For real ?!

Avis sur Persona 5 sur PlayStation 3

Avatar The_Claw
Test publié par le
Version PlayStation 3

L'heure de donner mon avis sur le jeu a sonné!
(Pour éviter de spoiler, je vais donner les noms de arcanes pour désigner les personnages).

Commençons par les petits défauts que j'ai trouvé :
1. Le jeu est très bavard, mais genre "vraiment très bavard". C'est à dire que, certes, il y a beaucoup de dialogues entre les personnages, mais ce n'est pas seulement ça, c'est aussi et surtout le fait que ces dialogues vont souvent se répéter jusqu'à un moment où les personnages vont être étonnés de quelque chose dont ils se doutaient depuis le début!
Exemple fictif (et très raccourci) d'une discussion en plusieurs parties possible :
Lundi : "je sais que c'est un peu fou, mais on pourrait presque penser que celui qui est derrière tout ça est Monsieur X"
Mardi : "comme je vous le disais hier, je soupçonne Monsieur X d'être derrière tout ça"
Mercredi : "je suis sûr que c'est Monsieur X le coupable"
Jeudi, tous ensemble : "allons combattre Monsieur X"
Et arrivés devant Monsieur X : "quoi ? c'était donc Monsieur X le coupable ?!", et là, il y a généralement Ryuji qui nous balance sa phrase fétiche : "For real ?!"

  1. Un des buts du jeu, c'est de maxer les relations avec les différents personnages, donc de les monter au rang 10. D'accord, pas de problèmes, on passe du temps avec eux, on les emmène à droite à gauche, on va boire des coups et manger ensemble, on leur offre des cadeaux. Et puis un beau jour on atteint le rang 10 et puis... plus rien!
    Ben oui, toute activité avec un personnage déjà au rang 10 est assimilée à du temps perdu. Donc, c'est un peu comme si dans la vraie vie, on disait : "ah ben ça y est, toi t'es mon meilleur ami déjà, donc je ne te calcule plus, je ne veux plus entendre parler de toi, je vais aller voir ceux qui ne sont pas encore totalement dingues de moi". Et alors pour la relation amoureuse, je ne vous donne pas l'exemple équivalent à la vraie vie...
    Bref, là il y a quelque chose qui sonne faux. Ca aurait été bien qu'au moins, notre chérie nous accompagne lorsque l'on va voir certains de nos amis. Ca aurait été certainement plus difficile à mettre en place pour les développeurs du jeu, mais bon...

  2. La longueur du jeu. C'est pas que le jeu soit trop long ou trop court, mais que ça longueur nous soit imposée : quelqu'un qui veut tracer ne le pourra pas, il sera obligé de passer tous les jours les uns après les autres. Quelqu'un qui veut prendre son temps, et faire tous les trucs facultatifs (maxer toutes les relations, régler les problèmes du Mémentos, etc...) ne le pourra pas non plus parce que franchement, vu tout ce qu'il y a à faire, ça me paraît franchement impossible de tout faire en une seule partie en si peu de temps.

  3. Soluce quasi-obligatoire sur certains points. Oui, j'avoue, je me suis servi d'une soluce (à de rares moments mais quand même) pour maxer la relation Strength, surtout à partir des rangs 5 à 10 (surtout le rang 7 si je me souviens bien pour lequel j'en ai bavé, même avec la soluce!)

  4. Réservez vous toujours entre 1h30 et 2 heures minimum, parce qu'on y joue rarement par session de 10 minutes. On est quelquefois bloqués 1 heure non-stop à lire des dialogues avant de pouvoir sauvegarder...

Bon ben c'est tout pour les défauts, on passe aux qualités!
1. Dès que vous mettez le jeu pour la première fois dans la console, vous regardez le générique et... la musique!!! La bande son de ce jeu est juste phénoménale! Il y a pas mal de musiques différentes, toutes réussies, et le mieux dans tout cela, c'est que ça se renouvelle jusqu'à la fin du jeu. Le thème des derniers niveaux et des derniers boss est tellement génial, je l'ai encore dans la tête.

  1. Le character design. Les personnages : ils sont tous réussis. Alors on pourra me dire qu'il y a beaucoup de stéréotypes : la grosse brute impulsive et vulgaire, la geek qui s'enferme chez elle, la jolie fille qui fait mannequin, etc... Oui, mais c'est tellement bien fait, et les relations entre les personnages sont tellement bien retranscrites, et je pense en particulier aux chamailleries entre Hermit et Emperor, ou encore entre Chariot et Magician. C'est parfois à se tordre de rire pendant le déroulement de certains rendez-vous avec les amis : je repense notamment à ce rendez vous avec Emperor dans une église où l'on évoque le rapport de l'art à la religion : j'étais plié en deux tellement je riais.
    Bref, tous ces personnages sont tellement attachants. La dernière fois que je m'étais autant attaché à des personnages de jeu vidéo, c'était Final Fantasy 10 : ça remonte... Et je ne parle pas seulement des personnages de l'équipe, mais également des PNJ.
    Quant aux ennemis, ils ont réussis à en rendre la plupart tellement détestables qu'on veut à tout prix les éliminer!
    Et donc on a pas envie de les quitter (nos amis). Et plus on voit les dates défiler, plus on sait qu'on se rapproche de la fin, plus on est content et à la fois triste, et nostalgique. Une réussite!

  2. La variété. Il y a tellement de choses à faire, de personnes à voir, de problèmes à régler, de combats à mener, de choses à acheter que franchement : on ne s'ennuie jamais!

  3. La durée de vie : environ 164 heures pour moi (pour une 1ère partie). Je pense que j'en ai eu pour mon argent.

  4. La difficulté, bien gérée. Le jeu n'est pas difficile, mais gagner n'est pas gratuit non plus. Il faut faire un minimum attention à ses ressources, à l'état de nos compagnons, etc. Un modèle du genre en gestion de difficultés.

  5. Tous ces petits détails... Oui, dans Persona 5, si vous faites attention, et même si vous ne faites pas attention d'ailleurs, vous allez voir des petits détails sympas apparaître. Je pense par exemple à l'icône de chargement (une image de notre personnage) qui par exemple va avoir un collier de fleurs lorsque l'on est en voyage à Hawai, ou encore duquel vont s'échapper des petits coeurs lorsque l'on va déclarer notre flamme à notre bien aimée, etc... Plein de petits détails super sympas comme ça, même dans les temps de chargement, c'est juste exceptionnel.

  6. Faire du neuf avec du vieux. En effet, on a affaire à un J-RPG vraiment old school dans son déroulement, avec combats au tour par tour, mais pour chaque phase de combats, ou de progression dans les donjons, à chaque fois il y a plein de petites originalités qui sont ajoutées et qui rendent le jeu résolument moderne.

Bon il y a encore sûrement plein de choses que j'oublie car il y a tellement à dire sur ce jeu.

Bref, je ne vous le cache pas, c'est un des meilleurs jeux que j'ai fait dans ma vie. Quelque petits défauts, mais tellement négligeables à côté de toutes ces qualités. Je lui mettrais 9.7 ou 9.8/10, mais bon, on va arrondir.
10/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 311 fois
3 apprécient

The_Claw a ajouté ce jeu à 1 liste Persona 5

Autres actions de The_Claw Persona 5