Vous ne pouvez pas vous perdre, c'est tout droit !

Avis sur Mass Effect sur PC

Avatar Neutrino
Test publié par le
Version PC

J'ai acheté Mass Effect un jour de soldes sur Steam, ignorant si le jeu allait me plaire et n'ayant pas envie d'investir beaucoup d'argent. Mass Effect m'a donc coûté uniquement 5 € et je suis heureux d'avoir dépensé seulement cette somme. Je précise que je ne l'ai pas fini, m'étant arrêté juste après le combat contre S****. A priori, c'est la fin du jeu ensuite. Si j'ai un jour le courage, je le finirai mais la suite de ce billet ne changerait pas de toute façon. Je vais essayer d'expliquer le pourquoi de ma déception en structurant le mieux possible mes propos.

1/ Les débutants ? Connais pas.

Cela peut paraître stupide mais je ne sais pas jouer à Mass Effect. J'ai bien essayé de comprendre le système de combat mais le jeu ne m'a guère laissé l'occasion de m'entraîner tranquillement ou plus simplement de m'apprendre le B-A-BA. Mass Effect n'offre aucun système d'explication pour les débutants, quelques ficelles pour les combats dans l'introduction. Rien. Niet. Nada. Ce qui me rassure est que je ne suis pas seul à avoir remarqué ce manquement, comme en témoigne un strip de Penny Arcade.

Mass Effect, ce fut ça pour moi. A ce défaut se rajoute en plus une mission introductive complètement ratée d'un point de vue game design. Quel est l'idiot de développeur qui a mis le checkpoint AVANT une cinématique obligatoire et une mission en temps limitée. Pour la première mission, il me faut donc comprendre comment jouer sans explication et en prime dans un temps imparti.
C'est bien de faire de jolies cinématiques, penser intelligemment son jeu c'est mieux.

J'ai donc pris une décision radicale à la fin de ce tutorial ridicule : jouer en mode facile. Cela m'a permis au moins de réussir cette mission...

2/ Une difficulté aléatoire

Jouer en facile me gênait tout de même. Après l'introduction je suis donc revenu en normal pour ma première mission. Mass Effect se veut libre et vous avez donc trois quêtes principales au choix. Seul souci : elles ne sont pas bien équilibrées... Bien sûr, j'ai commencé par la mission que je juge la plus difficile après coup. C'est celle qui consiste à aller enquêter sur la planète au climat polaire. Il ne m'a pas fallu longtemps pour revenir en mode facile et avoir tout de même un petit défi. Quand on ne sait pas jouer, on ne sait pas jouer. Le problème vient que je n'ai rencontré aucune difficulté pour les deux autres quêtes en mode facile. Soit je m'étais amélioré, soit le nombre plus élevé de packs de soin et le changement des ennemis m'a aidé. Et je crois bien que c'est la solution n°2 la plus juste.

3/ L'interface anti-ergonomique ou j'ai raté des touches

Les icônes peu claires (c'est quoi ce symbole bizarre ? ah les mines...), les menus digne de Windows, voilà encore un point où Mass Effect se révèle peu brillant. Si vous avez envie de lire l'avis d'un game designer, c'est par ici (en anglais) et en trois parties s'il-vous-plait !
http://gamedesignreviews.com/reviews/mass-effect-interface-fail
http://gamedesignreviews.com/reviews/mass-effect-massive-interface-fail-part-ii
http://gamedesignreviews.com/reviews/mass-effect-massive-interface-fail-part-iii

De ces trois points, il faut donc retenir un jeu mal pensé (voire pas du tout pensé) sur l'introduction et la difficulté. A la limite, vous pourrez me dire : recommence le jeu pour t'améliorer. Je le ferai bien mais d'autres problèmes apparaissent.

4/ Le degré zéro du level design

Il y a quelque chose que j'ai du mal à comprendre. Pourquoi un jeu comme Final Fantasy XIII se fait descendre pour ses couloirs alors que Mass Effect n'a subi aucune critique sur ce point ? Parce que, question couloirs, Mass Effect en connaît un rayon ! Avec les ascenseurs aussi. Mais c'est un autre sujet. Le terrain de jeu de Mass Effect se résume en quatre mots : couloirs et planètes vides. Des couloirs pour la quête principale, des planètes vides (générées aléatoirement si je ne me trompe pas) pour les quêtes annexes.

