cela l'infiltration partiellement ratée avec une IA des ennemis complètement pourrave, ou encore certaines séquences pas vraiment passionnantes avec d'autres personnages jouables.

Rien qui ne nuit au jeu heureusement et vous devriez prendre toujours du plaisir à le parcourir. Les combats et déplacements au fil de nos balancements sur les buildings de New York étant pour moi les gros points forts du soft.
De plus, la mission principale sait toujours varier ses activités pour maintenir notre attention, pendant vos escapades spideresques dans New York pour faire quelques activités secondaires avant de reprendre l'Histoire.

Graphiquement parlant, Insomniac connait son sujet et comme tous ses univers inédits sur consoles Sony avant la reprise de celui de Spidey, le développeur maitrise le hardware de la PS4.

Le jeu est magnifique graphiquement et a un New York parfaitement modélisé dans ses quartiers et bâtiments. Les textures sont propres, les personnages très bien modélisés et animés.
Le plus grand soin ayant été apporté évidemment aux animations de Peter et sur les sensations de déplacement avec les toiles.
La distance d'affichage est d'ailleurs très bonne et j'ai noté peu de popping, surtout lorsque l'on est en rase motte ou en balade au sol, Spider Man étant évidemment un personnage très vertical et restant les 3/4 du temps dans les airs ou les toits. Le tout avec un 30 FPS parfaitement calibré et optimisé.

Le respect et la fidélité à l'univers Spider Man sont intacts, aucun souci. Sans compter bon nombres d'easter eggs qui raviront les fans de Spidey ou même du Marvel Universe en général.
Bref, une des plus belles réussites techniques et artistiques de la PS4 assurément.

La bande son n'est pas en reste et nous avons droit à des musiques d'excellentes factures, soutenant très bien les diverses situations du jeu. Mention spéciale pour moi au doublage FR vraiment superbe et de grande qualité, à commencer par Donald Reignoux (un de mes doubleurs préférés ever) et qui prête sa voix à Spidey, ça lui correspond parfaitement !

Niveau durée de vie, il faudra environ 10 - 15h pour terminer l'histoire principale. Et largement plus si vous voulez faire le trop plein d'activités annexes, chercher les collectibles comme les sacs à dos, pigeons ou encore faire les vraies missions secondaires, voire faire le platine des trophées. Montez environ a 35 - 40h je dirais.
Personnellement, je n'ai pas eu la foi de me manger tout le contenu annexe et j'ai récupéré et exploré pas mal, sans y passer ma vie non plus, pour me concentrer sur la mission principale que j'adorais.

Bilan des courses, Marvel's Spider Man PS4 est une excellente exclusivité PS4. Doté d'une réalisation solide, d'un gameplay efficace malgré les tares habituelles des open worlds sur ces deux dernières générations, et d'un respect immense pour l'univers crée par Stan Lee.

Ce Spider Man peut se targuer d'être probablement à ce jour, le meilleur jeu vidéo que le Tisseur ait pu avoir pour faire rêver les fans, malgré des jeux précédents en globalité sympathique évidemment.
Sans que le jeu soit parfait et possède des défauts plus ou moins relous selon les gens, il faut reconnaître qu'Insomniac Games a fait plus qu'un excellent boulot pour adapter Spidey sur cette génération.

Que vous soyez fan ou non de l'univers de Spider Man, je vous conseille cette aventure sur laquelle j'ai passé de supers moments !
Surtout moi qui suis blasé des AAA génériques qui se ressemblent tous pour la plupart sur cette génération, dont certains jeux que je trouve surcotés de ouf. Mais ça, c'est un autre débat :p

NonoDudu31
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste Bilan Jeux Video en 2018

il y a 3 ans

2 j'aime

Marvel’s Spider-Man
Exyt
8

Avis + Mini-analyse // Mes premiers pas (réussis) dans le AAA

Je n'ai jamais été attiré par les jeux d'action AAA en monde ouvert. Si vous me connaissez, vous savez que j'ai en plus un avis bien tranché sur la question. Notamment grâce à toutes les vidéos,...

Lire la critique

il y a 3 ans

22 j'aime

38

Marvel’s Spider-Man
Yves_Signal
8

Araignée du matin, chagrin

En 2002, si peu de temps après le traumatisme du 09/11, Sam Raimi dévoilait au monde ce que serait le standard cinématographique des films de super héros pour les décennies à venir. Véritable...

Lire la critique

il y a 3 ans

14 j'aime

7

Marvel’s Spider-Man
ezio9375
9

Le jeu vidéo meilleur que le cinéma ?

Dire que ce nouveau jeu autour de l’univers Marvel était attendu est un euphémisme. Jusqu’à maintenant, aucun ne nous avait fait vibrer ces vingt dernières années et on avait l’impression d’être...

Lire la critique

il y a 3 ans

14 j'aime

3

Black Mesa: Definitive Edition
NonoDudu31
9

La réinterprétation hallucinante d'un des meilleurs FPS de l'histoire

A la fois remake et ré imagination du 1er Half-Life, FPS culte qui a popularisé Valve, Black Mesa est un projet très ambitieux revenant de loin. Tout d’abord annoncé en 2005 par des fans sous le...

Lire la critique

il y a 2 ans

6 j'aime

A Way Out
NonoDudu31
8
A Way Out

Un récit de fugitifs original et captivant

Développé par un certain Josef Farès, ce Monsieur nous avait gratifié à l’époque d’un excellent Brothers a Tale of Two Sons en partenariat avec Starbreeze (un de mes développeurs préférés de tous les...

Lire la critique

il y a 4 ans

6 j'aime

4

Shantae: Half-Genie Hero
NonoDudu31
7

Une semi déception pour une danseuse de génie

Pour ceux qui ne connaissent pas, Shantae est une série de jeux d'action - plates formes 2D développé par Wayforward, né sur GBC pour le 1er épisode. Cela met en œuvre une danseuse du ventre,...

Lire la critique

il y a 5 ans

6 j'aime