Avis sur

Phoenix Wright : Ace Attorney - Dual Destinies sur Nintendo 3DS par Unefillegeniale

Avatar Unefillegeniale
Test publié par le
Version Nintendo 3DS

Après un Apollo Justice sympathique mais moins bon que la trilogie précédente, Phoenix revient et nous offre un jeu excellent en tous points. L'intrigue est excellemment bien ficelée, avec des personnages profonds et des twists plus inattendus que dans les autres épisodes. Apollo a ENFIN un background intéressant (c'est pas que je n'aimais pas ce personnage mais il n'avait juste aucun intérêt, avant) et la petite nouvelle, Athena Cykes, n'est pas un énième sidekick sympa. Elle a une histoire complexe, terrible, et parvient pourtant à ne pas se laisser submerger, ce qui fait d'elle une vraie héroïne. Simon Blackquill est VRAIMENT génial, à la hauteur d'un Godot, avec une intrigue aussi sombre et qui nous prend aux tripes dès les premiers instants grâce aux questions qu'il soulève : qui est ce mec, qu'a-t-il fait pour atterrir en prison, quel est le lien qui l'unit à Athena. Et AAAAAAH ENFINNNN, Hobo-Phoenix est bel et bien parti et on retrouve notre avocat de la défense préféré. Ça fait du bien, vraiment. Sans compter la présence d'Edgeworth en fin de jeu, ou le caméo ultra sympa de Klavier Gavin.
Dual Destinies est clairement un volet qui use et abuse du fan service, mais sa qualité est incontestable. Tantôt drôle, tantôt émouvant, il tirera des frissons à quelques moments, donnant envie au joueur de s'impliquer à 100% dans ces procès pourtant farfelus.

J'EN VEUX UN NOUVEAU MAINTENANT OK.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 599 fois
14 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Unefillegeniale Phoenix Wright : Ace Attorney - Dual Destinies