Nintendo attaque Nostalgie ... C'est super efficace !

Avis sur Pokémon X sur Nintendo 3DS

Avatar Toshlak
Test publié par le (modifiée le )
Version Nintendo 3DS

Et il m'a mis K.O.
Depuis 1996, le mariage de GameFreak et de Nintendo donne naissance régulièrement sur les consoles portables du géant de Kyoto à de véritable drogue vidéo-ludique dont est friand le monde entier. Pikachu, Carapuce, Rondoudou ; tout ces noms sonnent dans votre tête comme une cloche nommée souvenir et GameFreak le sait et en joue. Mais ce n'est pas plus mal en vu des ventes monstrueuses de chaque opus. Mais ce n'est pas parce que le nom et le principe de base ne change pas que le jeux n'évolue pas. Loin de là.

Rouge/Bleu/Jaune (Vert uniquement au Japon) sur Gamboy, Or/Argent/Cristal sur Gameboy Color, Rubis/Saphir sur Gameboy Advance suivit d'un remake de Rouge/Bleu (Rouge Feu/Vert Feuille) sur la même plateforme, Diamant/Perle sur Nintendo DS suivit d'un reboot de Or/Argent (Heartgold/Soulsilver) et enfin Noir/Blanc 1 & 2 (chose nouvelle pour la série) toujours DS. Pokemon a, depuis 17 ans, traversé toutes les consoles portables de Big N (Sauf la Game and Watch évidement) et depuis quelques semaines (mois/année(s) selon quand vous lirez cette critique) Gamefreak a frappé encore et cette fois-ci, c'est sur la Nintendo 3DS que l'on pourra retrouver notre drogue à base de combats, d'échanges et de (méga) évolutions.

Nul besoin de vous rappeler les principes fondateurs de la série, rentrons dans le vif du sujet : Réussite ou fiasco ?

>Le charme à la française.

"Eh t'as vu, la map, eh bah c'est la France dit donc". Eh oui, après après singé les régions du Japon dans Pokemon Rouge/Bleu et sur Or/Argent, c'est au tour de la France d'être mis à l'honneur dans cette nouvelle région de Kalos. Du moins, une partie. Seul le Nord, l'Est, L'Ouest, et notre belle capitale est au rendez-vous.
Mais il n'y a pas que notre belle France qui est représenté ; des paysages de villes en villes faisant honneur aux régions européennes comme la Hollande.
Nos amis japonais aiment la France et ça se voit malgré la vision cliché (ou utopique ?) de ces derniers ; des restaurants, des cafés, des boutiques pour personnaliser son Pokemon caniche (Couafarel), des musiques qui sent bon le Paris des années 30 (beaucoup d'accordéons dans les musiques), etc.

Parlons des musiques. Elles sont inspirées et en même temps, Game Freak utilise encore et toujours les codes pour ces musiques - une mélodie qui se répète et qui rentre dans le crâne - tantôt épique, tantôt triste, tantôt reposante, tantôt oppressante (Ah la musique de Lavanville dans la première génération ...). Mention spéciale pour le thème de du nouveau Professeur nommé Sycamore qui est magnifique (Lien en fin de critique).

>Et le jeu sinon ?

Que dire ... C'est graphiquement une claque. J'en attendais pas moins de Game Freak et de la 3DS qui nous offrent des animations digne de la console. Chaque Pokemon lance son attaque d'une façon différente ce qui nous change des sprites un peu moche des anciennes versions (même sur les version DS, je trouvais ça un peu cheap au niveau des combats). Les méga-évolutions sont toutes réussites et offre une seconde jeunesse aux plus anciens des Pokemon comme Alakazam, Ptera, les anciens starters, etc.

