Pokémon Colossal

Avis sur Pokémon Colosseum sur GameCube

Avatar Sonicvic
Test publié par le
Version GameCube

(Critique à lire en écoutant ceci)
"Bien le bonjour ! Bienvenue dans le monde incroyable des Pokémon !
Ce monde est peuplé de créatures appelées Pokémon !
Pour certains, les Pokémon sont des animaux domestiques, pour d'autres, ils sont un moyen de combattre.
Pour ma part, le vol de Pokémon est ma profession"
Voilà comment pourrait être résumé en quelques lignes Pokémon Colosseum. Jeu atypique de la saga pour plusieurs raisons, il demeure mon épisode préféré après les opus à Johto. Pourquoi donc ?

De la Game Boy à la Game Cube

Le premier point à noter c'est bien évidemment que Pokémon Colosseum se joue sur console de salon, après 3 générations passées sur portable. Certes, on avait déjà eu droit à des épisodes de la saga sur N64 (Stadium, Snap, Hey you Pikachu...), mais ce n'était que des spin-offs qui avaient pour objectif soit d'explorer de nouveaux concepts, soit d'afficher vos Pokémon attrapés dans Bleu et Rouge sur votre écran de TV en 3D.
Ici, rien de tout ça. Colosseum peut être vu comme un épisode de la série principale car il en reprend beaucoup de codes : un Dresseur luttant pour le bien, des organisations maléfiques, de nombreuses villes à visiter, des amis à rencontrer... Certains éléments de la saga sont manquants mais je reviendrai dessus plus tard.
Qui dit "nouvelle console" dit "graphismes améliorés". Ainsi les environnements traversés sont en full 3D, à une époque où les gamins étaient encore ébahis par la qualité des sprites de Rubis et Saphir. Ceci dit, même si les décors sont plutôt sympas à traverser, ils ne font pas toujours honneur à la Game Cube. Idem pour les modèles des dresseurs (parfois très polygonaux) et surtout ceux des Pokémon (directement tirés de la N64).
En revanche, il faut reconnaitre que les environnements sont très variés, alors qu'ironiquement, le jeu entier se passe dans un désert. Encore une fois, Colosseum nous crée un grand contraste avec Rubis et Saphir qui proposaient une multitude d'environnements différents avec des couleurs très vives (jungle, volcan, îles tropicales...) en nous montrant plutôt des déclinaisons autour d'un même terme, dans des couleurs ternes, parfois proches du sépia. Vous traverserez ainsi une oasis, un canyon, une ville typée far west, des mines abandonnées...
Autrement dit, visuellement Colosseum est déjà un opus atypique. Et pourtant, le jeu n'a pas encore commencé.

Who's bad?

Grande première dans l'histoire de la série, vous n'incarnez pas un débutant de 10/11 ans mais un Dresseur aguerri. Ainsi, vous ne recevrez pas non plus votre starter des mains du Professeur local (il n'y en a pas) car vous possédez déjà 2 Pokémon : Mentali et Noctali.
Mais surtout, ce qui tranche par rapport au reste de la saga, c'est que vous n'êtes pas un gars gentil. Vous commencez le jeu au service de la Team Snatch, un groupe de voleurs de Pokémon (avec plus de réussites que Jessie et James) avant de vous rebeller et de faire péter leurs locaux, tout en ayant au passage subtilisé leur machine servant à voler les Pokémon (le Snatcheur). Pendant tout le jeu, vous allez donc incarner un héros cherchant la rédemption et traqué par ses anciens compagnons. Pas le scénario le plus original du monde me direz-vous, mais je vous rappelle qu'on est dans Pokémon.
Et quel meilleur moyen de faire le bien que de traquer une organisation maléfique transformant les Pokémon en armes de guerre ? Vous voilà donc à la poursuite du Groupe Ombre qui transforme les Pokémon en Pokémon Obscurs, bêtes à la conscience fermée et anormalement puissantes, pouvant même agresser des humains. Le Groupe peut d'ailleurs se vanter d'être infiltré dans à peu prêt tous les secteurs de la région de Rhode, ce qui signifie que vous ne pourrez avoir confiance en personne. Sauf peut-être cette jeune fille du nom d'Emilie, qui peut repérer les Pokémon Obscurs au premier coup d'oeil et que le Groupe cherche par tous les moyens à faire disparaître.
Avec un scénario qui parle de vols, de kidnappings, de rackets et de chantage, on sent bien que l'on n'est pas dans un jeu Pokémon normal. Une impression qui va aller en se renforçant dés le premier combat contre Biker Billy.

