Avis sur

Need for Speed : Most Wanted sur PlayStation 2 par Lonewolf

Avatar Lonewolf
Test publié par le
Version PlayStation 2

Je sais, je surnote, mais ceci est à mes yeux le Need for Speed ultime, le dernier opus valable avant la descente amorcée dès l'épisode suivant (et jusqu'au retour en fanfare avec Hot Pursuit).

Bon, scénario assez classique et prétexte, hein.
Pour être le meilleur pilote clandestin de la ville, il va falloir éliminer la Liste Noire. 10 noms. 10 pilotes chacun spécialistes d'une discipline précise en matière de course, et il va falloir accumuler argent et réputation pour avoir le droit de les affronter, en évitant la police (notamment l'irascible sergent qui vous pique votre belle bagnole du début, et qui n'aura de cesse de vous choper jusqu'à la fin, revenant même dans le hélas moyen Carbon).
Bien sûr, une très charmante demoiselle va lâcher votre grand rival (évidemment numéro 1 de la Liste Noire, hein, faut pas déconner, c'est trop easy de faire peur à un petit) pour vous. Bon, ça cache sûrement quelque chose, mais elle peut nous dégoter une caisse, donc, on cherche pas à comprendre. Tant qu'on peut piloter... ^^

Et là, sur ce pitch qui ferait un bon Fast & Furious, on démarre.

On parcourt le garage, et on comprend de suite qu'on a là enfin un mélange de Poursuite Infernale 2 et Underground.
Arcade / flics / courses illégales / courses poursuites / tuning.

Tout ce qu'il faut pour passer un bon moment.
On choisit une voiture, et on lance la première course. Première victoire, premier plaisir, on continue un peu, on lance le tuning, et on va se promener en ville, cherchant compétition et poursuites pour améliorer sa réputation.

Et, au détour d'une course, paf, les flics s'en mêlent !
Arrive un peu de tension, on doit gérer course et poursuite, puis arrive la ligne d'arrivée, et c'est parti pour les semer librement.
Une fois que c'est fait, on reprend le schéma Garage / Tuning / Compét ou poursuite, et on avance jusqu'au membre du moment de la Liste Noire, qu'on élimine avant de passer au suivant.

Most Wanted est ainsi rythmé de façon assez nerveuse, grâce à une IA agressive et qui sait utiliser les parcours.
Le tout se finit en apothéose, dans une longue et énorme course poursuite au niveau 6, avec l'adrénaline à fond jusqu'à ce qu'arrive la possibilité de fuir et finir le jeu.

Si on aime la course arcade et passer du temps à customiser des bagnoles, Most Wanted est (encore aujourd'hui) une référence =)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 453 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Lonewolf Need for Speed : Most Wanted