Malheureusement, le bât blesse au niveau de la durée de vie de l'aventure. L'histoire en elle même était peu intéressante (à mon humble avis, par rapport à Black/White), on entre pas assez dans l'histoire et le personnage. La série n'a jamais été vraiment réputé pour ses scénarii profond malgré l'effort fait pour les derniers épisodes sur DS. Même si, les plus sensible d'entre-vous trouverons certains passages de l'histoire assez touchants, ce n'est pas le point fort de cet épisode. A noter que le contenu de fin de jeu n'est pas si rire qu'avant malheureusement. Il y a bien des quêtes secondaires à faire après la fameuse Ligue mais cela se fait très vite. Je déplore la disparition du casino (Où est-ce que je vais avoir mon Porygon maintenant ?) ou encore le voyage en paquebot pour se battre avec des voyageurs (souvenez-vous de cela dans les première version ?).
Mais au diable l'histoire et penchons-nous sur le reste du jeu.

Seulement 70 Pokemons (et quelques, je ne me souviens plus du chiffre exact) pour ce nouvel épisode. C'est peu selon la moyenne de nouvelles créatures apparu par version. Mais ce n'est pas plus mal ; cela évite le surplus de Pokemons What the Fuckesque (marque déposé) bien qu'il y en a dans cette épisode. Je pense à Opermine et son évolution, Mocuscule et ses évolutions (un peu moins raté, c'est un genre de Dracolosse très moche) et le fameux Trousselin, le Pokemon ... trousseau de clef. Et l'explication du Pokedex n'est pas convaincante :

"Comme il ne se sépare jamais d'une clé qu'il trouve à son goût, les gens lui confient celle de leurs coffres, afin d'éviter de se faire voler."

Mouais.

Etant un nostalgique chronique, j'ai eu peur de me retrouver au début de l'aventure avec des Pokemons que je ne connaissais point (n'ayant pas touché aux versions Gameboy Advance et DS, excepté Black/White) ; je fus rassuré dès le debut de l'aventure quand, sur mon chemin, je croisa un magnifique Roucool qui me rappela toute ma jeunesse folle à jouer la nuit à m'en crever les yeux avec une petite lampe.

Donc, rassurez-vous nostalgique de tout âge, vous pouvez très bien finir l'aventure avec une équipe composé des premières générations.

Et que serait Pokemon sans échanges et combats contre des amis ou des inconnus grâce à la magie de l'internet ? Pas grand chose en effet. Tout cela est très bien géré et mieux optimisé par rapport aux versions antérieures. Vous pourrez compléter votre Pokedex en cherchant via une liste généré selon ce que vous avez vu/capturé ou (nouveauté apparemment) chercher via le nom de la créature voulu même si vous ne l'avez jamais vu. Ce qui est plutôt sympa.

> En bref ?

Encore une fois, Game Freak et Nintendo nous offre un très bon opus qui fait évoluer la série dans le bon sens graphiquement et autres. Passons outre l'histoire un peu plate et le manque de contenu en fin de jeu (hors-ligne), connectez votre 3DS à votre box préférée et appréciez la vraie essence de Pokemon.
Je tiens à préciser que je n'ai pas parlé de la personnalisation de votre avatar (ce qui est nouveau aussi et appréciable) et autres petites nouveautés mais je ne veux pas vous gâchez le plaisir de la découverte ; car c'est aussi ça Pokemon.

Fan de Pokemon avec une 3DS, foncez (si ce n'est pas déjà fait). Pas de 3DS ? Achetez-en une, c'est la console portable qui aura un catalogue de jeu (la plupart très bon) immense.

>Spoil time

Pokémon X/Y - Professor Sycamore's Theme : http://www.youtube.com/watch?v=1RRGInmOhTQ
Pokemon X/Y - OST complète : http://www.youtube.com/watch?v=J8x7tMVeX2Y
Les nouveaux Pokemons : http://www.pokemontrash.com/pokemon-x-y/nouveaux-pokemon-x-y.php
Les méga-évolutions : http://www.pokemontrash.com/pokemon-x-y/mega-gemmes.php

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 565 fois
3 apprécient

Toshlak a ajouté ce jeu à 1 liste Pokémon X

Autres actions de Toshlak Pokémon X