Jaquette No One Lives Forever

Critiques de No One Lives Forever

Jeu vidéo de , et (2000)

  • 1
  • 2

« Ceux qui tomberont sur elle ne s'en relèveront pas »

Sur PC : NOLF est pour moi une découverte toute récente, mais son âge ne m'a pas empêché de tomber rapidement sous le charme. C'est en effet un jeu qui surprend par ses nombreuses qualités, quelque peu cachées derrière un look anodin, et qui en fait à mon avis l'un des meilleurs FPS de son époque. Grâce à un scénario directement inspiré des films d'espions à la James Bond des années 60, on abordera au... Lire le test No One Lives Forever sur PC

9 2
Avatar Zarlox
8
Zarlox ·

Critique de No One Lives Forever par nostromo

Sur PC : Énorme ce jeu, énorme ... Et pas seulement parce qu'en effet il offre un nombre impressionnant de levels et de scénarios, mais par l'audace dont il fait preuve à chacun de ses niveaux. On a beaucoup parlé Deus EX à l'époque, on aurait du en dire autant de NOLF. Vous voilà plongé dans les années soixante, dans la peau d'une espionne haut de gamme, face à des méchants dignes de James Bond.... Lire le test No One Lives Forever sur PC

7
Avatar nostromo
9
nostromo ·

Attention, Chef d'Oeuvre!

Sur PC : Eh oui, comme ce titre un brin pompier peut le laisser entendre, NOLF est réellement un chef d'oeuvre. Eloignons tout de suite une partie du problème en précisant que ceci porte uniquement sur la version PC du titre, l'adap' PS2 étant indigente. Tout d'abord, l'atmosphère: ce côté James Bond 60s qui ne se prend pas au sérieux, lorgnant plus du côté de l'espionnage gaudriole (sans jamais sombrer... Lire le test No One Lives Forever sur PC

4
Avatar elSkatos
9
elSkatos ·

L'Espionne qu'il fallait aimer

Sur PlayStation 2 : En 1994, quelques membres de Edmark quittent cette société de logiciels éducatifs pour fonder Monolith Productions dans la petite ville de Kirkland dans l’état de Washington. Aidée par Microsoft, cette jeune boîte retrousse les manches et crée son moteur de jeu attitré, Lithtech, qui se retrouvera longtemps dans leurs jeux, sous des incarnations différentes. Parmi ceux-ci, on peut signaler la... Lire le test No One Lives Forever sur PlayStation 2

4 2
Avatar SimplySmackkk
7
SimplySmackkk ·

Critique de No One Lives Forever par Maqe

Sur PC : Version courte de la critique : Absolument incroyable. Ce jeu auquel j'ai joué une douzaine d'années après sa sortie était une bonne claque. Graphiquement incroyable pour l'époque. Une atmosphère très travaillée, des personnages attachants, un level design absolument fantastique, un scénario très au-dessus de la moyenne qui parvient à surprendre le joueur, à... Lire le test No One Lives Forever sur PC

3 5
Avatar Maqe
9
Maqe ·

Critique de No One Lives Forever par Ezhaac

Sur PC : L'univers décalé et plein de couleurs est super sympa, c'est très bavard, l'héroïne a la classe et le jeu est bourré d'humour. Les sensations de shoot sont bonnes et on traverse des environnements très variés (bateau en plein naufrage, avion, hôtel, ville, base militaire, toits d'immeubles) et les situations se renouvellent mais le level design d'un autre âge a finalement eu raison de mon... Lire le test No One Lives Forever sur PC

3
Avatar Ezhaac
6
Ezhaac ·

La femme moderne ne date pas d’hier

Sur PC : Ce qui manque au jeu vidéo, ce n’est pas simplement des femmes pour faire de la “Parité”, non mesdames et messieurs, ce qui nous manque pour avancer, c’est des créatifs qui devraient se concentrer un peu plus sur l’écriture quand il s’agit de jeu singeant le cinéma. Les personnages féminins et masculins ont majoritairement été stéréotypés quittent à devenir des polygones remplis de préjugés et... Lire le test No One Lives Forever sur PC

2
Avatar Luc Le Gonidec
7
Luc Le Gonidec ·

Le C.R.I.M.E serait réellement éternel?

Sur PC : Techniquement à la ramasse dès sa sortie, promis à un avenir de second couteau, NOLF est un jeu que l'on oublie pas, que l'on ressort à l'occasion pour le finir encore. Le travail des artistes sur les décors, les personnages, les dialogues est immense. On se promène dans un vieux james bond Kitsch où les méchants sont encore plus débiles, les hommes de main sortent d'un épisode d'Austin Powers... Lire le test No One Lives Forever sur PC

2
Avatar benkb
8
benkb ·

belle (et sexy) surprise !

Sur PlayStation 2 : The operative no one lives forever (nom complet sur ps2) vous met, chose rare pour un fisrt person dans la peau d'une femme. Et ce n'est pas un simple FPS, il faut parfois faire preuve d'ingéniosité et d'une dose de psychologie (de comptoir, certes mais tout de même). Le tout dans une ambiance sixties kitsch à souhait: musique, costumes, décors, tout y est. C'est parfois un peu capilotracté,... Lire le test No One Lives Forever sur PlayStation 2

Avatar jlumo69
7
jlumo69 ·

Critique de No One Lives Forever par diegowar

Sur PC : No One Lives Forever est un genre de Goldeneye mais qui est sorti sur PC. On a des missions de type espion (récolter des informations, parfois en mode infiltration sans se faire repérer, ou alors en mode un peu plus bourrin en tirant sur tout ce qu'il bouge, et avec un arsenal et divers gadgets à notre disposition), et le tout sert un scénario dans sa structure qui correspond parfaitement à... Lire le test No One Lives Forever sur PC

Avatar diegowar
9
diegowar ·
  • 1
  • 2