"Vous ne pouvez rien pour moi"

Avis sur Mass Effect 3 sur PlayStation 3

Avatar D4rk_Ch0c4p1c
Test publié par le
Version PlayStation 3

Bon jeu mais qui finit malheureusement de perdre sa dimension rp sur cet opus:
On n'a tristement plus autant de choix sur les dialogues que dans mass effect 1 et- dans une moindre mesure- le 2. On ne peut plus envoyer paner qui on veut quand on veux, on ne peut plus jouer le schyzophrene en lançant une phrase gentille de gentil et ensuite une phrase pragmatique de nazi puisque maintenant un choix de réponse compte pour plusieurs phrases. Peut être que j'exagere un peu en me plaignant mais je dois avouer que dès le début du jeu j'ai été choqué par cette liberté qu'on m'a spollié honteusement

La durée de vie est très inferieure à ce à quoi on s'était habitué jusque là, la profondeur du scenario à pris un plomb dans l'aile (sans déconner c'est quoi ce délire avec le malheureux gamin pulverisé dans une carcasse de navette en flamme ? C'est pas comme si Shepard avait déjà détruit une planete entière et, fatalement, tué des gens ! Il devient sensible d'un coup ? C'est crédible quand on s'efforce depuis le début du 1 d'en faire une immonde roulure d'aisselle pragmatique). Evidemment c'est la fin du monde donc tout le monde se fait la guerre (logique) donc votre travail c'est de faire le pigeon voyageur entre ces gens qui s'entretuent pour leur survie et de leur dire d'être copains. Pour cela, vous devrez leur "rendre service" en faisant leur boulot un peu partout pendant qu'ils jouent à quake dans la salle de guerre du Normandy. Tout cela afin de rassembler des forces (qui vous auraient sans aucun doute laissé crever si vous n'aviez pas aidé le fils de leur chef, la survie de la galaxie c'est un concept tellement surranné après tout), forces qui resteront cachées dans un coin de la galaxie et qui serviront à mourrir quoi qu'il arrive.
Les quètes secondaires sont inexistantes. Vous pouvez, si vous voulez ameliorer la durée de vie de votre jeu, espionner les gens dans la citadelle et décider de faire leur boulot à leur place. Libre à vous alors d'abandonner cette histoire de fin du monde pour quelque temps et de vous adonner à votre deuxième passion: livreur de pizza. Je m'explique: Vous marchez dans la citadelle (sans raisons, il 'y a rien dans la citadelle qui valle le coup d'y retourner plus de trois fois), et vous entendez une asari téléphoner. Heureusement pour vous, elle à la présence d'esprit de répeter sa conversation toutes les dix secondes au cas ou les passants n'auraient pas bien entendu. Vos pouvoir de spectre enigma cyborg vous permettent de savoir exactement ce dont elle à dramatiquement besoin, ou cet objet se trouve et à quel point il est important. Vous allez risquer la vie de votre équipage au milieu de secteurs remplis de moissoneurs completement cons et vous lui ramener l'artefact (sans même le regarder). Fier de vous vous abordez la demoiselle pour lui faire part de votre acte désinterressé. Sans se poser de questions elle vous remercie et une équipe de chercheurs va rejoindre votre armée. Vous multipliez ça par 15 en remplaçant l'asari par des humains, des galariens, des butariens ou des quariens pour les quotas et vous avez l'ensemble des quêtes secondaires de mass effect 3.

Heureusement que les quêtes principales sauvent le truc. (Quoique, il ya parfois quelques incoherences, comme le fait que les asari dans leur temple n'aient jamais réalisé que leur déesse avaient une tête de prothéen. C'est pourtant difficile à cacher). Certaines sont facultatives (comme par exemple l'ecole de biotique que j'ai honteusement laissé mourir) et auront une incidence sur la suite du jeu. Elle n'ont malgrès tout plus la dimension choix strategique des missions secondaires de mass effect 1 et 2, je ne les compte pas comme telles.

Par contre il y a une chose que je ne peux pas cautionner. Pourquoi un ninja ? Les zombies, c'était cliché, ça passait bien, tout ça, mais un fracking ninja avec son katana n'a strictement rien à faire dans l'univers de ME. Surtout avec son look emo-cyborg. Je suis un peux raciste envvers les personnages de mangas, je l'avoue. J'ai pris l'habitude de jouer à des jeux ou j'ai peu de chances d'être confronté à ce genre de truc. Surtout qu'en plus il apparait dans des séquences scryptées et qu'il est invincible. Je le déteste

On en arrive à la fin de cette critique totalement objective, et histoire de marquer le coup, jai gardé le meilleur pour la fin: la fin !
Magnifique dénouement qui répond à toutes nos questions et qui ne me font pas regretter d'avoir sauvé l'univers.
Nan je rigole.
En fait on apprend que le catalyseur était triste de voir les organiques butés par des synthétiques, donc il à construit des synthétiques pour tuer les organiques avant qu'ils ne soient tués par des synthétiques.
C'est beau l'improvisation de scénario ? L'avantage de cette fin, c'est qu'au moins on est sur de ne pas revoir shepard dans le prochain jeu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 210 fois
2 apprécient

Autres actions de D4rk_Ch0c4p1c Mass Effect 3