Aimez-vous réellement l'exploration ?

Avis sur Outer Wilds sur PC

Avatar F_b
Test publié par le
Version PC

Il est difficile voire impossible de lire autre chose que des superlatifs sur ce jeu, c'est pour ça que j'ai tenté l'aventure et c'est pourquoi je rédige cette critique, après m'y être cassé quelques dents. Je vais donc tâcher ici de nuancer ce consensus ultra positif, sans pour autant écarter les grandes qualités de cette oeuvre, donc si vous me lisez, lisez-moi jusqu'au bout.

Pour rappeler brièvement le concept, vous êtes d'une race étrangère, natif d'une planète, même galaxie étrangère et êtes piégés dans une boucle temporelle de 22 minutes à la fin de laquelle cette galaxie est atomisée par une supernova. Mais voilà, vous êtes un astronaute jeune et plein d'ambition donc vous allez essayer de comprendre comment se sortir de cette situation et le pourquoi du phénomène. L'originalité principale d'Outer Wilds est son monde ouvert ou devrais-je dire sa galaxie ouverte. Sans chargement, vous allez pouvoir naviguer de planète en planète pour les explorer de fond en comble. Vos seuls outils : votre vaisseau, votre jetpack, un amplificateur sonore très longue distance et une lance-appareil photo à ventouse.

Je vais commencer par les défauts.

Le premier est assez personnel et c'est celui qui m'a davantage poussé à abandonner le jeu pour me contenter de youtube pour voir la suite : le "motion sickness". Certains jeux, à cause de certains jeux de perspective ou d'angles de caméra peuvent provoquer un mal de tête et la nausée chez certains joueurs. C'est le cas d'Outer Wilds. La galaxie est à échelle réduite, ce qui fait que toutes les planètes sont extrêmement courbes. Même en ajustant le F.O.V. dans les options, je n'ai pas réussi à calmer cet inconfort à peine explicable mais non isolé. Sachez juste que si vous avez déjà été sensible à ce mal, ce jeu a de fortes chances de vous affecter à nouveau.

Ce qui n'aide pas non plus l'expérience, c'est l'intimidation que peut générer la boucle de gameplay elle-même : le jeu n'est pas du tout linéaire, c'est au joueur de décider quoi faire et où aller durant sa nouvelle boucle de 22 minutes. Si vous êtes comme moi, vous pourriez vous sentir un peu découragé à l'idée de devoir fouiller chaque planète, méthodiquement, comme une check-list. Dit comme ça, ça ressemble plus à une corvée qu'une chasse au trésor, et c'est d'autant plus frustrant lorsque parfois on atteint un endroit subitement inaccessible ou mortel parce que visité trop tard durant la boucle de 22 minutes. Ainsi il faut refaire le chemin depuis le début du jeu jusqu'à cet endroit. Si d'un point de vue thématique/théorique c'est brillant, c'est beaucoup plus fun sur le papier qu'une fois la manette en main.

Enfin, avant d'évoquer quelques contrepoints, il faut avouer que graphiquement cela fait un peu jeu vidéo de l'ère Playstation 2-3. Tout est un peu figé, grossier et terne. Nos automates de congénères donnent envie de se tirer une balle tellement ils ne dégagent aucune vitalité. J'imagine que le budget de ce petit studio a été investi ailleurs donc je ne sais pas si je dois les en vouloir.

Plus haut je critiquais le ratissage de planète en vue de trouver des secrets au nombre indéterminé. Je dois avouer qu'ils ont implémenté un ordinateur de bord incroyablement pratique pour nous épargner la revisite de lieux déjà explorés et pour garder en mémoire les informations importantes. Concrètement, chaque fois que vous allez explorer un élément important ou lire un texte important, l'ordinateur de votre vaisseau va mettre à jour les informations et les représenter sous forme de carte. Même si vous mourrez, votre savoir sera conservé dans cet ordinateur.

Contrairement à ce qu'on pourrait anticiper le jetpack et la manipulation du vaisseau sont très bien pensés, immersifs, en grande partie parce qu'une touche permet de synchroniser votre inertie avec la cible choisie. Pratique sachant que tous les astres sont en déplacement plus ou moins rapide. Les biomes et logiques physiques de chaque planète sont aussi très inspirées et exotiques. Pour vous donner une idée en ne citant qu'un exemple : il y a une planète s'effondrant lentement dans un trou noir en son centre. Simplement fascinant et intriguant.

Si vous ne l'avez pas encore compris, Outer Wilds est un jeu qui donne beaucoup d'amour aux grands passionnés d'exploration et de cosmologie. De même, si vous êtes du genre à fouiller dans les jeux pour découvrir des secrets ou débloquer des trophées cachés, ce jeu est clairement conçu pour satisfaire ce tempérament. Ce n'est malheureusement pas mon cas. En prenant uniquement en compte mon plaisir personnel, je lui aurais pas accordé plus que la moyenne, s'il n'y avait pas eu cette fin...

Et cette fin, mes amis, est sincèrement magistrale, éblouissante. Certainement l'une des plus belles fins à expérimenter dans un jeu vidéo. Bien que je ne l'eu vécu qu'à travers un playthrough sur youtube*, elle m'a ému et m'a fait quitter l'aventure avec des étoiles dans les yeux.

C'est peut-être tout ce qui compte après tout.

*: Ne soyez pas tentés de regarder uniquement la fin sur youtube, elle n'a d'effet que si on a parcouru le chemin jusque là.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 688 fois
4 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de F_b Outer Wilds