One Piece: World Sicker, ce jeu est le fruit du démon

Avis sur One Piece : World Seeker sur PlayStation 4

Avatar SpiderVelvet
Test publié par le
Version PlayStation 4

Gum-Gum Introduction

One piece World Seeker est comparable à un fruit du démon. C’est un jeu que tu vas prendre en espérant passer un bon moment sur le premier open world dédié à l’univers one piece. Il a été spécialement conçu pour fêter les 20 ans du manga et de l’animé. Et en fait, y a quelques bons points sur ce jeu, c’est assez cool d’incarner Luffy dans une aventure inédite. Le problème c’est tout ce qui est autour. Ce jeu, tel un fruit du démon, coule au bout du dizaine d’heure. Parce que vous allez vite vous rendre compte à travers cette nouvelle critique, que malgré une forme plutôt correcte, le fond de world seeker est vide. Trop vide.

La première chose appréciable dans le jeu, c’est quand même son histoire et son environnement. On a un scénario digne d’un filler acceptable de l’animé, avec deux nouveaux personnages crées pour l’occasion par Oda, le créateur du manga. Luffy est sur l’ile prison avec ses nakamas, et il devrait affronter Isaac et les marines/ pirates rivaux pour défendre Jeanne, la chef anti-marine de l’île. Le scénario, bien que correct, reste quand même relativement poussif. Il n’avance que sur la fin du jeu ( et le jeu est très court) et à travers des quêtes secondaires peu intéressantes, fedex au possible et qui recyclent des tas et des tas de combats de boss. Vous pouvez plier l’histoire principale en 5-6 h à tout casser. Et c’est tellement dommage de devoir attendre le chapitre final pour avoir enfin un jeu avec un peu de gueule. Le reste du temps, les missions sont quand même assez emmerdantes. Mention spéciale au chapitre 15, qui est un farm déguisé.

Qui dit farm d’expérience, dit RPG. Oui World Seeker a une dimension RPG. Cependant, c’est quand même questionnable quand on sait que le jeu est si court. L’expérience des missions principales et secondaires vous permettra d’améliorer la furtivité, le haki de l’observation et le haki de l’armement de luffy. On va venir sur le système de combat justement.

Gum-Gum Combat !

Le combat, dans les premières heures de jeu est atroce. Luffy n’a quasiment aucune possibilté, alors que, il est quand même censé se trouver après l’arc whole cake island. On a donc le système de haki ( ou fluide en français) qui est, on va pas se mentir, intéressant. En plus des capacités du fruit du Gum-Gum, qui rend Luffy élastique , il peut utiliser le haki de l’observation qui va lui permettre d’esquiver les attaques, de percevoir les ennemis et de ralentir un peu le temps. Et plus on développe l’arbre de compétences, plus ça devient assez stylé.

Le problème étant que rapidement, on va se rendre compte que le fluide offensif ou haki de l’armement, est plus approprié. Luffy effectue des attaques chargées très puissantes, ses membres noircissent et il frappe plus fort. C’est aussi une technique qui permet pour ceux qui lisent le manga ou l’animé, de frapper les corps intangibles de certains utilisateurs des fruits du démon « logia » comme Smoker ou Crocodile. Sauf que dans le jeu, ce n’est pas pris en compte. Dommage, ça aurait apporté un petit coté stratégique dans des combats de boss qui sont, franchement pétés. Vous allez avoir un peu de mal au début, lorsque le personnage de luffy est peu développé, mais une fois que le Gear 4 est débloqué, vous allez être surpuissants. Cependant, il arrive fréquemment que la difficulté du jeu soit très mal dosée. Le seul boss qui vaut le coup c’est le boss final, et la Germa 66. Mais encore une fois, certains combats sont difficiles parce que le gameplay a du mal à suivre avec la caméra assez mal foutue.

Gum-Gum Durée de vie !

La durée de vie est franchement scandaleuse pour celui qui a déboursé plus de 20 euros pour ce titre. J’ai pu me le procurer pour une quinzaine d’euros, mais je constate que le jeu est encore parfois assez cher, 70 euros en grande surface. Même si vous êtes fans de one piece, ne mettez pas plus que 20 euros dans ce titre. Même 30 euros, c’est trop. Parce que la durée de vie est ridicule. Tout le contenu annexe du jeu est quasiment insignifiant. On effectue des quêtes « karma » auprès des personnages du jeu, et c’est pas très intéressant. Beaucoup d’aller-retours, de la baston, ouvrir des coffres ou se retaper des boss de jeu. Même la quête de l’ile céleste est naze. On arrive dans un nouvel environnement, on aurait pu affronter un boss, genre ener mais non, rien de tout ça. J’ai fini la première fois le jeu en 11h, et j’ai effectué 2H30 de quêtes supplémentaires. J’en suis à 50% de trophées débloqués, et pour moi le jeu au maximum, si vraiment vous vous investissez au maximum, entre 15 et 20H de jeu. C’est court. Et ce n’est pas le season pass à 30 balles qui vous fera changer d’avis. Zoro, Sabo et Law seront jouables 2h chacun et moi personnellement, je n’investirai pas dedans.

