Bien sur la forme, moins sur le fond

Avis sur Overwatch sur PC

Avatar Jashugan_
Test publié par le
Version PC

Comme beaucoup, j'ai pu tester Overwatch quelques jours, le temps de l'open beta, du 5 au 10 mai 2016. J'ai donc pu m'en faire un petit avis, que je m'en vais vous décrire ici.

Pour ceux qui ne connaitraient pas, tout d'abord un petit topo : Overwatch est la nouvelle licence de chez Blizzard, Monsieur Warcraft, Starcraft, Hearthstone, etc.. Il s'agit d'un FPS en ligne, permettant à deux équipes de s'affronter, sur des cartes à objectif : prise de point, mission d'escorte, et quelques variantes. En gros, c'est un Team Fortress 2 à la Blizzard.

Après quelques heures de jeu, je peux affirmer qu'Overwatch est conforme à l'idée que je m'en faisais à la vue des premières images. Ce qui est bien ... et moins bien. Ce jeu est définitivement un FPS/MOBA, avec tout ce que ça implique.

Commençons par les points positifs, car il faut l'avouer, il y en a une bonne pelletée :

  • Tout d'abord, ce jeu est BEAU. Comme un camion. Les modeleurs et les animateurs de Blizzard ne sont pas des amateurs. C'est racé, plein de caractère, et ça bouge comme du Pixar.
  • Il est plein de personnalité. Comme précisé par Blizzard, nous avons affaire à des héros, et non des classes. Ils ont une histoire, une gueule, des gimmicks. Tous se jouent différemment, et c'est très agréable.
  • Le système est plutôt bon : des skills, différents d'un perso à un autre, ça donne une bonne rejouabilité, et une adaptabilité aux situations. Je précise "plutôt" bon, car il y a un couac. Un gros couac. J'en parlerai plus tard.
  • Le jeu est bien fignolé. Ça devrait couler de source, mais c'est tellement rare en ce moment, qu'il faut malgré tout le noter. Encore quelques imperfections, mais tout cela sent bon le verni.

Ça s'annonce pas mal, me direz-vous. Et effectivement, les premiers instants avec la bête sont magiques. On se fait évidemment pouillave par les plus expérimentés, mais on aimerait presque ça, tellement le paquet est joli. Et plus on apprend à maitriser, plus la profondeur du jeu s'ouvre à nous. Jusqu'à un certain point.

Passons donc aux points négatifs :

  • C'est permissif. Très très très permissif. Combien de fois ai-je été tué par quelqu'un qui vise à coté sur la kill-cam. Je ne sais pas si c'est la volonté de Blizzard, ou un problème de compensation réseau, mais ça peut vite devenir lassant dans certaines parties bien tendues. Quand on voit un tir passer à coté, pour qu'il réapparaisse dans notre tête, bof bof.
  • peut-être en rapport avec le premier point : le réseau déconne parfois à plein tube. C'est encore officiellement une "beta", donc on ne va pas trop s'attarder, mais espérons que dans le futur cela se stabilisera.
  • Et enfin, LE point qui m'a fait tiquer : le système des ultimates.

Il faut savoir qu'Overwatch, bien que FPS, se joue comme un MOBA : chaque personnage possède, en plus de ses tirs de base, un ensemble de capacités (en général 2 communes, et une capacité ultime), qui prennent un certain temps à se recharger après utilisation.
La capacité ultime, elle, doit être chargée pour être utilisable, en effectuant des actions. Plus on est bon, plus elle se charge vite. Et une fois chargée, à vous les retournements de situation.
Car c'est là que, pour moi, le bât blesse : les ultimes sont puissantes, très puissantes. Trop puissantes. En fait, une ultime bien placée peut facilement tuer l'intégralité de l'équipe adverse, et renverser entièrement la vapeur.

Cela déséquilibre complètement le jeu, et c'est souvent ceux qui ont le plus d'ultimes qui domineront le match. De plus, avec ce système de remplissage de l'ultime par les actions, celui qui domine aura son ultime plus rapidement, ce qui lui permettra de réutiliser son ultime pour dominer, etc..
Si les débuts de match sont souvent intéressants, cela peut vite devenir le festival des ultimes, et si on n'arrive pas à reprendre la main, on peut ne revenir sur le champ de bataille que pour remourir par une ultime, et recommencer la boucle.

Qu'on me comprenne bien : le fait d'avoir des capacités craquées pour chacun ne me gène pas. Il y a bien l'über dans TF2, et cela fait partie du jeu. Le truc, c'est qu'une über, ça peut se contrer. Mais un dragon de Hanzo dans un couloir, c'est la mort assurée, pour tout le monde. On défend durement un point en jouant à fond, on se prend un teleport-"death death death" de Reaper, et tout est terminé.
Il n'y a qu'à voir les "actions du match" à la fin de la partie. Les 3/4 du temps, il s'agit d'une activation d'ultime qui a fait mouche.

Si encore cela donnait un gros avantage au personnage pendant un temps donné, cela pourrait s'avérer intéressant. Mais Blizzard a choisi d'en faire des bombes nucléaires, et cela me gène beaucoup.

Artistiquement et techniquement proche de la perfection, et proposant un système à la fois classique et original, Overwatch aurait pu être le jeu qui m'aurait remis au FPS en ligne. Malheureusement, les choix de Blizzard sur les ultimes ne me plaisent absolument pas, et ont même fini par me lasser à la longue.

J'y serais peut-être retourné de temps en temps s'il avait été free to play comme ses confrères, mais en l'état actuel, il ne me fera jamais dépenser les 40 euroboules nécessaires (60 pour l’édition Origins).

Je suivrai de loin les nouveaux courts-métrages, et ce sera tout.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1013 fois
10 apprécient · 7 n'apprécient pas

Autres actions de Jashugan_ Overwatch