Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Olimar, ce leader

Avis sur Pikmin sur GameCube

Avatar Arkonite
Test publié par le
Version GameCube

Pikmin fait parties de ces perles vidéoludiques. Les raisons sont assez simples, on pourrait même les résumer en un mot : Miyamoto.

C'est qui lui ?

Oh, pardon que les plus jeunes veuillent m'excuser, je doute que le nom de Shigeru Miyamoto soit inconnu de beaucoup d'entre vous mais il convient tout de même, dans le doute, de présenter ce génie.

Il est tout simplement la figure emblématique de Nintendo car c'est ce monsieur, pétri de talent, qui va créer l'une après l'autre, toutes les icônes de Big N, que cela soit Donkey Kong, Mario, Zelda, Star Fox, F-Zéro ou encore Pikmin. Et ce qui caractérise tous les jeux estampillés Miyamoto, c'est cette justesse, cette précision, cette magie dans le gameplay. Un univers parfois (souvent) enfantin mais une profondeur de jeu redoutable qui a enjoué et continue de passionner les foules à travers les âges.

Mais je digresse, revenons à ces bons vieux pikmin. Accouchés de l'esprit de Shigeru en 2001 sur GameCube, ces petits êtres ont nonchalamment pris une place privilégiée dans le lineup de la console. Car il faut bien admettre, et c'est une grande fierté pour Miyamoto, qu'il est très difficile d'arriver à créer des jeux nouveaux et originaux.

D'un concept ultra simpliste, vous incarnez le capitaine Olimar, fier propriétaire d'un vaisseau nommé le "Dolphin" (clin d'œil au nom de code de la GameCube avant sa sortie : "Project Dolphin"), qui est en plein voyage touristique lorsqu'il percute une météorite.

Patatra, vous voilà échoué sur une planète inconnue, votre vaisseau totalement désagrégé.
Le but ? Récupérer les 30 pièces du vaisseau éparpillées sur la planète afin de reconstruire le Dolphin et ramener le capitaine Olimar à bon port. Mais si l'oxygène est présent sur cette planète, il est aussi hautement toxique. Le capitaine est donc limité par l'autonomie de son système de survie qui est de, tenez-vous bien, 30 jours ^^

Une pièce par jour tout seul apparaît impossible, heureusement, vous allez découvrir une espèce aborigène mi-animale mi-végétale : Le pikmin.
Toute l'aventure sera un vaste terrain de jeu pour apprivoiser les différentes races de pikmin et ainsi se servir de leur spécificités pour récupérer toutes les pièces du vaisseau dans le temps imparti.

Ne vous fiez pas à la simplicité de ce synopsis, Pikmin est un chef d'œuvre.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 498 fois
4 apprécient

Autres actions de Arkonite Pikmin