A deux, c'est mieux ( ͡° ͜ʖ ͡°)

En effet, tous les combats du jeu se déroulent dans le format Duo (d'où l'intérêt d'avoir 2 starters), un format apparu dans Rubis et Saphir mais totalement sous-exploité à l'époque. Les combats de Colosseum sont tellement bien rythmés que le format Duo est immédiatement devenu mon format de combat fétiche, et l'est encore aujourd'hui.
Les ennemis profitent d'ailleurs d'une meilleure IA que dans les jeux classiques de la série et élaborent désormais une vraie stratégie, en particulier les Admins Ombre. Ainsi, Vénus tentera coûte que coûte de rendre vos Pokémon amoureux pour vous empêcher de frapper, Teck cherchera à invoquer la pluie afin d'augmenter la précision de ses attaques Fatal-Foudre et Dakim use et abuse du combo Abri + Séisme afin de décimer votre équipe en quelques tours. Ca a quand même plus de gueule que le vieux spam de Reflets de Juan dans Emeraude, non ?
Evidemment, votre tâche principale est de capturer les Pokémon Obscurs. Il vous faudra jouer de patience pour les affaiblir suffisamment tout en gérant leurs petits camarades en parallèle, d'autant que beaucoup de Pokémon à faibles taux de capture (dont des Légendaires) sont possédés par vos adversaires.
J'ai vu beaucoup de monde se plaindre du manque de Pokémon sauvages dans le jeu, et j'avoue que je ne comprends pas très bien. D'accord, il n'y a qu'une soixantaine de Pokémon à capturer au total, mais ça fait aussi partie du charme du jeu de faire l'aventure avec un roster ultra-limité. Quel est l'intérêt d'affronter une équipe full Ludicolo en début de jeu si on a pu au préalable capturer 10 Pokémon Vols et 15 Insectes ?
En revanche, le gros défaut du jeu est qu'on ne capture strictement aucun Pokémon de la première génération. J'aime beaucoup ceux de la 2G et la 3G hein, mais j'ai du mal à saisir pourquoi les développeurs ont fait l'impasse sur la 1G. Passons.
Comment ? Pas d'arènes dans le jeu ? Certes, techniquement, il n'y a plus de badges à gagner ni de Champion charismatique, mais elles ont été remplacées par des Colisées (totalement facultatifs pour finir le jeu) qui proposent une série de 4 combats à la suite afin de remporter une CT. C'est du pareil au même, et encore une fois ça aide le jeu à se différencier des opus principaux et à se concentrer sur la traque de la Team ennemie.

Let's groove !

Si vous avez bien suivi mes instructions à la première ligne, vous devez bien vous être aperçus que les musiques du jeu sont extrêmement bien réussies. Très rocks lors des combats, jazzys dans les villes, tout en restant dans l'esprit de la saga, peu de pistes sont oubliables et aucune n'est à jeter. Le thème de Pyrite est encore aujourd'hui ma musique de ville favorite de la série et le thème des demi-finales est sur mon podium des musiques de combat sans souci.
Le seul reproche que j'ai à faire, c'est le thème de Jakylla. Quelqu'un peut-il m'expliquer ? Et non, ce n'est pas votre lecteur de vidéo qui bugue, c'est vraiment la "musique" de son combat.

Oh, il y a un Pokémon Obscur !

Puisque rien ni personne n'est parfait (sauf moi bien sûr), ce jeu a quelques défauts mineurs mais qui doivent être dits. Tout d'abord, la purification des Pokémon Obscurs est chiante et prend une éternité : en gros, vous devez faire combattre votre Pokémon un certain nombre de fois, tout en sachant que son niveau et sa Nature influent sur sa vitesse de purification. Inutile de vous dire qu'un Tyranocif lvl.55 va vous prendre beaucoup de temps à soigner et que vous allez devoir aussi vous coltiner plein de Pokémon nazes. Dieu merci, ce défaut a été corrigé dans Pokémon XD !
On ne peut pas non plus s'empêcher de penser que le jeu est un gros DLC pour RS, à une époque où la plupart des Pokémon 2G étaient introuvables (RF/VF n'étant pas encore sortis), Colosseum était le seul moyen de se procurer Feuforêve, Togétic, Pharamp et autres Typhlosion, sans oublier bien sûr le spectaculaire Ho-Oh. Heureusement, le jeu étant de qualité, il n'atteindra jamais le niveau d'arnaque de Pokémon Channel.
Shasseurs de tous types, passez votre chemin, car Colosseum n'abrite aucun shiny. Enfin, si, techniquement, mais ils sont tellement galères à obtenir qu'il est totalement inutile d'insister.
Enfin, on notera également que le jeu ne propose pas de sauvegarder où l'on veut, il faut désormais passer par un PC. Mouais...

L'inoubliable oublié

Avec tous ces arguments, pourquoi Colosseum n'a-t-il jamais réussi à s'imposer et est souvent oublié lorsqu'on parle de la saga ? Sans doute parce qu'en dehors de sa suite, on n'a jamais réentendu parler de la région de Rhode et des Pokémon Obscurs. Aucune musique n'a trouvé son chemin jusqu'à Smash Bros (alors que Melee avait du contenu de Pokémon Snap) et Game Freak ne met jamais en avant ces jeux lors de ses rétrospectives. Sans doute aussi parce que la Game Cube s'est mal vendue et que donc peu de gens ont joué à ce jeu par rapport au public énorme de la saga principale.
Dans tous les cas, si vous êtes fan de la série, vous devez jouer à Colosseum, pour voir une autre facette de l'univers Pokémon, une nouvelle région et des personnages mémorables (Bouledisco !). N'ayez pas peur des vilains graphismes, vous avez connu pire de toute façon.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 453 fois
1 apprécie

Sonicvic a ajouté ce jeu à 4 listes Pokémon Colosseum

Autres actions de Sonicvic Pokémon Colosseum