Sticker Star : le RPG qui ne s'assumait pas

Avis sur Paper Mario: Sticker Star sur Nintendo 3DS

Avatar eipiplusun
Test publié par le
Version Nintendo 3DS

Petite piqûre de rappel pour ceux qui sont un peu perdus parmi toutes les licences Mario : "Paper Mario" à la base c'est la série RPG des jeux Marios.
Mais depuis quelques temps, ce rôle a été repris par la série des "Mario & Luigi" et depuis l'épisode Wii la licence a abandonné l'aspect levelling et favorise l'aspect plate-forme/réflexion, tout en gardant certains codes des RPG.

La particularité de cet épisode donc, comme son titre l'indique, est d'introduire un nouvel élément : les stickers. Ici ces autocollants à collectionner s'apparentent à des objets, à utiliser notamment en combat pour attaquer. Et en fait rien n'est possible sans sticker, puisque vous en avez besoin pour pouvoir combattre.

En gros sticker = points de mana, sauf qu'à côté vous n'avez pas d'attaque "de base" qui ne coûte rien.
Il y en a donc plusieurs types : sauts, coups de marteaux, fleur de feu/glace, carapaces, champis pour regagner des pv... Chacun en plusieurs versions : les gros brillants sont plus efficaces (et prennent plus de place dans l'inventaire) que les petits déchirés.

En gros toutes les attaques récurrentes des RPG Mario, avec la particularité qu'on leur connait : utiliser simplement une attaque ne suffit pas, il faut ensuite appuyer sur les boutons au bon moment pour maximiser les dégats.

Et donc vu que chaque sticker est à usage unique, il va vous en falloir beaucoup. Ca tombe bien car il y en a partout : collés sur les murs, droppés par les ennemis, dans des blocs, à acheter en boutique...
Bref pour l'instant rien de spécialement étonnant, c'est juste une manière originale de présenter les codes du RPG que tout le monde connait.

Mais la grande force de ce jeu réside dans les "Trucs" : des objets tout en relief dans un monde de papier, souvent des objets du quotidien (mais qui laissent perplexes les Toad : pour eux par exemple un four est un sauna vraiment mal pensé puisque la température se règle à l'extérieur!). Et donc une fois qu'on a trouvé un Truc (souvent ils sont bien cachés), on peut le balancer assez fort contre un mur pour le transformer... En sticker!
Et donc une fois qu'on a ces stickers "trucs", ils se révèlent d'une très grande utilité que ce soit en combat ou en exploration : le ciseau fait particulièrement mal aux ennemis de papier, et le réfrigérateur vous aidera à traverser un lac de lave en le rafraichissant un peu.

Beaucoup d'énigmes sont donc basées sur ces trucs pour interagir avec le décor, et c'est notamment valable avec les boss de fin de monde.
A la manière d'un Zelda, les boss sont des créatures qui paraissent imbattables au premier abord mais qui possèdent un point faible à exploiter à l'aide d'un truc. Parfois c'est évident ("mmh cette arène est un terrain de base ball, je me demande si il faut que j'utilise la batte que j'ai trouvé deux niveaux plus tôt?"), parfois moins.

Et qui dit sticker dit album panini!
Et en effet il y a quelque part dans le jeu un "musée du sticker" qui recense tous les stickers existant. C'est assez déchirant de devoir se séparer d'une arme surpuissante pour l'exposer dans un musée, mais pour ceux atteints de collectionite aigüe comme moi, c'est un moyen assez sympathique de booster la durée de vie.
Enfin, on retrouve comme dans chaque Paper Mario un univers avec un humour assez décalé, ce qui fait toujours plaisir. Dommage cela dit qu'à part Mario et Collette (le sticker qui vous guide dans l'aventure, en gros l'équivalent de Fay ou Navi dans Zelda), il n'y ait quasiment aucun personnage secondaire qui soit développé. Pourtant c'était le cas dans les précédents épisodes...

Bref Paper Mario est un très bon jeu qui mériterait d'être dans toute ludothèque 3DS, sauf que, sauf que...
Vous l'avez certainement compris : le jeu emprunte beaucoup au genre RPG, sauf qu'on fait totalement l'impasse sur le système de levelling. Hormis les PV max que vous pouvez booster avec des coeurs cachés dans le jeu, il n'y a aucune stat particulière à augmenter. Donc après quelques heures de jeu, les combats deviennent répétitifs, et on se demande s'ils servent à quelque chose à part à vider notre album de sticker et notre barre de vie.
Et pourtant il manque juste CET élément pour que le jeu soit génial. C'est vraiment dommage.
En attendant Paper Mario Sticker Star reste tout de même un très bon jeu, juste pas aussi bon qu'il aurait pu l'être.

(Oh j'ai oublié de parler du scénario! Mario... Peach... Kidnapping... Poutrer la gueule de Bowser... Toussa toussa quoi.)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 173 fois
Aucun vote pour le moment

eipiplusun a ajouté ce jeu à 2 listes Paper Mario: Sticker Star

  • Sondage Jeux vidéo
    Cover Les meilleurs jeux de la 3DS

    Les meilleurs jeux de la 3DS

    Avec : Super Smash Bros. for 3DS, Kid Icarus : Uprising, Animal Crossing: New Leaf, The Legend of Zelda: Ocarina of Time 3D,

  • Sondage Jeux vidéo
    Cover Les meilleurs jeux vidéo de 2012

    Les meilleurs jeux vidéo de 2012

    Avec : Kid Icarus : Uprising, Pokémon Version Blanche 2, The Walking Dead : Saison 1, Assassin's Creed III,

Autres actions de eipiplusun Paper Mario: Sticker Star