De loin le moins bon des Metroid Prime

Avis sur Metroid Prime 2: Echoes sur GameCube

Avatar Ohne
Test publié par le
Version GameCube

Résumé pour les feignants : Metroid Prime 2, moins bon épisode de la série, ressemble un peu plus à un Metroid Prime 1,5, mais tout de même un très bon jeu, mieux que la plupart des jeux auxquels j'ai joués.

2 ans après Metroid Prime, l'épisode qui propulsa la saga en 3D, Retro Studios nous propose une suite dans la droite lignée du premier. Et c'est peu dire!

On pourrait presque parler de Metroid Prime 1,5. Comme dans le premier, notre vaisseau nous dépose sur une planète peuplée uniquement de créatures sauvages, nous propose une progression mêlant assez linéarité et exploration plus libre (cette dernière partie étant surtout réservée aux recharges d'énergie et d'armement) et des boss régulièrement espacés qui nous offrent des nouvelles capacités ou armes ainsi qu'un background très étoffé que l'on va découvrir grâce au viseur d'analyse. On n'est absolument pas dépaysé puisque le gameplay est identique au premier opus... Et pas juste le gameplay.

En fait, que ce soit les ennemis ou l'armement, on est souvent devant des repompes du premier épisode : ces ennemis ont des formes assez ressemblantes mais ont surtout les mêmes points faibles, les mêmes attaques et sont trouvés dans les mêmes endroits. Certes, ils ont des noms différents mais on ne peut s'empêcher de se rappeler de ces ennemis du premier épisode et avoir l'impression que ces ennemis sont en fait de simples fonctions différant seulement d'un point de vue esthétique. Concernant l'armement et les capacités, la majorité est héritée du précédent épisode et parfois change de nom, mais pas de fonction, une fois encore! Nous disposons une fois encore de 4 rayons et 4 viseurs (en comptant le rayon de base, le viseur normal et le viseur d'analyse) et les deux viseurs additionnels ont à-peu-près la même fonction (dont un dont le nom change pour s'adapter au background de cet épisode) tout comme les 3 nouveaux rayons (le rayon sombre paralyse, tire de grosses boules en ligne droite et est efficace contre les metroids, comme le rayon de glace ; le rayon de lumière tire des traits, brûle, et est efficace contre les pirates volants, comme le rayon de plasma ; le rayon d'annihilation est téléguidé et permet d'activer des portes, comme le rayon à ondes).
Le problème, outre le fait que ce soit vraiment trop gros, c'est que ces nouveaux ennemis sont moins bien foutus que les premiers... Ces chauve-souris kamikazes sont quasi-impossibles à tuer pendant leur vol, par exemple.
Et même au niveau de l'équipement standard, que ce soit les nouveautés ou les anciennetés, y'a vraiment des trucs mal foutus : le viseur d'analyse nous donne maintenant une analyse courte et nous demande ensuite d'appuyer sur Start pour lire la suite : mais pourquoi? Les missiles guidés prennent trop de temps pour se verrouiller, ce qui rend les combats un peu trop lents et ces moments d'attente sont ennuyeux et nous font un peu sortir du jeu. L'attaque en vrille foire souvent, en plus d'être très sous-exploitée, tout comme les viseurs additionnels, surtout le viseur écho.

Enfin, niveau difficulté, on a des moments de pic sans vraiment de raison, et parfois parce que des choses sont mal foutues, notamment les indications données par le viseur d'analyse...

Et oui, Metroid Prime 2, c'est vraiment le moins bon des Metroid Prime.

Le moins bon des Metroid Prime, mais quand même un jeu meilleur que la plupart des autres jeux auxquels j'ai joués!

Allez, sérieusement, j'avais envie de troller un peu, mais ce jeu est génial, comme ses deux frères!
Soyons clair : tous les défauts que j'ai énumérés avant sont bel et bien dans le jeu. Je pense vraiment que ce Metroid Prime est plus un 1,5 qu'un 2 à cause de toutes ces repompes beaucoup trop évidentes et parfois mal-foutues. Je ne comprends pas pourquoi avoir changé le viseur d'analyse, je trouve que certains boss sont un peu trop difficiles et que parfois c'est à cause des analyses qui nous donnent des informations incomplètes alors que, la plupart du temps, on nous donne limite un mode d'emploi pour tuer l'ennemi.
Oui, ce jeu a tous ces défauts. Mais putain, je peux vous dire que ses qualités surpassent de loin ces défauts, et y sont parfois liées.

En même temps, c'est normal : Metroid Prime est un chef-d’œuvre, Metroid Prime 1,5 ne peut qu'être un très bon jeu! Comme je l'ai dit, on retrouve ici le même gameplay : un FPS où l'adresse n'est pas très importante, puisqu'on lock les ennemis (enfin, on y reviendra après) dans un monde assez vaste disposant d'un bestiaire impressionnant, où le succès ne se fait qu'à force de collectes d'informations, de recherche et de résolution de puzzles et autres énigmes. En fait, ce n'est pas un FPS mais un FPA : First Person Adventure. Et c'est super. Ces informations sont donnés d'un point de vue scientifique/biologique, et quand on est amoureux de la science et de la nature, ce jeu est un petit paradis.
De plus, j'ai parlé des ennemis et de l'équipement, mais bien entendu, il y a bien des nouveautés dans cet opus : le scénario déjà, qui d'après moi est le meilleur des 3. On arrive sur la planète Ether qui a été divisée en deux dimensions suite à l'impact d'une météorite : Ether et l'Ether sombre, où sont nés les Ing, race maléfique et parasitaire... Et les vrais ennemis du jeu seront eux : des metroids et des pirates de l'espace, on n'en trouvera presque pas! De plus, on évolue donc dans Ether mais également dans Ether sombre, où l'environnement ressemble à l'Ether normale mais dans une atmosphère toxique et avec de nouveaux monstres... Et la dualité du rayon sombre/lumineux prend ici son sens, puisque le rayon sombre est très puissant mais peu efficace contre les créatures sombres également, on le gardera pour détruire nos ennemis dans l'Ether normal tandis que le rayon lumineux fera brûler les créatures des ténèbres.

Oui, le nouveau bestiaire reprend un peu trop l'ancien en moins bien, sauf que les nouveautés cools (notamment les Ing) compensent les faiblesses. Je vous ai dit qu'on arrive sur une planète hostile et déserte, mais on apprend qu'une guerre a eu lieu entre les Luminoth, êtres avancés, et les Ing : on rencontre même le dernier survivant et au fur et à mesure du jeu, on apprend que les autres survivants ont en quelque sorte hiberné pour éviter que l'espèce ne meurt.

Donc oui, ce jeu a plus de faiblesses que son petit frère et y ressemble beaucoup sur certains points, mais c'est indéniablement un autre jeu, avec des nouvelles choses à découvrir et beaucoup de plaisir à prendre. Les vrais défauts sont le système de munitions assez inutile et les analyses qui nous donnent souvent l'endroit précis où tirer, mais parfois non.

Et la version Wii! Sur Gamecube, la visée n'est pas libre : on n'a donc pas du tout à avoir de dextérité et c'est un peu triste. Sur Wii, l'expérience devient vraiment complète!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 508 fois
2 apprécient

Ohne a ajouté ce jeu à 10 listes Metroid Prime 2: Echoes

Autres actions de Ohne Metroid Prime 2: Echoes