Un JRPG basique

Avis sur Pokémon Colosseum sur GameCube

Avatar Jopopoe
Test publié par le
Version GameCube

Pokémon Colosseum est le jeu de génération III qui permet d'obtenir les pokémons de génération II. Voilà le seul intérêt du jeu résumé.

Et si vous n'avez pas compris ma phrase, Pokémon Colosseum n'est définitivement pas pour vous, car un non-pokéfan s'ennuiera encore plus devant ce jeu fade.

Dans la forme, Pokemon Colosseum est ce que l'on pourrait appeler un JRPG un peu famélique : il en a le squelette, mais il manque singulièrement de substance. Le système de combat a été importé des jeux de la série principale (Rubis/Saphir à l'époque), à ceci prêt que tous les combats se font en 2vs2. Il a un chara-design ridicule à souhait (surtout les méchants, évidemment, qui commettent des crimes capillaires impardonnables), une histoire un peu naze, et des graphismes pas terribles pour de la Gamecube : de nombreux modèles de Pokémon ont l'air d'avoir été importés de Pokémon Stadium 2 avec un minimum de retouches.

Bon et l'argument massue du jeu alors ? Comment on choper les Feurisson et autres Suicune ? Et bien il faudra les reprendre aux vilains-dresseurs-voleurs-de-pokémons (insérez une blague sur la Team Rocket ici) au cours de combats. Puis il faudra les purifier avant de pouvoir les transférer sur une cartouche GBA. Et ça n'a l'air de rien dit comme ça, mais c'est TRES répétitif, et TRES chronophage : les combats sont très longs (beaucoup d'animations inutiles en ouverture de combat), et les animations de combat ne sont pas désactivables. De plus pour purifier un pokémon il faut toujours lui faire lancer la même attaque, ce qui transforme l'une des forces majeures des jeux originels (les combats tactiques) en grinding épuisant. Faire en boucle certains combats pour purifier vos pokémons ça devient rapidement pénible !

Oh et si les jeux de la série principale ont souvent une courbe de progression réussie, Colosseum présente de sérieux soucis d'équilibrage : en début de jeu on croise parfois des pokémons d'un niveau trop élevé par rapport à nos starters, puis c'est l'inverse en fin de jeu les adversaires étant souvent trop faibles par rapport à ceux que l'on a battus avant (Un peu comme le contenu post-ligue de la Génération II).

Le jeu comporte également une partie "Battle" non scénarisée, qui est une sorte de Pokémon Stadium 3, sans les pokémons de location par contre. Ajoutez à cela une difficulté qui, si elle commence au ras du plancher, devient rapidement titanesque, et vous comprendrez que ce mode nécessite une longue préparation sur cartouche GBA ! N'espérez pas finir ce mode de jeu si vous n'avez pas des Ubers, montés au niveau 50, puis 100, avec la bonne nature, et aux EV parfaits. Car vos adversaires auront des EVs, des IVs parfaits et même des objets bannis en tournoi (Rosée âme) ! Encore une fois, si vous n'avez rien compris à la phrase précédente vous allez vous faire plier en moins de deux dans les derniers Colosseum !

Enfin, joyau de la couronne, Ho-Oh est déblocable dans le mode Battle. Il vous faudra battre 100 dresseurs d'affilé, et prévoir une nouvelle fois vos Ubers ! Heureusement les 50 premiers combats, plutôt inutiles car très faciles, vous permettent d'accumuler les continue. Ce qui fait qu'au final vous aurez sans doute moins de mal à débloquer Ho-Oh qu'à finir les Colosseum.
Notons également la possibilité de débloquer Jirachi avec le DVD bonus américain ou encore Célebi avec le DVD bonus japonais, mais bon si vous jouez à un jeu PAL ne rêvez pas, ça a été coupé à la frontière de l'Europe !

Un jeu qui séduit par son intégration poussée dans la génération III, mais qui objectivement est un RPG un peu miteux.

12/20

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 220 fois
Aucun vote pour le moment

Jopopoe a ajouté ce jeu vidéo à 1 liste Pokémon Colosseum

  • Jaquette Deus Ex

    Jeux terminés en 2015

    Jeux non finis : Oddworld : L'Odyssée d'Abe - 5 heures Rocksmith - 3,5 heures Resident Evil : Outbreak 2 - 0,5 heures Total :...

Autres actions de Jopopoe Pokémon Colosseum