Autant dire que je ne suis absolument pas enchanté à la perspective d'arpenter de nouveau ces couloirs aussi comme une ligne de chemin de fer. Parcourir les planètes avec le Mako est amusant au début mais au bout d'un moment, c'est ennuyant.
Le plus drôle est la présence de bugs. Des bugs dans un couloir ! Dans un environnement ouvert, je peux comprendre mais un couloir ! Un trou dans un raccord entre deux fichus couloirs tout bêtes, rectangulaires... Ce bug aura été l'occasion d'expérimenter le système de dialogues.

5/ Un système de dialogues vraiment libre ?

Vous pouvez choisir vos réponses tout le long du jeu pour façonner votre personnage : gentil/'méchant'. C'est assez simple de deviner quelle réponse augmente quelle caractéristique puisque elles sont toujours placées de la même façon. Passons et allons directement à mon bug, quête du sauvetage de la colonie humaine. C'est au moment où vous discutez avec un certain *truc* antique. Grâce à mon merveilleux bug, j'ai passé deux fois cette séquence. Par curiosité, j'ai répondu avec les choix opposés la seconde fois. Le résultat fut identique : j'obtenais les mêmes réparties quelque soit mon choix ! J'ai bien ri. Messieurs les développeurs, il est inutile de proposer des choix si ceux-ci ne servent à rien à des moments particuliers.
Je ne doute pas que certains dialogues changent et amènent à des conclusions différentes mais dans ce cas précis, il faut m'expliquer l'utilité de proposer des choix avant tout cosmétiques.
Je dois ajouter que j'étais passablement énervé par le bug m'ayant obligé à parcourir de merveilleux couloirs complètement moches. Admirez donc la transition pour mon point suivant.

6/ Nous sommes dans l'espace ou un entrepôt ?

Mass Effect est un space-opéra (enfin, je crois), je m'attendais donc à être dépaysé, façon Stargate. Ce n'est pas tous les jours que j'ai l'occasion d'aller dans l'espace et rencontré des extra-terrestres. A part la Citadelle, toutes les autres missions se déroulent dans des couloirs complètement moches. Je ne parle pas de la technique mais de la direction artistique. Que nous ayons au moins droit à des couloirs exotiques ! Mais non, béton, ferrailles, béton, neige et une île tropicale qui est d'ailleurs l'environnement le plus joli. Youhou, quelle originalité. Accessoirement vos ennemis ne ressemblent à rien sauf ces Rachnis qui m'ont donné tant de mal.
Les missions principales pourraient se dérouler sur une Terre un brin futuriste que vous ne verriez pas la différence. Le côté space-opéra se retrouve principalement dans la Citadelle où vous pouvez rencontrer quelques espèces d'extraterrestres et dans le guide. Cela fait peu.

Recommencer le jeu siginifie donc :
- comprendre ce système de combat non-expliqué
- avancer dans des couloirs
- avancer dans des couloirs moches !
Très peu pour moi.

Voilà les six défauts majeurs de Mass Effect à mes yeux, le dernier étant le plus grave combiné au 4.
Mass Effect n'a pas eu de chance non plus car juste avant lui, je jouais à Deus Ex. Ou comment un ancien donne une leçon au petit jeune. Et après j'ai essayé de m'attaquer à Fallout.

Je me demande donc vraiment pourquoi Mass Effect a reçu autant d'éloges. Je sais bien que la jeu a des points positifs comme :
- être le commandant du Normandy, c'est super cool
- une équipe d'extraterrestres intéresssante
- des dialogues justes et adaptés à cette ambiance science-fiction militaire, américaine aussi fine qu'un semi-remorque.

Mais de là à être considéré comme un des meilleurs jeux de cette génération... Au final, Mass Effect a été pour moi une grande déception, au potentiel certain mais sous exploité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 427 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Neutrino a ajouté ce jeu à 2 listes Mass Effect

Autres actions de Neutrino Mass Effect