Bosh'tet !

Avis sur Mass Effect 3 sur PC

Avatar Spireal
Test publié par le
Version PC

La première fois que je me suis lancé dans Mass Effect 3, je l’ai abandonné car, au-delà du fait que le scandale sur la fin m’a spoilé cette dernière, j’ai été profondément déçu à cause des missions. Le jeu se base en effet sur des points à accumuler, du “farming de missions secondaires”, en somme, tout ce que je déteste dans un jeu. Ce ne serait pas tant un problème que ça si l’on ne savait pas vraiment quand faire quoi, pour des questions d'éthique et de cohérence

La deuxième faille de ce troisième épisode, c’est le côté un peu plus bateau et répétitif : Mission, Pan Pan Pan, Vieille connaissance, Rapport D’Hackett, on passe par le scanner chiant, on passe devant Traynor qui nous dit des trucs, détour par la Citadelle éventuellement, puis on recommence.

Mass Effect 3 n’a rien de mauvais d’autant plus qu’il est l’entière répercussion du 2 en termes de choix.. Il est juste entaché de cette lourdeur qui l’emprisonne entre le good ol’ ME1 et le légendaire ME2, et le relègue au statut de corvée scénaristique.

*Réflexions Post-Test blog*

J'ai l'impression que Bioware n'a pas assumé son RPG continu jusqu'au bout. Au fond, Shepard devient moins "nous", il y a plus de réactions "forcées" ( cette empathie à deux balles pour ce connard de gamin de la Citadelle alors qu'elle se souvient à peine de Kaiden ou Ashley/

*SPOIL Mordin/Tali/Legion qui ont des morts epic et assez importantes (ça m'a fait chier pour Tali, ma seule erreur a été de ne pas avoir fait la mission des chasseurs avant) *)

et quelques interactions sont simplifiées voire torchées. Voilà pourquoi le jeu ne dépassera pas huit : quelques mois de développement en plus aurait donné un jeu scénaristiquement aussi complet que ME2 dans sa "microgestion". Le jeu aurait pu être 3 fois mieux avec un peu plus d'efforts.

-Quand j'avais fait le test, je n'avais pas fini le jeu. Chose faite sans multijoueur (les serveurs buggent pour moi). SPOIL A SUIVRE, vous pouvez arrêter de lire maintenant si vous voulez pas vous spoil,

Fins EC évidemment, car sinon c'est vraiment la blague pas drôle sur laquelle on a polémiqué.Je ne cache pas avoir lu un trèèès bref résumé des choix juste avant même de rencontrer le Catalyseur pour prendre ma décision sans trop couper l'action, et mon choix me semblait évident : la destruction. Mais après avoir entendu les détails de la bouche du gamin, je ne voyais pas d'autres alternatives que la fin "verte" (synthèse) Mais après j'ai vu les autres fins et voilà ce que j'en pense :

- Fin "Destruction" : Radical, mais je ne pouvait pas la choisir à cause des autres synthétiques (EDI, les geths que je venais malgré moi de sauver aux dépens des Quariens ) Après tout, les Moissonneurs sont dans l'ordre des choses et les détruire ne serait que pure vengeance. Je ne regrette pas avoir changé mon choix, car même si elle sonne positive, elle ne l'est que pour les organiques.

- Fin "Synthèse" : La "fin parfaite" ? Oui et non. Tout le monde atteint la perfection et le génie, et au fond c'est la fin la plus positive, mais voir ces yeux brillants et ces circuits luisants sur tout le monde, ça fout un peu les jetons. Au fond, on à l'impression d'avoir endoctriné tout le monde, même si c'est pour leur bien. Pourtant, le surprenant discours plein d'espoir d'EDI est largement le plus positif des trois, m'ayant presque tirée une larme. Par ce critère, oui, c'est une bonne fin, mais esthétiquement mal présentée.

- Fin "Contrôle": Suivre l'idée de l'Homme Trouble n'était pas forcément être avide de puissance, vu que les Moissonneurs sont nos amis maintenant. Cela dit, les Moissonneurs sont condamnés à être des mercenaires et Shepard ne mérite pas vraiment un réel statut de Dieu malgré ses actes. C'est la fin logique que mérite par défaut pour Shepard le héros/l'héroïne, mais seulement à défaut de détruire les Moissonneurs.

-Fin "Je suis un idiot intergalactique et je dis au gamin d'aller se faire foutre" : Sérieusement, qui a envisagé cette fin ? A part montrer qu'on est un homme libre, je ne vois pas. Si au moins il y avait un intérêt autre que "c'est dans l'ordre des choses de poursuivre les cycles", je comprendrais, mais là, c'est juste pour rajouter de la cohérence.

Au fond, aucun choix n'est vraiment Parangon et Renegade, positif ou négatif. Ce qu'il manque c'est qu'elles sont individuellement forcées et inévitables selon certains gros choix qui ne sont pas présents .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 575 fois
2 apprécient

Spireal a ajouté ce jeu à 16 listes Mass Effect 3

Autres actions de Spireal Mass Effect 3