Heartbeat, Heartbreak

Avis sur Persona 4 : Golden sur PS Vita

Avatar Garf107
Test publié par le
Version PS Vita

Persona 4 : The Golden n'est pas un très bon RPG. Le premier point noir se situe au niveau des donjons, qui ont un intérêt très limité une fois passés les premiers instants où l'on découvre le décor du donjon mensuel (et les changements de costumes), car ils ne sont constitués que de couloirs générés aléatoirement que l'on cherche à parcourir le plus rapidement possible. Le second problème, et celui qui fâche réellement, est l'inconsistance des combats. La faute à un système mal fichu qui repose sur des affinités élémentales, mais qui offre à un nombre beaucoup trop conséquent d'ennemis une absence de faiblesse. C'est le cas en particulier des boss (mis à part le premier), ce qui rend ces affrontements très longs et surtout très pénibles. On est assez loin de la richesse du système de combat de Pokémon, avec lequel on pourrait le comparer.

Pourquoi ce jeu est-il merveilleux alors ? Pour son atmosphère tout d'abord, qui nous fait vivre sur quelques mois le quotidien d'une bande de lycéens japonais qui vont en cours (et passent des tests !), au restaurant, qui font des virées à la mer en scooter; et qui se retrouvent au centre commercial pour essayer de résoudre le mystère entourant la disparition de certaines personnes de leur petite ville d'Inaba. Le scénario est plaisant à suivre et offre un cadre dans lequel notre bande de héros va pouvoir se former et évoluer. Car l'autre point fort du jeu, ce sont ses personnages, notamment via leurs interactions au travers des Social Links. Ceux-ci consistent en de petites tranches de vie entre le héros et un de ses camarades, où il sera possible de choisir certaines réponses pour faire évoluer l'amitié entre les deux. Au niveau maximum, il sera même possible de se mettre en couple avec les personnages féminins (le personnage principal étant obligatoirement masculin). Si ces Social Links sont en général bien écrits et engageants, il est regrettable qu'ils n'aient aucun impact sur l'histoire principale, hormis quelques scènes romantiques lors des fêtes de Noël et de la Saint-Valentin.

Persona 4 : The Golden m'a frustré sur ses aspects RPG, avec des donjons insipides que je me suis hâté de traverser à chaque fois, mais il a su me séduire en me faisant vivre avec ses personnages cette année à Inaba. C'est un jeu unique, habillé d'un enrobage pop tout à fait délicieux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 367 fois
2 apprécient

Garf107 a ajouté ce jeu à 2 listes Persona 4 : Golden

Autres actions de Garf107 Persona 4 : Golden