Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Microcosmos

Avis sur Pikmin sur GameCube

Avatar K A N N I  B A L
Test publié par le
Version GameCube

Sorti en 2001 , Pikmin de chez Nintendo a marqué l'esprit des joueurs. C'est une nouvelle franchise signé Big N (et Dieu sait qu'on en a pas des masses) ainsi qu'une nouveauté orientée stratégie. Un stratégie bien particulière car il s'agit de diriger non pas des troupes armées , mais des petites bébêtes nommées les Pikmins. Nous nous retrouvons alors embarquer dans une expédition de 30 jours pour reconstruire notre vaisseau dans les différents endroits de la planète sur laquelle nous nous sommes écrasés et qui reste inconnue.

Nous évoluons alors sur une planète complètement inconnue et mystérieuse qui nous révélera bien des surprises plus ou moins horribles. Cependant la dangerosité du monde ne s'effectue pas immédiatement dès le premier niveau afin de laisser au joueur le temps de prendre ses marques dans l'environnement qui l'entoure.
Cela va vite changer dès le deuxième niveau qui , lui , nous plonge directement dans le bain. Puis viendra le tour du troisième et du quatrième niveau.

Pour parler du level-design des différents territoires , il est tout simplement magnifique. Les deux premiers niveaux s'apparentent à une grande jungle. Le coup de cœur revient au "Nombril de la Forêt" car il permet de réveiller en nous les plus grandes peurs que nous pouvons éprouver pour la faune et la flore ; des endroits sombres remplient d'affreuses bestioles plus ou moins grandes car en comparaison à nos fonds marins , l'écosystème varie complètement selon la luminosité.

Mais les niveaux ne sont bien évidement pas vides .... Ah non non non , vous pouvez comptez sur les carnivores (ou les psychopathes) pour vous agressez , vous et votre petite armée. Une faune au design ne cessant de s'inspirer de la faune de chez nous créant ainsi un véritable monde à part dans lequel nous nous identifions facilement.

Et là vous vous dites que 4 niveau en tout , ce n'est pas beaucoup. ERREUR ! Les niveaux regorgent de petits endroits à découvrir ici et là. On en vient même à ne pas avoir le temps de tout découvrir.

Le temps , voilà l'un des éléments les plus importants de Pikmin , on ne dispose que de 30 jours pour réunir toutes les pièces de son vaisseau. Autant dire tout de suite que ça met une pression dès l'entrée du jeu. L'exploration doit alors se faire vite mais aussi correctement.
L'un des autres éléments de gameplay du jeu est la rigueur imposée pour parvenir à la fin du jeu , la moindre erreur peut vous comptez la vie de vos Pikmins et une journée foutu en l'air. Vous pouvez disposer néanmoins d'un jour non-sauvegardé pour explorer le nouvel environnement et voir quelle pièce vous voulez prendre et surtout quelle méthode employer ! (et cela sans gâcher une journée précieuse). Un système intelligent et plus que bienvenu.

La pression est de mise mais les game-designers nous ont mis à disposition toutes les clefs pour jouer dans des conditions correctes. Les lancers de Pikmin sont précis , on peut les classer rapidement pour ne prendre qu'une race particulière et utiliser leur pouvoir. Mais prenez garde ! Vous résisterez plutôt correctement à la faune et la flore ..... mais pas vos petits compagnons de route qui respectent parfaitement : "L'union fait la force". Pensez à les multiplier de manière équitable afin de ne pas laisser une race au détriment des autres car chacune dispose d'une capacité particulière qu'il nous faut ingénieusement exploiter :
- Les rouges résistent au feu et font plus de dégât au combat
- Les jaunes manient les explosifs et on peut les lancer plus loin et plus haut
- Les bleus peuvent aller sous l'eau , très important pour chercher des pièces particulières

Pour parler de la fin , je la trouve très réussite. Vous partez , puis les Pikmins s'en vont agresser un carnivore. Je ne vois là qu'une représentation de nous-même. Olimar représente Dieu qui va aider à la création des Pikmins , les hommes. Une fois Olimar partit , les Pikmins font faces à une faune et flore plus fort qu'eux. Ils comprennent alors qu'ils ne sont forts qu'en s'unissant à l'instar des fourmis.

Nous avons donc un plaisir immense à manier sa petite armée très attachante où chaque perte sera synonyme de douleur .... enfin pour moi c'est le cas (des hommes aussi dévoué bon sang !!!)
Le jeu est alors un savant mélange de stratégie , d'action et de gestion.
Pikmin est sans aucun doute une pépite inestimable comme a pu nous offrir cette merveille qu'est la Gamecube. Nous évoluons dans un magnifique jardin d'Eden qui se révèle être un véritable no man's land , le tout agrémenté par un gameplay aux petits oignons. On ne s'empêchera d'éprouver de la tristesse en quittant les Pikmins à bord de notre vaisseau plus ou moins fumant en pensant à toutes les épreuves passées et au dévouement qu'ils nous ont montré , le tout ficelé par une musique très agréable
Vive la Gamecube

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 210 fois
4 apprécient

K A N N I B A L a ajouté ce jeu vidéo à 5 listes Pikmin

Autres actions de K A N N I B A L Pikmin