La naissance d'un culte

Avis sur Metroid sur NES

Avatar imiduno
Test publié par le
Version NES

Metroïd, c'est...

Nous sommes sur NES, le jeu date de 1987 et pourtant, 24 ans plus tard, il fait toujours mouche. Quel est donc son secret ? Et bien, plusieurs points qui sont maintenant devenus des pierres fondatrices d'un bon nombre de titres actuels.

Premier constat : l'ambiance.
Portée par une bande sonore qui reste dans les anales, accompagnée d'un univers plus qu'étouffant, sans cesse à la recherche de la plus grand descente aux enfers possible, il est difficile de ne pas se sentir submergé par ce monde et ces ennemis plus coriaces les uns que les autres. Car comme si l'ambiance ne suffisait pas à étouffer le joueur, les développeurs ont cru bon de fournir un petit niveau de difficulté à se tirer une balle au bout d'une vingtaine de minutes.
Ah, car attention. Metroïd, ce n'est pas pour les mous du slip. Metroïd, c'est un jeu pour gamer, aux antipodes d'un Mario Bros accessible à l'ensemble de la masse (aussi bien soit-il), ici point de difficulté progressive, de niveaux sympathiques agrémentés de petites zones difficiles. Non, ici, vous êtes lachés d'un univers gigantesque et c'est tout. Les mobs sont là, à vous de survivre.
Et ce qui est dingue, c'est que 24 ans plus tard, ça fonctionne toujours ! Et on en redemande... Allez comprendre.

Second Constat : un gameplay ultra novateur.
Forcément, comment parler de Metroïd sans aborder son gameplay ? Juste impossible tant celui-ci a révolutionné le jeu vidéo. C'est bête mais diaboliquement intelligent : coupler un jeu d'aventure au jeu de plate-forme avec quelques power-ups qui serviront à débloquer les zones du monde au fur et à mesure. En gros, ce qu'on voit dans à peu près tous les jeux vidéos actuels. Et pourtant, ça vient de lui, là, le Metroïd sur NES.
Et c'est fichtrement addictif ! Mais ça, on le sait depuis longtemps. Du coup, on prend sa feuille de papier, son crayon, et c'est parti. On explore et on dessine la carte au fur et à mesure de ses échecs/découvertes. Ça sent bon la nostalgie, ça sent l'exploration, ça sent l'aventure, et on y plonge à bras le corps. Génial.

Et ? Ben ouep, c'est moche.
Bon ok, on est sur NES, déjà, il fallait s'y attendre. Mais déjà à l'époque, Metroïd n'était pas une vitrine technologique. C'était correct, tout était cohérent, et c'est ce qui importait.
De même que la qualité sonore, on est à des millénaires d'un rendu de Mario Bros 3. Ici, c'est la caricature du son 8 bit. TUDUUUUTUDUDUUDUUDIIIIIIIII ! (heureusement, les mélodes défoncent !)
La durée de vie ? Correcte.
En fait, on ne joue qu'à peine 4 heures pour en voir le bout. Seulement l'aventure étant tellement étouffante qu'on a l'impression de remplir un quota de plus d'une dizaine d'heures... Reste en plus un replay value sympa grâce au new game +.

Cependant, quelques défauts subsistent. Comme la gestion des sauvegardes, où on recommence toujours avec 30 PV, en plus de taper une ligne de password d'un km de long.
L'absence de carte intégrée nuit aussi à l'aventure (mais on ne verra cela qu'à partir de Super Metroid) bien qu'étant un défaut secondaire. Mais on lui reprochera quelques défauts de gameplay. Dur à décrire dans ces lignes, il n'empêche que l'on se retrouve quelques fois à pester contre un mur récalcitrant, un bug de position ou bien un ennemi un peu trop farouche. Ajoutez de nombreux ralentissements dus au nombre important de sprites à l'écran (ça ralentit à partir de 4...). Bizarre, alors que Metroid 2 se paie le luxe d'en afficher plus, plus détaillé et sans ramer. Bizarre.
Bref, quelques défauts faisant baisser la note, mais rien de bien méchant en fin de compte.

Au final, Metroïd est une bonne et agréable surprise pour ma part, novice à la série qui s'y adonne plus de 24 ans après sa sortie. Force est de constater que le titre reste toujours très bon, grâce à des mécaniques de jeu indémodable et une ambiance à couper le souffle. On comprend alors très vite pourquoi cette série, bien qu'elle sorte des fourneaux de Nintendo himself, est dévenue une des références majeures pour les gamers. Un excellent jeu, vraiment.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 302 fois
1 apprécie

imiduno a ajouté ce jeu à 1 liste Metroid

  • Jeux vidéo
    Illustration [2011] Jeux vidéo terminés

    [2011] Jeux vidéo terminés

    Avec : Red Dead Redemption, The Legend of Zelda : Twilight Princess, Shining Force II, Super Paper Mario,

Autres actions de imiduno Metroid