Stalinisme simulator.

Avis sur Papers, Please sur PC

Avatar AntoineWelcrowG
Test publié par le
Version PC

Nous sommes actuellement le 23 novembre 1982. La loterie du travail vous a assigné votre poste : vous êtes désormais un inspecteur de l'immigration appartenant aux services de la démocratie populaire du glorieux pays d'Arstotzka. Et lorsqu'un pays ouvre ses frontières, vous vous trouver en première ligne. Votre rôle ? Autoriser ou refuser l'entrée aux candidats à l'immigration dans votre pays. Vos armes ? Un livret, ainsi que deux tampons. Ces deux tampons, apposant les inscriptions au sens limpide "Denied" ou "Approved", peuvent changer la vie de la personne qui vient de vous confier ses papiers, et qui attend impatiemment de récupérer son passeport.

Seulement voilà, tout n'est pas tout rose, et toute personne émettant le souhait de traverser votre poste d'immigration doit être munie des documents requis. Tout contrevenant sera soit interdit d'entrée, soit arrêtée si ses pièces d'identités vous semblent invalides, périmées voir falsifiées. Après tout, pourquoi avoir des états d'âme, vous aussi devez nourrir votre famille récemment emménagée dans votre appartement de fonction.

Dans les faits, le but sera pour vous de gagner suffisamment d'argent afin de subvenir aux besoins de votre famille, voir même de la gâter si vous vous prenez pour un vrai Stakhanov. Mais si vous vous prenez au jeu, vous tomberez parfois devant de vrais cas de conscience. Sauf si vous décidez de l'ignorer.

Au fur et à mesure, vous obtiendrez de nouvelles directives, mais également de nouveaux moyens de pouvoir juger de la respectabilité de tel ou tel individu. Tout est bon pour faire vivre votre famille. Mais faire correctement votre travail et-il réellement le meilleur moyen d'y arriver ? La compassion est-elle vraiment à proscrire ?

Ce jeu est une belle petit surprise. Même si il n'est pas le jeu de l'année, et si vous réussissez à vous faire à la répétitivité des tâches à accomplir, alors peut-être parviendrez-vous à débloquer les 20 fins disponibles.

Critique des systèmes totalitaires, de l'aliénation au travail, de la propagande et de la psychose du terrorisme, Papers, Please est définitivement une expérience à essayer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 278 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de AntoineWelcrowG Papers, Please