C'est à la fin qu'on comprend le titre du jeu...

Avis sur Rage sur Xbox 360

Avatar Seeker_Of_Loot
Test publié par le
Version Xbox 360

Rage est arrivé sur les étals avec le statut de messie vidéoludique, le FPS moderne réinventé par les géniteurs du genre pour un feeling old-school avec la technique moderne pour un résultat qui se voulait extraordinaire.
Le jeu vous met dans la peau d'un "survivant d'arche", un quidam s'étant fait congeler dans une chambre forte souterraine afin de préserver l'humanité lors de la collision de la terre avec une météorite géante. Vous vous réveillez donc dans le futur, où l'ensemble du monde n'est qu'un vaste Wasteland cruel et inhospitalier. Vous apprenez également très vite qu'une organisation appelée l'"Autorité" recherche activement lesdits survivants, afin de mettre un terme à leur existence s'ils refusent de travailler pour eux.Avec cette trame de fond, vous servirez donc d'esclave "Nettoyeur suicidaire" à la quasi-totalité des gens que vous rencontrerez et qui vous enverront de manière régulière dans des repaires de bandits et autres psychopathes dégénérés.
Visuellement, le soft est beau, c'est indéniable. Les effets de lumières sont pour la plupart très réussis, et réussissent à instiller une identité propre à chacun des lieux que vous serez amenés à traverser, le design est réussi, l'environnement crédible.
Les musiques et bruitages sont également de très bonnes facture, contribuant également à rendre cet univers agréable à traverser/visiter/saccager, rayez la mention inutile suivant le contexte.
Côté gameplay, il faut bien l'avouer, ne plus se retrouver limité au nombre de deux armes fait du bien. On peut donc dézinguer du mutant post-apocalyptique avec l'arme de son choix, et si elles ne sont pas des dizaines, il y en a tout de même un nombre suffisant pour que chacun y trouve son compte. De plus, vous pouvez transportez avec vous quelques gadgets offensifs bien sympathiques en plus des traditionnelles grenades, tels que le Wingstik, boomerang ultra-tranchant à lancer joyeusement au niveau des jugulaires ennemies, ou des voitures télécommandées explosives, histoire d'envoyer vos opposants ad patres avec une touche d'humour.
Mais là où la déception se fait sentir, c'est encore une fois au niveau du scénario. Même si le pitch de départ n'est pas d'une originalité folle, il y avait tout de même moyen de le développer de manière intéressante au cours du jeu et des différentes missions, mais pourtant ce n'est pas le cas. La quête principale avance par grosses saccades, on prend tout juste la peine d'expliquer au joueur pourquoi il doit aller dans tel ou tel bastion surprotégé, et baste. Alors qu'à côté de ça, vous avez des raids à faire, commandités par des pnj lambdas voulant que vous alliez récupérer un de leurs effets personnels au coeur d'un campement de sadiques allumés ou que vous distilliez une liqueur dans une vieille usine infestée de mutants... N'aurait-il pas mieux valu utiliser ce temps de jeu pour prendre la peine de développer un peu plus la cohérence scénaristique? Car au final, si Rage reste très plaisant à parcourir, on ne se sent pas le moins du monde concerné par la lutte dans laquelle on est embarqué. Et encore une fois, on a droit à une fin complètement moisie, annonçant donc "la suite dans le prochain opus ou DLC". 30 secondes, c'est juste une blague quoi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 316 fois
1 apprécie

Autres actions de Seeker_Of_Loot Rage