À poêle !

Avis sur PlayerUnknown's Battlegrounds sur PC

Avatar Kryeg
Test publié par le
Version PC

Il faut énormément se méfier des jeux à la mode. Ils peuvent être extrêmement bons comme terriblement décevants, et en général ils penchent plutôt sur le mauvais côté de la balance.
De son ignoble nom PUBG est un jeu qui lui reste dans la moyenne. Il a des bonnes qualités mais il est chiant.

Phénomène actuel, le battle royal est un genre qui fait s'affronter des dizaines de joueurs lâchés sur une grande map dans laquelle ils devront trouver rapidement équipement et armement afin de venir à bout des nombreux ennemis présents dans les alentours.
À la fin il ne peut en rester qu'un. Non ce n'est pas un Highlander mais très souvent un campeur.

Avant chaque début de partie tous les joueurs (une centaine par match) sont regroupés sur une île pendant une minute, le temps que la partie charge. Les armes présentes dans le jeu sont disponibles sur des tables permettant de pouvoir vous familiariser avec.
Si j'ai un bon conseil à vous donner c'est de désactiver le chat vocal sauf si vous désirez profiter des déjections sonores de vos futurs ennemis...
Arrive alors le temps du largage. Tous les joueurs se trouvent dans un avion qui passe au-dessus de la map et c'est à vous de choisir quand est-ce que vous voulez sauter. Car il va falloir passer par la case parachute afin d'atteindre l'endroit de la map que vous désirez rejoindre.
Vous y êtes enfin ! Mais vous n'êtes peut-être pas seul ! La course commence, il faut que vous trouviez très vite des armes pour être en mesure de vous défendre au cas où votre voisin décide de vous foutre sur la gueule. Si vous avez de la chance vous trouverez de bonnes armes ayant alors un avantage sur ce début de partie mais ne vous y trompez pas en général vous devrez d'abord vous démerder avec une arme de poing et un fusil à pompe ou une arbalète. Ce sont des armes et elles tuent, pas de problème là-dessus mais si votre adversaire a plus de chance que vous, ce n'est pas terrible de se battre avec ses flèches face à un fusil d'assaut... Bien évidemment la map regorge de lieux attractifs qui offrent pour sûr de l'équipement haut de gamme mais vous n'y serez presque jamais seul. C'est à vous de voir quelle approche vous préférez ! Un début en retrait pour fouiller tranquillement ou un rush offensif ?
Quelques minutes après le passage de l'avion une zone blanche sera définie quelque part au hasard sur la map. C'est là-bas que se déroulera le combat car après quelques minutes encore une zone bleue se refermera petit à petit jusqu'à atteindre la zone blanche. Si vous restez hors de la zone bleue vous subirez alors des dégâts constants jusqu'à en mourir.
Petit à petit la zone blanche rétrécira, la zone bleue la rattrapant peu après et ainsi de suite. La sélection naturelle ayant fait son œuvre il ne restera à ce moment que dix à quinze joueurs en général. Dans une si petite parcelle de la map les morts s'enchaînent alors très vite et la fin de partie arrive à grands pas.
Attention car aléatoirement une zone rouge apparaîtra sur la map. N'allez pas dedans. Car un bombardement s'y produira sous peu...
Il faut aussi savoir que tout au long de la partie (qui dure une trentaine de minutes en gros) un avion de largage passera parfois aléatoirement au-dessus de la map et lâchera une caisse de ravitaillement qui contient très souvent de l'équipement très intéressant. Mais c'est un mets apprécié des joueurs et il vous faudra très certainement livrer bataille pour obtenir le précieux contenu.

PUBG apporte un terrain de jeu immense et varié. Villes, bâtiments en tous genre, champs, forêts et j'en passe tout est là pour offrir une map réaliste qui vous permettra différentes tactiques pour survivre. Qu'on ne s'y trompe pas la tactique la plus "sûre" est d'avancer doucement tout en restant caché le plus possible. Certains remportent des matchs en laissant tout le monde s'entretuer puis en éliminant le dernier joueur encore en vie.
En tout cas ce jeu est à la fois prenant et stressant. Prenant car le concept est réussi, vous avez envie de faire mieux, d'atteindre le top 1 et stressant car tout au long de la partie vous devrez faire attention à tout ce qui vous entoure, vérifiant qu'il n'y a pas un mec caché derrière une porte, un autre allongé dans l'herbe ou quelqu'un à une fenêtre prêt à vous foutre une balle dans la tête...
C'est là qu'arrive son côté chiant. C'est sûr qu'à force de jouer vous gagnerez en expérience et survivrez plus longtemps plus facilement mais le facteur chance est omniprésent et il peut vous chier à la gueule quand ça lui chante enchainant les parties maigres en loot même après plus de cinq minutes de recherche et dans lesquelles vous vous prendrez une simple balle sans même comprendre d'où elle vient...
Si perdre vous énerve, ne jouez pas à ce jeu. Vraiment.

Heureusement il vous est possible de faire des parties en équipe ! C'est là un point très important du jeu car le faire en solo est très vite chiant comme j'ai pu le dire juste avant.
Vous pourrez jouer par groupes de deux, trois ou quatre. Cela change totalement la donne car même si vous devrez obtenir assez d'équipement pour tout le monde vous pourrez surtout jouer en appliquant une tactique propre à votre équipe.

De plus il est aussi possible de jouer en vue à la troisième personne ou à la première personne et là encore, ça change totalement la donne !
À la troisième personne il est facile de voir sans se faire voir, surprendre tout en gardant un œil sur tout grâce à la caméra. En première personne le stresse est à son comble. Est-ce qu'il y a quelqu'un derrière vous ? Ou derrière ce mur ? Vous ferez forcément plus attention...

Sachez cependant que les serveurs ne mélangent pas les différents gameplay.
Si vous jouez en duo vous ne serez que contre des binômes de joueurs, même chose en squad à quatre.
Si vous jouez à la troisième personne vous ne serez que contre des joueurs jouant avec le même mode de vue.
Cela ne permet aucun déséquilibre et c'est tant mieux !

Il est aussi important que j'aborde le point de la balistique avant de finir cette critique...
Nombre de jeux de tir aujourd'hui ont une balistique loin d'être réelle que l'on nomme hitscan. On pose son viseur sur l'ennemi, on tire et on touche, simplement. On ne prend pas en compte la distance ou bien la gravité.
Dans PUBG ce n'est pas ça, loin de là. Il vous faudra prendre en compte la distance entre vous et votre adversaire, régler la hausse de votre arme ou visez plus haut/plus bas si vous ne l'avez pas fait.
Tout comme lorsqu'un ennemi court il vous faudra tirer un peu devant lui, en gros calculer la trajectoire de la balle pour être sûr de toucher.

Bref nous avons ici un titre qui domine dans le genre, qui réussit à toucher tout le monde en proposant une belle expérience de jeu, pouvant très vite se révéler chronophage et ce malgré son aspect souvent redondant qui vous donnera parfois envie de ne plus y toucher avant d'y revenir malgré tout car merde, c'est fun.

Ce jeu étant encore en accès anticipé son optimisation n'est pas
une réussite et il n'est pas exempt de quelques bugs
récurrents. Cela devrait s'améliorer avec le temps. Il est possible
que cette critique évolue en même temps que le jeu.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1741 fois
11 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Kryeg PlayerUnknown's Battlegrounds