Bien, mais...

Avis sur No More Heroes 2: Desperate Struggle sur Wii

Avatar thetchaff
Test publié par le
Version Wii

Le problème quand on passe après un premier volet aussi marquant que No More Heroes, c'est que la surprise n'est plus là. Si on joue à ce deuxième épisode en premier, peut-être que c'est lui que l'on préfèrera. C'est qu'il ne manque pas de qualités, mais il a perdu quelque chose du premier.

No More Heroes, ou la fusion improbable entre GTO (pour son héros otaku basé sur le même moule) et l'univers de Kill Bill (des tueurs à gages délirants et une avalanche de références geek). Le premier volet avait bien des défauts, mais il était blindé de petits riens qui en faisaient une oeuvre marquante. Ses petites scènes inutiles mais drôles, ses personnages tarés, ses toilettes qui servent de sauvegarde. Et surtout les affrontements contre les Assassins, délirants et bien mis en scène.

Cette suite nous offre ça, mais ses petits bonus idiots sont maintenant connus et ne font plus aussi forte impression. Le jeu est un peu plus beau, les combats ont gagné en dynamisme et le rythme global est bien mieux géré. Mais si on vénérait autant le 1er volet, c'est pour ses boss inoubliables. Et là il y a du bon, même du très bon, mais aussi des mauvaises idées.

Déjà, exit l'apparition de la silhouette et du nom du boss lorsque l'on commence le niveau. Il arrive même souvent que l'on ignore le nom du boss avant de l'avoir tué. Cela paraît anecdotique, mais cela les rend beaucoup moins impressionnants d'un coup. On n'a plus l'impression d'affronter un adversaire mythique, énigmatique, qui impose son charisme, car même son nom n'a plus d'importance. De même, la petite scène de calme juste avant l'affrontement, où l'on arpente un couloir silencieusement pendant que notre contact nous informe que l'on va mourir, est supprimée. Du coup, c'est trop rapide pour prendre conscience de l'aspect solennel de ce combat. Les boss ont encore moins de background qu'avant, certains ne disant même pas un mot. Ce n'est pas le cas pour tous, mais certains se contentent d'arriver et d'engager le combat. Et ça, ça les désacralise beaucoup. Pour certains, ce ne sont plus des adversaires mais de simples boss. Dommage.

Pourtant il y a de très bonnes idées. Le character design est cool, les affrontements aussi. Mais à côté, il y a beaucoup de scènes pénibles. La caméra est souvent rageante (surtout pour l'affrontement final qui devient facilement illisible), certaines phases de plate-forme sont énervantes et d'autres passages sont trop longs. S'il n'y avait pas eu le 1er jeu, peut-être que j'en aurais gardé un bon souvenir (et des bons moments, il y en a !). Mais là, il a perdu une partie de son âme et de sa force. Préférez donc le premier, il a aussi ses défauts mais il demeure mémorable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 187 fois
1 apprécie

Autres actions de thetchaff No More Heroes 2: Desperate Struggle