Ça a très mal vieilli.

Avis sur Pokémon Rouge sur Game Boy

Avatar Rhesus
Test publié par le
Version Game Boy

Pokémon est ma saga de jeu vidéo favorite. Mais malheureusement, je n'ai, à l'heure actuelle, pas pu jouer à tous les opus de la série. Lorsque Nintendo a annoncé l'arrivée de la première génération sur Virtual Console, je pus enfin tester l'un des premiers jeux. De plus, j'avais vraiment hâte de le commencer, car d'après une partie des poké-fans :"Pokémon, c'était mieux avant.". Et après avoir récemment fini le jeu, je peux dire que non, Pokémon, ce n'étais pas mieux avant.

Faisons d'abord un point sur le visuel: c'est pas ouf. Et la j'en entend déjà crier "Oui mais c'est de la GameBoy, ducon". Merci Didier, je sais ce qu'est une console rétro. Du coup je ne parle pas des graphismes mais bien de l’esthétique de jeu. Les villes se ressemblent toutes et les sprites de beaucoup de pokémons sont absolument dégueulasses(cc Nosferalto), et lorsque l'on voit les sprites sur les jeux de GBC, ayant un écran d'une résolution presque identique a la GameBoy( rien a voir avec les couleurs ), on voit bien que c'est possible d'avoir d'excellents résultats. Même Link's Awakening, sortie 2 ans avant auparavant, toujours sur GB, avait une esthétique variée et agréable a regarder, ce qui n'est pas le cas du Pokémon Rouge.

Passons à autre chose :
"Le GamePlay c'était mieux avant"

Absolument pas. Premièrement, le jeu est très lent. Le jeu ne contient pas de fonction pour courir ( hormis le vélo) alors que ce n'aurais pas été difficile d'y mettre des chaussures de sports afin de courir. Deuxièmement, le fameux "Avant il y avait de la difficulté". C'est un grand non. Si le jeu vous paraissait difficile, c'est uniquement car vous étiez jeune, tout comme un enfant trouverait difficile les derniers jeux. La difficulté du jeu est très mal foutue, on peut rouler sur les adversaires avec des pokémons ayant jusqu'à 20 niveaux de retard. Le seul challenge est d'affronter un pokémon de type psy, totalement surpuissant a l'époque(cc Alakazam). Mais le type psy n'est pas le seul élément totalement débile, la statistique de "spécial" est assez horrible elle aussi, idem pour le taux de coup critique. Rajoutons a cela que toute CT utilisée disparaît, ce qui enlève toute chance d'avoir une bonne équipe stratégique à la moindre erreurs( problème n'ayant été réglé seulement dans les derniers jeux) .

Puis, le reproche le moins crédible,
"Oui mais l'histoire elle était mieux avant"
Cet argument provoque le cancer d'autant qu'il est faux. Primo, les personnages étaient plats: Blue est juste un petit con antipathique, la team Rocket est méchante car elle est méchante (la richesse n'est pas un argument pour les faire rendre non-manichéens). Il n'y a pas vraiment d'autres personnages marquants, contrairement aux jeux récents, avec des antagonistes intéressants comme N ou Elsa-Mina, ou des rivaux plus complexes tels que Silver. Le scénario du jeu tiens sur un timbre, on obtient un pokédex, on nous dit d'aller récupérer des badges, on les obtient et on devient maître de la ligue (fin). Même les twist

Giovanni qui est champion d'arène et Blue qui devient maître de la ligue

ne sont pas réellement crédibles à cause des incohérences et des trous scénaristique que cela apporte:

Si tout le monde sait que Giovanni est un criminel, pourquoi a t'il le droit de conserver son status de champion d'arène? On nous parle souvent du conseil 4, mais jamais du précédent maître, existe t-il au moins?

Jamais de réponses à ces questions.

Oui mais le jeux il parle de thèmes matures comparé aux autres jeux qui sont enfantins
Arrête un peu de dire de la merde Dylan car ça commence à sentir mauvais. Si le thème de la mort est bien présent dans une scène du jeu, non seulement le scénario de X/Y est basé sur un génocide, mais en plus, la question de la capture et maltraitance des pokémon par la team rocket est bien plus travailler dans Noir et Blanc avec la team plasma. Malgré que le jeu aborde certains thèmes matures, cet opus reste le plus enfantin de la série.

"Tu critiques mais si tu étais né à l'époque, tu comprendrais la nostalgies des gens"

Oui et non. La nostalgie ne peut pas être prie en compte lors d'une critique un minimum objective car son principe même est subjectif. Mais ce que je peux comprendre c'est l'amour des gens pour ces jeux qu'ils ont jouer lors de leur enfance. Car après tout, le principe même du jeu est génial, et c'est là le principal bon point du jeu, c'est Pokémon. Et c'est pour ça que je ne trouve pas ce jeu mauvais, car c'est un bon jeu pour l'époque, qui a mal vieilli mais qui a permis de développer d'autres jeux qui n'ont fais qu'améliorer le principe du jeu de base.

En conclusion, ce n'est pas un mauvais jeu, mais il reste inférieur à ses suites.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1131 fois
5 apprécient · 4 n'apprécient pas

Rhesus a ajouté ce jeu à 1 liste Pokémon Rouge

Autres actions de Rhesus Pokémon Rouge