Le problème de jouer uniquement luffy, c’est d’avoir réduit les nakamas au rang de simple faire-valoir. Ils ne servent à rien à part te construire des objets qui peuvent augmenter tes performances, collecter des matériaux. On les voit un peu dans des cinématiques ( d’ailleurs les doublages... quelle déception. Le jeu est 30% doublé par les voix jap et le reste c’est juste des onomatopées ou du texte) et basta. C’est la même chose pour les antagonistes que l’on va croiser. Akainu, Lucci ou encore Kizan seront de la partie mais on leur tape dessus et ça s’arrête là.

Gum-Gum Gameplay

Le gameplay est finalement pas si horrible que cela, mais il faut attendre quelques heures de jeu pour enfin avoir un semblant de gameplay amusant. On devient tellement surpuissant que l’on envoie balader les ennemis à travers la map, et ça c’est plaisant. On obtient le Gear 4 Bound man, qui permet à Luffy d’etre invincible, de balancer des attaques pleines de haki élastique et de voler sur de courtes distances. Ça devient cool pour voyager plus rapidement dans l’univers, avec le gum gum rocket, le gum gum balancement, le gum gum tourbillon. Mais ça manque d’ergonomie dans les déplacements. On va utiliser souvent le déplacement rapide, et les temps de chargements sont longs. Que dire aussi de la musique qui est excellente mais mal intégrée dans le gameplay, il faut l’activer vous même dans le menu ( faites le, le compositeur de l’animé a fait un très bon boulot). Que dire de cette animation, avant chaque combat, qui est franchement dispensable. Que dire de rester appuyer 10 secondes sur triangle pour ouvrir un coffre ( il y a une compétences pour abaisser ce temps mais bon).

Cette touche triangle, d’interaction, vient cruellement faire défaut dans ce titre parce que elle aurait pu être utilisé comme une touche de combat supplémentaire. Luffy a assez peu de combos, on martèle la touche carré et ça se limite à cela. Alors certes, avec les attaques chargées avec la jauge de tension élastique, le fluide royale ou encore les attaques à distances, le gum gum bazooka ou le gear 4, on obtient davantage de variété c’est vrai. Mais cette touche qui ne sert quasiment à rien aurait pu être exploitée. Que dire aussi de ce mode de combat libre, qui rappelle une inspiration éco + des arènes des jeux Batman Arkham, ou il ne se passe rien. On a juste le personnage sans amélioration dans une arène, qui affronte du simple trouffion marine jusqu’à ce que mort s’ensuive. Quelle déception. On ressent rapidement le vide intersidéral de ce titre. Loin d’être mauvais mais qui je pense, a été développé à la va-vite.

Gum-Gum Jet Avis

Les premières heures de jeu sur World Seeker ont été un véritable cauchemar. J’ai même été tenté de jeter Luffy dans la mer pour mettre un terme à cela, mais ce n’est même pas synonyme de game over. Et puis, en avançant un peu dans l’histoire, j’ai pu acquérir de l’expérience qui m’a permis de mieux apprécier le gameplay. World Seeker est un plaisir coupable appréciable pour celui qui aime l’univers one piece, qui sait exactement à qui s’attendre en l’achetant à bas prix.

World Seeker pour moi est l’ébauche maladroite d’une jeu à monde ouvert one piece qui pourrait véritablement faire sens. Il faut reprendre les bases de ce jeu, les améliorer, s’inspirer de ce que fait la série batman arkham, proposer un vrai monde explorable comme Assassin creed 4 avec la possibilité de naviguer avec le thousand sunny, et d’alterner avec au moins Zoro. Au moins Luffy et Zoro jouables.

Donc je ne conseille pas vraiment ce jeu, sauf si vous êtes ultra fans et au courant de son contenu assez vide. Préférez lui un autre jeu one piece ou regardez l’animé, vous ferez des économies. Cependant, je sens une petite lueur au fond de ce jeu qui me fait dire que ce n’est pas non plus un « très » mauvais jeu. 10-15 euros dedans c’est parfait pour ce titre au vu de sa relative qualité.

Récapitulatif

Pts positifs

Une musique excellente
De bonnes idées sur le fond
L’ambiance one piece est là
C’est plutôt fun au bout d’un moment
Le boss de fin
Une suite plus travaillée pourrait être envisageable, vraiment

Pts négatifs
Une conception fainéante
Une faible durée de vie
C’est pas très intéressant tout ça
La caméra horrible
Le gameplay au début
Répétitif et peu inventif sur les quêtes secondaires
Ça avait tellement de potentiel, et c’est un gâchis

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 441 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de SpiderVelvet One Piece : World Seeker