Le jeu que les fans de la série méritaient

Avis sur Mass Effect 3 sur PC

Avatar Antigoomba
Test publié par le
Version PC

Que les pseudo-fans de science-fiction rengainent leurs blasters laser, on a entendu un peu tout et son contraire concernant le scénario de Mass Effect : d’infâme résidu galactique à récit épique intersidéral, comment démêler le vrai de son complément ?

N’y allons pas quatre sauts collapsars, les scénaristes d’Ubisoft signent ici une histoire à la hauteur de la série : haletante, bouleversante et triste. Une histoire à visage humain – à l’instar de la magnifique IDA, dont le character design inspiré n’aura pas manqué de me faire tourner de l’œil à plusieurs reprises. On reprend ainsi les rênes du glorieux Shepard, dans une quête pour rassembler sous son étendard cybernétique les peuples de la galaxie et repousser enfin les implacables Moissonneurs.

Premier constat manette en main, le charisme de Shepard est resté intact : loin des stéréotypes américains de sauveur du monde, on a ici à faire à un personnage hanté, troublé, tiraillé par le doute qui l’habite. Et c’est donc à juste titre qu’on appréciera la liberté offerte par ce troisième épisode en matière d’orientation sexuelle, de personnalisation de l’apparence ou des nombreux dialogues secondaires remarquablement bien rédigés qui offrent pléthore d’informations sur un background déjà extrêmement chiche !

Un mode « action » est ainsi totalement dédié aux personnes désirant s’immerger pleinement dans les méandres du scénario, sans se préoccuper d’un gameplay néanmoins accrocheur. Dans la plus pure tradition du TPS (Tree Person Shooter), genre fondé comme chacun le sait par Gears of War et Karma Hit, Mass Effect 3 offre de généreuses heures de gunfights statiques qui requerront votre pleine concentration. Car oui ! Les combats sont à l’honneur dans ce troisième volet, entrecoupés par quelques séquences de chargement aux superbes graphiques où vous pourrez recevoir de manière quelque peu artificielle (mais efficace) le briefing de votre prochaine mission.

La diversité de ces dernières assure par ailleurs une rejouabilité bienvenue pour un shooter, conduisant même à prendre des choix surprenants qui impactent la suite du récit. Le tout magnifié par un final merveilleusement exécuté où, je le confesse, j'y suis allé de ma petite larme. Une trame si vaste, étalée sur trois épisodes, alignant un casting aussi impressionnant de personnages variés et travaillés sans sombrer dans les affres du manichéisme : quoiqu’on en dise, la série a eu la fin qu’elle méritait. Une fin difficile, parfois triste, mais qui saura parler à l’enfant en chacun de nous.

Merci pour cette belle aventure !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 913 fois
11 apprécient · 9 n'apprécient pas

Antigoomba a ajouté ce jeu à 1 liste Mass Effect 3

Autres actions de Antigoomba Mass Effect 3