Avis sur

Metal Gear Solid: HD Collection sur PlayStation 3 par ngc111

Avatar ngc111
Test publié par le
Version PlayStation 3

Metal Gear Solid HD Collection regroupe les deux opus sortis sur PS2 à l'époque (Metal Gear Solid 2 : Sons of Liberty et Metal Gear Solid 3 : Snake Eater) ainsi que le volet PSP (Metal Gear Solid : Peace Walker). N'ayant pas fait les jeux à l'époque de leur sortie sur leur plateformes d'origine, je ne me risquerai pas à critiquer la qualité du portage. Tout ce que je peux dire sur le plan technique, c'est que les graphismes sont franchement magnifiques pour des jeux venant de support de moindre puissance (même l'opus PSP s'en sort très bien) et que l'ambiance sonore se révèle incroyable pour tout possesseur d'équipement Dolby Surround.

Maintenant place aux critiques des jeux en eux-même !

MGS 2 est chronologiquement le plus éloigné de l'épisode 1 mais il en est pourtant le plus proche d'un point de vue du gameplay. On retrouve un système de jeu similaire à celui du premier avec bien entendu quelques possibilités en plus. Ayant toutefois fini le premier sur GameCube, ce dernier disposant d'une version actualisée du jeu original, les différences furent moins flagrantes que pour ceux ayant connu Snake dans ses aventures sur PS1.
Ce deuxième jeu de la série Solid dispose d'un scénario très fouillé, parfois confus, mais bien écrit et surtout splendidement mis en valeur. Certes les boss fight sont moins marquants que dans MGS et MGS3, les personnages moins intéressants, mais le jeu brille par son level design et ses séquences d'infiltration qui comptent parmi les plus réussies de la saga.
La première partie avec Snake s'élève au niveau colossal atteint par les opus adorés des joueurs (MGS 2 étant souvent considéré comme le vilain petit canard) tandis que la deuxième, dans laquelle on incarne Raiden, nous fait regretter notre soldat favori. Alors certes on comprend bien que Kojima a voulu pasticher les films à l'eau de rose en traitant de cette façon la relation entre Rose et Raiden mais il faut avouer que cela agace par moments. D'une manière générale les transmissions codecs sont moins inspirées.
Pour autant MGS 2 reste un grand jeu, bourré d'idées, assis sur un level-design de génie, avec beaucoup de variété dans les situations, une durée de vie bien plus conséquente que le premier et quelques moments de pur bonheur (les combats au sabre de la fin, le dérèglement du codec... ce grand moment de n'importe quoi !).

MGS 3 lui vient s'opposer frontalement au génial MGS 1 en proposant une approche pourtant différente basée sur de l'infiltration en extérieur (majoritairement), sans radar, avec camouflage et régénération de vie automatique (mais conditionnée par le rassasiement du héros). Là où il rejoint le cultissime opus originel c'est dans la qualité des affrontements de boss (The End et The Boss en tête), sa narration, son intrigue plus simple mais néanmoins brillante, le charisme de son héros et des divers protagonistes.
On pourrait chipoter en regrettant que tous ne bénéficient pas du même traitement (The Fear et The Pain par exemple) mais ce serait faire la fine bouche devant l'un des meilleurs jeux vidéos que l'on ai connu.
Porté par des musiques mythiques (la scène de fin restera dans les annales), surfant sur une inspiration venant des films d'espionnage tels que James Bond, blindé de références au cinéma et à la saga MGS, ce troisième volet rentre au panthéon des jeux vidéos !

Quant à Peace Walker, il faut avouer qu'il ne peut pas vraiment être considéré comme un volet de la saga numérotée malgré un background riche... mais maladroit. L'incorporation du "souvenir" de The Boss est assez passable et les ennemis relativement grotesques.
Mais le gameplay se révèle addictif avec des courtes missions plutôt faciles dans l'ensemble où l'on recrute des soldats pour améliorer notre base et produire de nouvelles armes ou de nouveaux objets. Le tout fonctionne très bien, les combats de boss sont agréables bien que moins passionnants qu'à l'habitude mais la durée de vie est au rendez-vous et l'humour est très présent.
Une bonne surprise finalement, sans l'aura d'un opus classique, mais bien pensé et fun à jouer.

Cette compilation se révèle donc indispensable, contenant deux jeux cultes (dont MGS 3 qui justifie l'achat à lui tout seul) et un épisode différent mais très réussi, venant de la PSP.
La saga confirme qu'elle est une des plus géniales du jeu vidéo, avec ses personnages charismatiques, son scénario qui ne cesse de donner envie d'en savoir plus, ses combats de boss mythiques, ses musiques géniales et ses idées de gameplay surprenantes.

Oui Kojima est bien un génie !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 310 fois
1 apprécie

ngc111 a ajouté cette compilation de jeux à 5 listes Metal Gear Solid: HD Collection

Autres actions de ngc111 Metal Gear Solid: HD Collection