L'anti-Subnautica

Avis sur Outer Wilds sur PC

Avatar PhenixHeaven
Test publié par le
Version PC

Je voudrais mettre la main sur les idiots qui ont (ou ont eu) l'outrecuidance imbécile de comparer Outer Wilds à Subnautica. Comme je considère ce dernier comme l'une des plus grandes merveilles de l'histoire du jeu vidéo, j'ai assez peu d'humour à ce sujet.
Allons droit au but : Outer Wilds n'est PAS un jeu d'exploration (comme Subnautica). Outer Wilds n'est PAS non plus un jeu de survie (comme Subnautica). Outer Wilds n'offre pas le plus petit degré de commencement de liberté réelle au joueur (comme Subnautica).

Outer Wilds est un jeu d'aventure. Et, pour être plus précis, Outer Wilds est un point & click - dans lequel vous n'avez pas à pointer et à cliquer.

Comment ça, un "point & click" ? Ben oui. C'est quoi un point & click ? C'est un jeu dont chaque mouvement de pixel ou presque est écrit à l'avance par les auteurs. C'est un jeu dans lequel la plus infime possibilité est déjà prévue par les auteurs, et où chaque "événement" est en réalité scripté par les auteurs - et scripté pour se dérouler au moment précis voulu par les auteurs. C'est un jeu dont les différentes étapes de narration sont écrites à l'avance par les auteurs, et tant que vous ne trouvez pas exactement ce que les auteurs ont prévu, vous n'avancerez pas d'un pouce. Un point & click, c'est un jeu dont le rythme de progression est dicté exclusivement par les auteurs, avec une histoire placée sur un rail et que vous ne pouvez faire avancer qu'en résolvant les énigmes à solution unique prévues par les auteurs.

Outer Wilds, c'est exactement ça (moins la gestion d'inventaire). Et quand je dis "scripté", je ne plaisante pas, puisque chaque partie est en fait un script de 22mn qui se répète en boucle - à la virgule près. Outer Wilds est donc un jeu vidéo dont le gameplay fait l'apologie de la répétition (même si cette répétition est très ingénieusement intégrée à l'histoire qu'il raconte).

On peut aimer ça - et clairement, des tas de joueurs et critiques adorent ça, puisque ce jeu est pratiquement devenu un monument. Personnellement, ça m'a vite ennuyé. Passé les premières heures d'émerveillement (l'univers et le game design sont vraiment originaux), je me suis aperçu avec dégoût que je jouais à un point & click en 3D (soit le pire genre de point & click jamais inventé) : non seulement j'ai intérêt à trouver la solution à l'énigme posée par les développeurs, mais j'ai intérêt à le faire vite, puisque ce monde est programmé pour changer pendant les 22mn que dure chaque boucle, et que si je m'y prends trop tôt ou trop tard, c'est fichu : il n'y a plus qu'à tout recommencer (Sablières mon amour).
Tu te retrouves donc soumis à la galère de tout point & click : quand tu es coincé, tu ne sais pas si c'est parce que tu n'as pas encore visité le bon endroit, si c'est parce que tu n'as pas résolu correctement une énigme (non, les boîtiers de distorsion du labo des hautes énergies ne servent à rien en particulier), ou - pire - si c'est parce que telle partie du décor constituait une énigme mais que tu ne t'en es pas rendu compte (bravo à celles et ceux qui ont deviné que la tornade géante sur Léviate pouvait être visitée en l'abordant par l'atmosphère - moi ça ne m'a pas traversé l'esprit une seule seconde).

J'ADORE les énigmes, les casse-têtes, les trucs qui te forcent à te triturer le cerveau. Alors pourquoi, après quelques heures, me suis-je tellement ennuyé devant ce jeu, que j'ai décidé de le torcher pour en finir ? (c'est-à-dire avec les soluces - et même comme ça je ne l'ai pas terminé, car il fallait se farcir la traversée de Sombretruc à 2 à l'heure pour éviter de se faire bouffer.) Sûrement pour 2 raisons :
La 1ère, c'est qu'un bon point & click, c'est un jeu dans lequel les indices sont suffisamment parlants, ou alors qui te laisse le temps d'expérimenter quand tu tâtonnes. J'ai trouvé qu'Outer Wilds était parfois chiche sur les premiers et bien évidemment à la rue sur le second (ben oui : il faut souvent rusher en fin de boucle, souvenez-vous).
La 2nde, c'est à cause des idiots qui m'ont promis, en le comparant à Subnautica, une expérience qui est son extrême inverse : je m'attendais à de l'exploration, à de la liberté, au plaisir de prendre mon temps... Je me suis retrouvé avec l'exact opposé.
Merci beaucoup.
Bande d'idiots.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 130 fois
0 apprécie · 4 n'apprécient pas

Autres actions de PhenixHeaven Outer Wilds